Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La caféine augmente l'endurance

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La caféine augmente l'endurance

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Jan 2017 21:49

Caffeine Improved Time to Exhaustion But Did Not Change Alternative Maximal Accumulated Oxygen Deficit Estimated During a Single Supramaximal Running Bout
Rodrigo De Araujo International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism Volume 26 Issue 6, December 2016


The aim of the current study was to investigate the effects of acute caffeine supplementation on anaerobic capacity determined by the alternative maximal accumulated oxygen deficit (MAODALT) in running effort.

Eighteen recreational male runners [29 ± 7years; total body mass 72.1 ± 5.8 kg; height 176.0 ± 5.4cm; maximal oxygen uptake (VO2max) 55.8 ± 4.2 ml·kg-1 ·min-1] underwent a graded exercise test. Caffeine (6 mg·kg-1) or a placebo were administered 1 hr before the supramaximal effort at 115% of the intensity associated with VO2max in a double-blind, randomized cross-over study, for MAODALT assessment.

The time to exhaustion under caffeine condition (130.2 ± 24.5s) was 11.3% higher (p = .01) than placebo condition (118.8 ± 24.9 s) and the qualitative inference for substantial changes showed a very likely positive effect (93%). The net participation of the oxidative phosphorylation pathway was significantly higher in the caffeine condition (p = .02) and showed a likely positive effect (90%) of 15.3% with caffeine supplementation. The time constant of abrupt decay of excess postexercise oxygen consumption (τ1) was significantly different between caffeine and placebo conditions (p = .03) and showed a likely negative effect (90%), decreasing -8.0% with caffeine supplementation. The oxygen equivalents estimated from the glycolytic and phosphagen metabolic pathways showed a possibly positive effect (68%) and possibly negative effect (78%) in the qualitative inference with caffeine ingestion, respectively. However, the MAODALT did not differ under the caffeine or placebo conditions (p = .68).

Therefore, we can conclude that acute caffeine ingestion does not modify the MAODALT, reinforcing the robustness of this method. However, caffeine ingestion can alter the glycolytic and phosphagen metabolic pathway contributions to MAODALT.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 37355
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La caféine augmente l'endurance

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 12 Jan 2017 18:00

Traduction de l’étude :wink:

La caféine a amélioré le temps d'épuisement, mais n'a pas changé alternativement le taux de déficit d'oxygène accumulé estimé au cours d'un seul supramaximal en course à pied.
Rodrigo De Araujo Journal International de la Nutrition du Sport et du Métabolisme de l'Exercice Volume 26, numéro 6, décembre 2016


Le but de la présente étude était d'étudier les effets de la supplémentation en caféine aiguë sur la capacité anaérobie déterminée par le déficit maximal en oxygène accumulé maximal (MAODALT) dans l'effort de course.

18 coureurs masculins [29 ± 7 ans; Masse corporelle totale 72,1 ± 5,8 kg; Hauteur 176,0 ± 5,4 cm; L'absorption maximale d'oxygène (VO2max) 55,8 ± 4,2 ml · kg-1 · min-1] a subi un test d'effort gradué. On a administré de la caféine (6 mg · kg-1) ou un placebo 1 h avant l'effort supramaximal à 115% de l'intensité associée à VO2max dans une étude croisée randomisée en double aveugle, pour l'évaluation de MAODALT.

Le temps d'épuisement en prenant de la caféine (130,2 ± 24,5 s) était supérieur de 11,3% (p = 0,01) à celui de placebo
(118,8 ± 24,9 s) et l'inférence qualitative pour les changements substantiels a été très positive (93%). La participation nette de la voie de phosphorylation oxydative était significativement plus élevée dans l'état de la caféine (p = 0,02) et présentait un effet positif probable (90%) de 15,3% avec la supplémentation en caféine. La constante de temps de décroissance abrupte de l'excès de consommation d'oxygène post-exercice (τ1) était significativement différente entre les conditions de caféine et de placebo (p = .03) et a montré un effet négatif probable (90%), diminuant -8.0% avec la supplémentation en caféine. Les équivalents d'oxygène estimés à partir des voies métaboliques glycolytiques et phosphagènes ont montré respectivement un effet positif (68%) et éventuellement un effet négatif (78%) dans l'inférence qualitative avec l'ingestion de caféine. Cependant, le MAODALT n'a pas différé dans les conditions de la caféine ou du placebo (p = 0,68).

Par conséquent, nous pouvons conclure que l'ingestion aiguë de caféine ne modifie pas le MAODALT, renforçant la robustesse de cette méthode. Cependant, l'ingestion de caféine peut altérer les contributions de la voie métabolique glycolytique et phosphagène à MAODALT.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3785
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités