Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Cétones et omega-3 au niveau cérébral

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Cétones et omega-3 au niveau cérébral

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 31 Aoû 2018 13:06

Cétones et acides gras omega-3, la balance du Yin et du Yang au niveau cérébral : apport des données acquises sur le développement de l’enfant à la maladie d’Alzheimer et implications dans l’évolution du cerveau humain
Stephen C. Cunnane OCL 2018, 25(4), D409

Les performances optimales du cerveau sont intimement liées au Yin/Yang cérébral : l’équilibre entre sa structure et son métabolisme énergétique. Ce phénomène s’applique spécifiquement au cours du développement cérébral du jeune enfant et de la maladie d’Alzheimer et très probablement tout au long de l’évolution du cerveau humain. Dans le cas des exemples précités, des voies redondantes permettent d’accéder à cet équilibre.

Par exemple, le DHA, clé de la structure lipidique cérébrale, est apporté au cerveau de l’enfant via au moins trois sources concomitantes : (i) le lait ; (ii) les réserves lipidiques propres à l’enfant ; (iii) enfin, via une synthèse endogène à partir de l’acide α-linolénique (ALA) ou de l’acide eicosapentaénoïque (EPA). Sur le plan énergétique, dans des conditions normales, le glucose reste la source principale, mais dans des conditions de jeûne prolongé, il peut être totalement remplacé par l’utilisation de corps cétoniques : l’acétoacétate et le β-hydroxybutyrate.

Quand les cétones sont présentes dans la circulation sanguine, elles permettent l’économie de consommation de glucose par le cerveau, car elles représentent le carburant préférentiel et sont alors essentielles pour le développement cérébral normal de l’enfant. Les sources parallèles de cétones sont les acides gras à longues chaînes issus du tissu adipeux de l’enfant (y compris l’ALA qui est modérément cétogène) et les triglycérides à chaînes moyennes (MCT) du lait. Au-delà de l’enfance, l’impact du Yin et Yang dans l’équilibre cérébral n’est nulle-part ailleurs plus évident que dans la maladie d’Alzheimer (AD). Une des raisons pour lesquelles les essais de traitement de l’AD ont tous échoué pourrait être que l’apport insuffisant de glucose dans certaines régions du cerveau (de l’ordre de −10 %) précède le déficit cognitif chez les personnes à risques d’AD. Cependant l’utilisation de cétones par le cerveau est normale, même chez les sujets AD en début de pathologie. Ainsi des traitements qui ne prendraient pas en compte le déficit d’apport énergétique en glucose chez ces sujets sont à risque d’échec, alors que des traitements susceptibles de restaurer l’apport énergétique via les cétones ont potentiellement de meilleures chances d’être efficaces. Par analogie aux cétones permettant l’économie de glucose dans le métabolisme énergétique du cerveau, il est possible que l’ALA et l’EPA (qui sont également captés par le cerveau) permettent de préserver la fonction structurelle du DHA. Ainsi, finalement le transport d’ALA et d’EPA vers le cerveau pour être β-oxydés ne serait pas nécessairement un métabolisme futile : il pourrait participer à une économie de DHA et de production de cétones qui en deviendraient les principaux bénéficiaires.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité