Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Bénéfices de la caféine pour la musculation

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Bénéfices de la caféine pour la musculation

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 9 Juil 2013 15:55

Acute caffeine ingestion enhances strength performance and reduces perceived exertion and muscle pain perception during resistance exercise
Michael J. Duncana European Journal of Sport Science Volume 13, Issue 4, 2013 pages 392-399


The efficacy of caffeine ingestion in enhancing aerobic performance is well established. However, despite suggestions that caffeine may enhance resistance exercise performance, research is equivocal on the effect of acute caffeine ingestion on resistance exercise performance. It has also been suggested that dampened perception of perceived exertion and pain perception might be an explanation for any possible enhancement of resistance exercise performance due to caffeine ingestion.

Therefore, the aim of this study was to examine the acute effect of caffeine ingestion on repetitions to failure, rating of perceived exertion (RPE) and muscle pain perception during resistance exercise to failure. Eleven resistance trained individuals (9 males, 2 females, mean age±SD=26.4±6.4 years), took part in this double-blind, randomised cross-over experimental study whereby they ingested a caffeinated (5 mg kg−1) or placebo solution 60 minutes before completing a bout of resistance exercise. Experimental conditions were separated by at least 48 hours. Resistance exercise sessions consisted of bench press, deadlift, prone row and back squat exercise to failure at an intensity of 60% 1 repetition maximum.

Results indicated that participants completed significantly greater repetitions to failure, irrespective of exercise, in the presence of caffeine (p=0.0001). Mean±S.D of repetitions to failure was 19.6±3.7 and 18.5±4.1 in caffeine and placebo conditions, respectively. There were no differences in peak heart rate or peak blood lactate values across conditions (both p >0.05). RPE was significantly lower in the caffeine compared to the placebo condition (p=0.03) and was significantly higher during lower body exercises compared to upper body exercises irrespective of substance ingested (p=0.0001). For muscle pain perception, a significant condition by exercise interaction (p=0.027) revealed that muscle pain perception was lower in the caffeine condition, irrespective of exercise. With caffeine, pain perception was significantly higher in the deadlift and back squat compared to the bench press. However, with placebo, pain perception was significantly higher for the deadlift and back squat compared to the prone row only. Therefore, acute caffeine ingestion not only enhances resistance exercise performance to failure but also reduces perception of exertion and muscle pain.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 37355
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 9 Juil 2013 22:28

Traduction de l'étude : :wink:

L’ingestion aigue de caféine améliore les performance en résistance et réduit la perception de l’effort et la perception de la douleur musculaire au cours d’un exercice de musculation.
Michael J. Duncana European Journal of Sport Science Volume 13, Issue 4, 2013 pages 392-399

L’efficacité de l’ingestion de la caféine dans l’amélioration de la performance en aérobie est bien connue. Cependant, malgré les suggestions de la capacité de la caféine à améliorer les performances dans l’exercice en résistance, la recherche est équivoque d’un effet de l’ingestion aigue de caféine lors de performance en résistance. Il a également été suggéré que la perception de l’effet, la perception de la douleur pourrait être une explication dans le renforcement de la performance lors d’un exercice de résistance après l’ingestion de caféine.

Par conséquent, le but de cette étude était d’examiner l’effet aigu de l’ingestion de caféine lors d’exercices de répétition jusqu’à la défaillance, et ce, en notant la perception de l’effort (RPE) et la perception de la douleur musculaire lors d’exercices de résistance jusqu’à la défaillance. 11 personnes entrainés à des exercices de résistance (9 hommes, 2 femmes, âge moyen ± écart type = 26,4 ± 6,4 ans), ont pris part ) cette étude en double aveugle, randomisé en cross –over où ils ont ingéré une dose de caféine (5 mg kg-1) ou une solution placebo , 60 minutes avant de terminer une séance d’exercices de résistance. Les conditions expérimentales ont été séparées par au moins 48 heures. Les exercices de résistance comportaient des exercices de développé couché, soulevé de terre, exercice de squat et ce jusqu’à la défaillance, à une intensité de 60%.

Les résultats indiquent que les participants ont rempli significativement plus d’exercices de répétitions jusqu’à la défaillance, quel que soit l’exercice , en présence de caféine (p = 0,0001). La moyenne d’écart types des exercices de répétitions jusqu’à la défaillance était de 19,6 ± 3,7 et 18,5 ± 4,1 avec la caféine et placebo, respectivement.

Il n’y avait aucune différence dans la fréquence cardiaque maximale ou dans les valeurs sanguines maximales en lactate dans les conditions mises en place (les deux p> 0,05).Le RPE était significativement plus faible avec la caféine par rapport au placebo (p=0,03) et était significativement plus élevée lors des exercices du bas du corps par rapport aux exercices du haut du corps, indépendamment de la substance ingérée (p = 0,0001). Pour la perception de la douleur, une condition importante par interaction de l’exercice (p =0.027) a révélé que la perception de la douleur musculaire est plus faible avec la caféine, indépendamment de l’exercice. Avec la caféine, la perception de la douleur était significativement plus élevée dans le soulevé terre, et le squat arrière par rapport au développé couché. Cependant, avec le placebo, la perception de la douleur était significativement plus élevée pour le soulevé terre et le squat arrière par rapport au développé couché. Par conséquent, l’ingestion de la caféine aigue, améliore non seulement la performance physique et la résistance jusqu’à la défaillance, mais réduit également la perception à l’effort et la douleur musculaire.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3785
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités