Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Des oméga 3 pour réduire la progression cancéreuse?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Des oméga 3 pour réduire la progression cancéreuse?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 5 Juil 2016 16:44

Effect of dietary omega-3 fatty acids on tumor-associated macrophages and prostate cancer progression
Pei Liang The Prostate © 2016 Vol. 76 Issue 11

Preclinical and clinical studies suggest that a fish oil-based diet may play a role in delaying the progression of prostate cancer through a number of different mechanisms involving inflammatory pathways. Given the importance of tumor-associated macrophages (TAMs) in carcinogenesis, we hypothesized that a fish oil-based diet will inhibit TAM infiltration and delay the growth of prostate cancer.

METHODS
Androgen sensitive mouse prostate cancer (MycCaP) allograft tumors were grown in fully immunocompetent FVB mice fed a high- fat fish oil (omega-3) or corn oil (omega-6) diet. Gene expression of markers for immune cell populations, cytokines, chemokines, and signaling pathways were determined by real-time PCR and western blot in tumor tissue. Cell proliferation and apoptosis in vitro were measured by MTS assay and flow cytometry.

RESULTS
Tumor volumes were significantly smaller in mice in ω-3 versus the ω-6 group (P = 0.048). Gene expression of markers for M1 and M2 macrophages (F4/80, iNOS, ARG1), associated cytokines (IL-6, TNF alpha, IL-10), and the chemokine CCL-2 were also lower in the omega-3 group. Correlative in vitro studies were performed in M1 and M2 polarized macrophages and mirrored the in vivo findings. Dietary fish oil and in vitro omega-3 fatty acid administration reduced protein expression of transcription factors in the nuclear factor kappa B pathway leading to a significant decrease in gene expression of downstream targets (Bcl-2, BCL-XL, XIAP, survivin) in MycCap cells.

CONCLUSIONS
These findings underscore the potential of fish oil in modulating the clinical course of human prostate cancer through the immune system. Further preclinical and clinical studies are warranted evaluating fish oil-based therapies for inhibiting the recruitment and function of M1 and M2 tumor infiltrating macrophages.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Des oméga 3 pour réduire la progression cancéreuse?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 5 Juil 2016 20:50

Traduction de l’étude :wink:

Les effets des oméga-3, sur les macrophages associés aux tumeurs et la progression du cancer de la prostate
Pei Liang La prostate © 2016 Vol. 76 Numéro 11

Des études précliniques et cliniques suggèrent qu'un régime alimentaire à base d'huile de poisson peut jouer un rôle pour retarder la progression du cancer de la prostate par un certain nombre de différents mécanismes impliquant des voies inflammatoires. Étant donné l'importance des macrophages associés aux tumeurs (TAMs) dans la carcinogenèse, nous avons supposé qu'un régime alimentaire à base d'huile de poisson va inhiber l’infiltration TAM et retarder la croissance du cancer de la prostate.

METHODES
Les androgène de la prostate de la souris (MycCaP), des tumeurs d'allogreffes ont été cultivées dans des souris FVB entièrement immunocompétentes alimenté une huile de haute teneur en oméga-3 ou l'huile de maïs (oméga-6). L'expression des gènes de marqueurs des cellules immunitaires, les cytokines, les chimiokines et les voies de signalisation ont été déterminés par PCR en temps réel et de Western Blot dans les tissus tumoraux. la prolifération cellulaire et l'apoptose in vitro ont été mesurées par un test MTS et cytométrie de flux.

RÉSULTATS
Les volumes des tumeurs ont été significativement plus faible chez les souris alimentées en ω-3 par rapport au groupe ω-6 (p = 0,048). L'expression des gènes de marqueurs pour les macrophages M1 et M2 (F4 / 80, iNOS, ARG1), des cytokines associées (IL-6, TNF-alpha, IL-10), et la chimiokine CCL-2 étaient également plus faible dans le groupe oméga-3. Des études corrélatives in vitro ont été réalisées en M1 et M2 des macrophages polarisés et reflètent les résultats in vivo. l'huile de poisson alimentaires et en oméga-3 réduit l'expression des protéines de facteurs de transcription dans la voie du facteur nucléaire kappa B, conduisant à une diminution significative de l'expression des gènes cibles en aval (Bcl-2, BCL-XL, XIAP, survivine) dans les cellules MycCap.

CONCLUSIONS
Ces résultats soulignent le potentiel de l'huile de poisson dans la modulation de l'évolution clinique du cancer de la prostate par le système immunitaire. D'autres études précliniques et cliniques sont garantis évaluer des thérapies à base d'huile de poisson pour inhiber le recrutement et la fonction des macrophages infiltrant les tumeurs M1 et M2.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité