Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Actions neuroprotectrices et cardioprotectrices des oméga 3

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Actions neuroprotectrices et cardioprotectrices des oméga 3

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 17 Jan 2016 09:09

Lipid metabolism and the risk factors of cardiovascular disease: implication of dietary omega-3 polyunsaturated fatty acids
Kayode A. Balogun Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism, 16 January 2016.

Cardiovascular disease (CVD) is a complicated and multifarious disease, and is the number one cause of mortality worldwide. The pathogenesis of CVD is attributed to the interaction between genetics and environment. There are numerous data that support the cardioprotective properties of omega (n)-3 polyunsaturated fatty acids (PUFA); however, there are also controversial reports. Considering the reported sex and age differences in the pathophysiology of CVD and the metabolism of n-3 PUFA, it is imperative to consider these factors in the cardioprotective effects of n-3 PUFA.

The current thesis investigated the effects of n-3 PUFA on the risk factors of CVD, such as dyslipidemia and obesity, with a particular focus on how sex, age, and dose of n-3 PUFA affect lipid and lipoprotein metabolism. The plasma concentrations of lipids and lipoproteins of C57BL/6 mice offspring at weaning and 16 weeks postweaning were chosen as study outcomes to assess the sex, age, and dose-specific effects of n-3 PUFA on markers of dyslipidemia, a well-known risk factor of CVD. A longer exposure to a postnatal diet high in n-3 PUFA increased plasma concentration of low-density lipoprotein (LDL) cholesterol in the offspring in a sex-specific manner; however, the profile of this increase was less atherogenic, as the high n-3 PUFA group had a lower plasma concentration of very small LDL particles in both males and females. There was no effect of high n-3 PUFA diet observed on plasma concentration of high-density lipoprotein cholesterol; however, the high n-3 PUFA group had a higher cholesterol efflux in the male offspring but not in female offspring. Lipidomic analyses revealed that high n-3 PUFA diet led to higher hepatic and plasma concentrations of n-3 PUFA-containing bioactive lipids, such a phosphatidylcholine, lysophosphatidylcholine and free fatty acids, which could positively influence pathways involved in cardioprotection. The effects of dietary n-3 PUFA on obesity at the cellular level was also investigated, using adipocyte hypertrophy as the outcome measure of adipose tissue enlargement. A diet high in n-3 PUFA prevented adipocyte hypertrophy in males, with no effect in females. High n-3 PUFA diet also led to the downregulation of the messenger RNA expression of acyl-CoA:diacylglycerol acyltransferase 2, fatty acid binding protein-4, peroxisome proliferator-activated receptor protein γ, and leptin in males, which are key proteins involved in adipocyte hypertrophy; however, no effect was observed in females. The last study assessed the effects of dose and duration of exposure to dietary n-3 PUFA on docosahexaenoic acid accretion in the brain, and the expression of neurotrophins known to have neuroprotective and cardioprotective benefits. Dietary n-3 PUFA led to an age-dependent increase in the expression of brain-derived neurotrophic factor, tropomyosin receptor kinase, and phosphorylated cyclic AMP response element binding protein.

In conclusion, the results from the current thesis demonstrate a sex-, dose-, and age-specific effect of n-3 PUFA on risk factors of CVD, and on novel regulatory pathways by which n-3 PUFA could reduce dyslipidemia and obesity. The results also suggest that n-3 PUFA could be neuroprotective and cardioprotective through a common neurotrophin signalling pathway.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Actions neuroprotectives et cardioprotectives des oméga

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 17 Jan 2016 15:18

Traduction de l’étude :wink:

Le métabolisme des lipides et les facteurs de risque de maladie cardio-vasculaire: implication des oméga-3.
Kayode A. Balogun Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme, le 16 Janvier 2016e

Les maladies cardiovasculaires (MCV) est une maladie complexe et multiforme, et est la première cause de mortalité dans le monde. La pathogénie des maladies cardiovasculaires est attribuée à l'interaction entre la génétique et l'environnement. Il existe de nombreuses données sur les propriétés cardioprotecteurs des oméga 3 (AGPI); Cependant, il ya des rapports controversés. Compte tenu des différences d'âge et sexe signalés dans la physiopathologie des maladies cardiovasculaires et du métabolisme des oméga-3, il est impératif de tenir compte des facteurs de synthèse dans les effets cardioprotecteurs des oméga-3.

La thèse actuelle a étudié les effets des oméga-3 sur les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, la dyslipidémie et l'obésité: tels que, avec un accent particulier sur la façon dont le sexe, l'âge, et la dose des oméga-3 affectent le métabolisme des lipides et des lipoprotéines. Les concentrations plasmatiques en lipides et des lipoprotéines chez des souris C57BL / 6 au sevrage et 16 semaines après le sevrage ont été choisis comme les résultats pour évaluer sexe, l'âge et à la dose spécifique effets des oméga-3 sur les marqueurs de la dyslipidémie, bien connu comme facteur de risque de maladie cardiovasculaire.

Une exposition plus longue à un régime alimentaire riche en oméga-3 a permis une augmentation des concentrations plasmatiques des lipoprotéines de basse densité (LDL) dans la descendance d'une manière spécifique en fonction du sexe; Cependant, le profil de cette augmentation était moins athérogène, dans le groupe des oméga-3 avait une concentration plasmatique inférieure en particules de LDL chez les hommes et les femmes. Il n’y avait aucun effet sur une consommation élevé en oméga-3 sur la concentration plasmatique des lipoprotéines de haute densité cholestérol;

Toutefois, le groupe élevé en oméga-3 avait un taux de cholestérol supérieur chez les hommes, mais pas chez les femmes.. Les analyses Lipidomiques ont révélé qu’un régime riche en oméga-3 a conduit à la hausse des hépatiques et les concentrations plasmatiques en oméga-3 contenant les lipides bioactifs, cherchant une phosphatidylcholine, lysophosphatidylcholine et des acides gras libres, ce qui pourrait influencer positivement les voies de signalisation impliquées dans la protection cardiaque. Les effets de l'alimentaire en oméga-3 sur l'obésité au niveau cellulaire a été étudiée en utilisant l'hypertrophie adipocytaire: comme la mesure du résultat de l'élargissement du tissu adipeux. Une alimentation riche en oméga-3 a empêché l’hypertrophie adipocytaire chez les hommes, sans effet chez les femmes. L’alimentation élevée en oméga-3 a conduit à la régulation négative de l'expression de l'ARN de l'acyl-CoA: diacylglycérol acyltransférase 2, l'acide gras de liaison protéine-4, peroxysomes γ de protéines réceptrices proliferator-activated, et la leptine chez les hommes, qui sont des protéines clés impliqués dans l'hypertrophie adipocytaire;

Cependant, aucun effet n’a été observée chez les femmes. La dernière étude a évalué les effets de la dose et la durée de l'exposition au oméga-3 sur l'accumulation de l'acide docosahexaénoïque dans le cerveau, et l'expression de neurotrophines connues pour avoir des avantages neuroprotecteurs et cardioprotecteurs. Les oméga-3 ont conduit à l'augmentation de l'expression du facteur de neurotrophique dérivé du cerveau, la tropomyosine récepteur kinase, et la protéine de liaison cyclique de l'élément de réponse de l'AMP phosphorylé.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités
cron