Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

La créatine est bénéfique contre la fatigue

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

La créatine est bénéfique contre la fatigue

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Oct 2008 18:15

Brain serotonin and dopamine modulators, perceptual responses and endurance performance during exercise in the heat following creatine supplementation.

J Int Soc Sports Nutr. 2008 Sep 30;5(1):14.
Hadjicharalambous M, Kilduff LP, Pitsiladis YP.
ABSTRACT: BACKGROUND: The present experiment examined the responses of peripheral modulators and indices of brain serotonin (5-HT) and dopamine (DA) function and their association with perception of effort during prolonged exercise in the heat after creatine (Cr) supplementation. METHODS: Twenty one endurance-trained males performed, in a double-blind fashion, two constant-load exercise tests to exhaustion at 63 +/- 5 % max in the heat (ambient temperature: 30.3 +/- 0.5 degreesC, relative humidity: 70 +/- 2%) before and after 7 days of Cr (20 g.d-1 Cr + 140 g.d-1 glucose polymer) or placebo (Plc) (160 g.d-1 glucose polymer) supplementation. RESULTS: 3-way interaction has shown that Cr supplementation reduced rectal temperature, heart rate, ratings of perceived leg fatigue (P < 0.05), plasma free-tryptophan (Trp) (P < 0.01) and free-Trp:tyrosine ratio (P < 0.01) but did not influence the ratio of free-Trp:large neutral amino acids or contribute in improving endurance performance (Plc group, n=10: 50.4 +/- 8.4 min vs. 51.2 +/- 8.0 min, P > 0.05; Cr group, n=11: 47.0 +/- 4.7 min vs. 49.7 +/- 7.5 min, P > 0.05). However, after dividing the participants into "responders" and "non-responders" to Cr, based on their intramuscular Cr uptake, performance was higher in the "responders" relative to "non-responders" group (51.7 +/- 7.4 min vs.47.3 +/- 4.9 min, p < 0.05). CONCLUSIONS: although Cr influenced key modulators of brain 5-HT and DA function and reduced various thermophysiological parameters which all may have contributed to the reduced effort perception during exercise in the heat, performance was improved only in the "responders" to Cr supplementation. The present results may also suggest the demanding of the pre-experimental identification of the participants into "responders" and "non-responders" to Cr supplementation before performing the main experimentation. Otherwise, the possibility of the type II error may be enhanced.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar audiomaniac » 3 Oct 2008 20:27

Je croyais qu il était déconseillez de prendre de la créatine avant et pendant le training justement pour l'effet inverse :?
Avatar de l’utilisateur
audiomaniac
 
Messages: 3149
Inscription: 3 Oct 2008 18:04

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 3 Oct 2008 21:06

personne ne dit qu'ils ont pris la créatine juste après l'effort
ils l'ont pris pendant 7 jours
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar thanos999 » 3 Oct 2008 21:52

Je la prend avec les repas comme tu le conseillais, c’est nickel
Avatar de l’utilisateur
thanos999
 
Messages: 10820
Inscription: 12 Sep 2008 11:50
Localisation: Gold's Gym

Messagepar Persephone » 5 Oct 2008 08:16

Merci.
Ce serait intéressant de savoir le mécanisme qui se cache derrière.
Avatar de l’utilisateur
Persephone
 
Messages: 1190
Inscription: 18 Sep 2008 11:14

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 9 Avr 2013 08:45

Traduction de l'étude : :wink:

La sérotonine et les stimulateurs de la dopamine modifient les réponses perceptives et les performances lors d’un effort d’un exercice d’endurance, après une supplémentation en créatine

Résumé : Contexte de l’étude : l’étude consistait, après une supplémentation en créatine (Cr) et dans un milieu chaud, à examiner l’effet de cette supplémentation sur les stimulateurs périphériques, la sérotonine (5-HT), la fonction dopaminergique et leurs rôles dans la perception de l’effort durant un exercice prolongé.

Méthodes : 21 hommes entraînés aux efforts d’endurances, ont effectués, en double aveugle, deux tests à l’effort de charge constante jusqu’à l’épuisement (à 63 + / - 5% max dans la chaleur (température ambiante: 30,3 + / - 0,5 degrés C, humidité relative: 70 + / - 2%) avant et après 7 jours de prise de créatine (20 gd-1 Cr + 140 gd-1 polymère de glucose) ou la avec la prise d’un placebo (Plc) (160 polymère gd-1 glucose).

Résultats : Une méthode mathématique, d’analyse de la variance, a montré que la supplémentation en créatine réduit la température rectale, la fréquence cardiaque, la perception de la fatigue ((p <0,05), le taux plasmatique de tryptophane libre (Trp) (P <0,01), et le rapport tryptophane-tyrosine (P <0,01). Mais aucune influence sur le rapport tryptophane libre et les acides aminés neutre, qui contribuent à l’amélioration de la performance en endurance (Group Plc, n = 10: 50,4 + / - 8,4 min vs 51,2 + / - 8,0 min, P> 0,05 , groupe Cr, n = 11: 47,0 + / - 4,7 min vs 49,7 + / - 7,5 min, P> 0,05). Cependant, après avoir divisé les participants en deux groupes « réactifs » et « non-réactifs » à la prise de créatine, et ce, en fonction de leur absorption de la créatine intramusculaire, nous avons remarqué que la performance est plus élevée chez les « réactifs » que chez les « non-réactifs » (51,7 + / - 7,4 min vs .47.3 + / - 4,9 min, p <0,05).

Conclusions : bien que la créatine influence les stimulateurs du cerveau (la sérotonine et la fonction dopaminergique), et réduit différents paramètres thermophysiologiques, qui peuvent contribuer à la réduction de la perception de l’effort au cours de l’exercice dans un milieu chaud, nous avons remarqué que la performance est améliorée chez les « réactifs » à une supplémentation en créatine. Les résultats actuels peuvent insinuer une identification pré-expérimental des participants en « réactifs » et « non-réactifs » à une supplémentation à la créatine, afin de tenter l’expérience principale et d’en tirer des conclusions définitives. Dans la cas contraire, une erreur de type II peut être atténuée.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: La créatine est bénéfique contre la fatigue

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Fév 2016 15:37

La créatine est bénéfique contre la fatigue en agissant au niveau cérébrale en réduisant la hausse de sérotonine (un neurotransmetteur qui donne l'impression qu'on est fatigué) ce qui est une découverte récente
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: La créatine est bénéfique contre la fatigue

Messagepar newbiemuscu » 15 Fév 2016 15:56

Il vaut mieux prendre sa créatine avec le shaker d'isolat de whey (que je prends juste apres l'entrainement vers 19h30) ou au repas du soir que je prends vers 20h30 ?
newbiemuscu
 
Messages: 120
Inscription: 10 Jan 2015 00:59

Re: La créatine est bénéfique contre la fatigue

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Fév 2016 16:38

au moins les 2
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités