Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Changements des protéines de stress lors d’un entraînement

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Changements des protéines de stress lors d’un entraînement

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 21 Mar 2017 08:28

Changements des protéines de stress et des marqueurs du stress oxydant lors d’un entraînement progressif chez des sujets âgés de sexe masculin
Science & Sports Available online 17 March 2017 S. Atashak

Une production excessive de radicaux libres et le stress oxydant jouent un rôle important dans l’accélération du processus de vieillissement et sont impliquées dans beaucoup de pathologies chroniques. Néanmoins, il a été démontré que les personnes âgées qui sont physiquement actives profitent des modifications induites par l’exercice dans les systèmes de défense antioxydants et l’augmentation associée des protéines du choc thermique (HSP). Le but de ce travail était donc d’étudier les effets de la participation à 14 semaines d’entraînement associé (résistance + endurance) sur les marqueurs du stress oxydatif et les concentrations de HSP70 chez des hommes âgés sédentaires.

Méthodes

Vingt-quatre hommes âgés sédentaires ont volontairement participé à cette recherche 20 et ont été affectés aux groupes entraînement (n = 12) ou contrôle (n = 12). Dans le groupe témoin, les participants ont été invités à maintenir leur mode de vie habituel au cours de l’étude, tandis que le groupe entraînement a réalisé 14 semaines d’entraînement associé (résistance + endurance). Avant le début de l’étude et à la fin des 14 semaines, des échantillons de sang veineux ont été obtenus pour la mesure du malondialdéhyde (MDA), de la protéine carbonyle (PC), de la capacité anti-oxydante totale (TAC) et de la concentration en HSP70.

Résultats

Les résultats montrent un effet marqué de l’entraînement physique sur toutes les variables mesurées en comparaison avec le groupe contrôle : les concentrations de MDA et PC diminuent, la ue HSP70 et la TAC augmentent de façon significative après l’entraînement physique dans le groupe de sujets âgés soumis à l’entraînement (p < 0,01).

Conclusion

Cette étude montre de façon concluante que 14 semaines d’entraînement combinant résistance et endurance diminuent les marqueurs de stress oxydant chez des sujets âgés de sexe masculin et peuvent ainsi contribuer à corriger les déficits en HSP70 et en système de défense antioxydant liés à l’âge.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38073
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité