Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La carnitine aide à brûler les graisses

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Re: La carnitine aide à brûler les graisses

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 27 Déc 2016 21:15

Chronic oral ingestion of L-carnitine and carbohydrate increases muscle carnitine content and alters muscle fuel metabolism during exercise in humans: the dual role of muscle carnitine in exercise metabolism
Benjamin T Wall The Journal of Physiology, 2011

Insulin increases muscle total carnitine (TC) content during acute i.v. L-carnitine infusion (Stephens et al., 2006a). Here we determined the effects of chronic L-carnitine and carbohydrate (CHO; to elevate serum insulin) ingestion on muscle TC content and exercise metabolism and performance in humans. On 3 visits, each separated by 12 weeks, 14 healthy male volunteers (age 25.9 ± 2.1 yr, BMI 23.0 ±0.8 kg.m2) performed an exercise test comprising 30 min cycling at 50% VO2max, 30 min at 80% VO2max, then a 30 min work output performance trial. Muscle biopsies were obtained at rest and after exercise at 50% and 80% VO2max on each occasion. Following visit one, volunteers ingested either 80 g of CHO (Control) or 2 g of L-carnitine L-tartrate and 80 g of CHO (Carnitine) twice daily for 24 weeks in a randomised, double blind manner. All significant effects reported occurred after 24 weeks. Muscle TC increased from basal by 21% in Carnitine (P<0.05), and was unchanged in Control. At 50% VO2max, the Carnitine group utilised 55% less muscle glycogen compared to Control (P<0.05) and 31% less pyruvate dehydrogenase complex activation (PDCa) compared to before supplementation (P<0.05). Conversely, at 80% VO2max, muscle PDCa was 38% higher (P<0.05), acetylcarnitine content showed a trend to be 16% greater (P<0.10), muscle lactate content was 44% lower (P<0.05) and the muscle PCr/ATP ratio was better maintained (P<0.05) in Carnitine compared to Control. The Carnitine group increased work output 11% from baseline in the performance trial, while Control showed no change.

This is the first demonstration that human muscle TC can be increased by dietary means and results in muscle glycogen sparing during low intensity exercise (consistent with an increase in lipid utilisation) and a better matching of glycolytic, PDC and mitochondrial flux during high intensity exercise, thereby reducing muscle anaerobic ATP production. Furthermore, these changes were associated with an improvement in exercise performance.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La carnitine aide à brûler les graisses

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 28 Déc 2016 18:47

Traduction de l’étude :wink:

L'ingestion orale chronique de L-carnitine et de glucides augmentent la teneur en carnitine musculaire et altère le métabolisme du muscle pendant l'exercice chez l'homme: le double rôle de la carnitine musculaire dans le métabolisme de l'exercice
Benjamin T Wall Le Journal de Physiologie, 2011

L'insuline augmente la teneur totale en carnitine (CT) musculaire pendant les i.v. aiguës. L-carnitine (Stephens et al., 2006a). Nous avons déterminé ici les effets de l'ingestion chronique de L-carnitine et d'hydrates de carbone (CHO, pour élever l'insuline sérique) sur la teneur en CT musculaire et le métabolisme et la performance chez l'homme. Sur 3 visites, chacune séparée par 12 semaines, 14 volontaires mâles sains (âge 25,9 ± 2,1 ans, IMC 23,0 ± 0,8 kg.m2) ont effectué un test d'effort comprenant 30 min de cycle à 50% de VO2max, 30 min à 80% de VO2max, puis 1 essai de performance de 30 minutes. Les biopsies musculaires ont été obtenues au repos et après un exercice à 50% et 80% de VO2max à chaque occasion. Après la première visite, les volontaires ont ingéré soit 80 g de CHO (témoin) soit 2 g de L-carnitine Let 80 g de CHO (Carnitine) deux fois par jour pendant 24 semaines de manière randomisée, en double aveugle. Tous les effets significatifs ont été signalés après 24 semaines. Le muscle TC augmente de 21% par rapport à la base de la carnitine (P <0,05) et reste inchangé dans le témoin. À 50% de VO2max, le groupe Carnitine a utilisé 55% moins de glycogène musculaire comparé au contrôle (P <0,05) et 31% moins d'activation du complexe pyruvate déshydrogénase (PDCa) comparé à avant la supplémentation (P <0,05). À l'inverse, à 80% de VO2max, le PDCa musculaire était supérieur de 38% (P <0,05), la teneur en acétylcarnitine était de 16% supérieure (P <0,10), la teneur en lactate musculaire était inférieure de 44% (P <0,05) Le rapport PCr / ATP était mieux maintenu (P <0,05) chez la carnitine par rapport au témoin. Le groupe Carnitine a augmenté la production de force de 11% par rapport à la ligne de base dans l'essai de performance, tandis que le contrôle n'a montré aucun changement.

Il s'agit de la première démonstration que le TC musculaire peut être augmenté par des moyens diététiques et entraîne une économie de glycogène musculaire pendant l'exercice à faible intensité (en accord avec une augmentation de l'utilisation des lipides) et une meilleure adaptation du flux glycolytique, PDC et mitochondrial pendant l'exercice à haute intensité, Réduisant ainsi la production d'ATP anaérobie musculaire. En outre, ces changements ont été associés à une amélioration de la performance à l'exercice.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 2 invités