Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Comment les oméga 3 optimisent-ils l'immunité?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Comment les oméga 3 optimisent-ils l'immunité?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 22 Mar 2016 15:55

Adipose tissue RNASeq reveals novel gene–nutrient interactions following n-3 PUFA supplementation and evoked inflammation in humans
Jane F. Ferguson The Journal of Nutritional Biochemistry Volume 30, April 2016, Pages 126–132

Dietary consumption of long-chain omega-3 polyunsaturated fatty acids (n-3 PUFA) may protect against cardiometabolic disease through modulation of systemic and adipose inflammation. However, it is often difficult to detect the subtle effects of n-3 PUFA on inflammatory biomarkers in traditional intervention studies.

We aimed to identify novel n-3 PUFA modulated gene expression using unbiased adipose transcriptomics during evoked endotoxemia in a clinical trial of n-3 PUFA supplementation. We analyzed adipose gene expression using RNA sequencing in the fenofibrate and omega-3 fatty acid modulation of endotoxemia (FFAME) trial of healthy individuals at three timepoints: before and after n-3 PUFA supplementation (n = 8; 3600 mg/day EPA/DHA) for 6 weeks compared with placebo (n = 6), as well as during a subsequent evoked inflammatory challenge (lipopolysaccharide 0.6 ng/kg i.v.).

As expected, supplementation with n-3 PUFA vs. placebo alone had only modest effects on adipose tissue gene expression, e.g., increased expression of immediate early response IER2. In contrast, the transcriptomic response to evoked endotoxemia was significantly modified by n-3 PUFA supplementation, with several genes demonstrating significant n-3 PUFA gene–nutrient interactions, e.g., enhanced transcriptional responses in specific immune genes IER5L, HES1, IL1RN, CCL18, IL1RN, IL7R, IL8, CCL3 and others.

These data highlight potential mechanisms whereby n-3 PUFA consumption may enhance the immune response to an inflammatory challenge. In conclusion, unbiased transcriptomics during evoked inflammation reveals novel immune modulating functions of n-3 PUFA nutritional intervention in a dynamic pathophysiological setting.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Comment les oméga 3 optimisent-ils l'immunité?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 22 Mar 2016 19:30

Traduction de l’étude :wink:

Le tissu adipeux ARN-Seg révèle des interactions au niveau des gènes-nutriments en suivant un régime riche en oméga-3.
Jane F. Ferguson The Journal of Nutritional Biochemistry Volume 30, Avril 2016, Pages 126-132

La consommation alimentaire en oméga-3, des acides gras polyinsaturés (AGPI n-3) peut protéger contre les maladies cardiométaboliques par action sur l'inflammation systémique et adipeux. Cependant, il est souvent difficile de détecter les effets des oméga-3 sur les biomarqueurs inflammatoires dans les études d'intervention traditionnels.

Nous avons cherché à identifier l’effet des oméga-3 sur les gènes en utilisant la transcriptomique adipeuses pendant l’endotoxémie évoquée dans un essai clinique supplémenté en oméga-3. Nous avons analysé l'expression du gène adipeux utilisant le séquençage de l'ARN dans le fénofibrate et l endotoxémie (FFAME). L’essai a analysé 3 points dans le temps : avant et après la supplémentation en oméga-3 (n = 8; 3600 mg / jour EPA / DHA) pendant 6 semaines comparativement au placebo (n = 6), ainsi que lors d'un défi inflammatoire provoquée (lipopolysaccharide 0,6 ng / kg iv).

Comme on s'y attendait, la supplémentation en oméga-3 par rapport à un placebo seul n'a eu que des effets modestes sur l'expression des gènes du tissu adipeux, E. G., l’expression accrue de l'intervention précoce immédiat IER2. En revanche, la réponse transcriptomique à évoqué l’endotoxémie, qui est sensiblement modifié par la supplémentation en oméga-3, avec plusieurs gènes démontrant des interactions significatives gènes-nutriments, par exemple, les réponses de la transcription améliorées dans les gènes immunitaires spécifiques IER5L, HES1, IL1RN, CCL18, IL1RN, IL7R, IL8, CCL3 et d'autres.

Ces données mettent en évidence les mécanismes potentiels que la consommation en oméga-3 peut améliorer la réponse immunitaire au défi inflammatoire. En conclusion, la transcriptomique pendant l'inflammation révèle nouvelles fonctions immunomodulatrices des AGPI n-3.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité