Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Différentes protéines modulent la sécrétion/effets insuline



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

Combining protein and carbohydrate increases postprandial insulin levels but does not improve glucose response in patients with type 2 diabetes
Metabolism Volume 61, Issue 12, December 2012, Pages 1696–1702 Meidjie Ang

A combined load of carbohydrate and protein stimulates insulin secretion. However, results on postprandial glucose responses in type 2 diabetic (T2D) subjects have been inconclusive. Therefore, we investigated the effects of co-ingestion of carbohydrate and protein on glucose and insulin responses in these subjects.

Methods

After an overnight fast, 30 subjects consumed a drink containing 50 g of slowly-digested isomaltulose (ISO), combined either with a mixture of 21 g whey/soy (ISO + WS) or with 21 g casein (ISO + C) in a randomized order on separate days. In another experiment, the subjects consumed a control drink containing only 50 g ISO.

Results

No significant differences in glucose responses were observed after ingestion of the drinks. Compared to ingestion of ISO alone, insulin response was ~ 190%–270% higher (P < .001), whereas insulin action was lower (P < .01) after ingestion of ISO + WS and ISO + C. Plasma insulin levels increased more significantly (P < .001) after ingestion of ISO + WS compared to ISO + C and were positively correlated with total amino acid levels (P < .001). Insulin action, however, showed a greater decrease following ingestion of ISO + WS than ISO + C (P < .01).

Conclusions

Combining carbohydrate with protein can elevate postprandial insulin levels, but decreases insulin action, and therefore does not improve glucose response in T2D subjects. Our results further suggest that different types of proteins (i.e., fast-absorbing whey/soy vs. slow-absorbing casein) differently modulate insulin response and insulin action. A fast-absorbing protein mixture reduces insulin action to a greater extent than a slow-absorbing protein, and therefore may not be recommended for glycemic control in T2D patients.

Message 21 Nov 2012 01:50
Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

Skim Milk, Whey, and Casein Increase Body Weight and Whey and Casein Increase the Plasma C-Peptide Concentration in Overweight Adolescents
Karina Arnberg J. Nutr. December 1, 2012 vol. 142 no. 12 2083-2090

In adults, dietary protein seems to induce weight loss and dairy proteins may be insulinotropic. However, the effect of milk proteins in adolescents is unclear. The objective was to test whether milk and milk proteins reduce body weight, waist circumference, homeostatic model assessment, plasma insulin, and insulin secretion estimated as the plasma C-peptide concentration in overweight adolescents. Overweight adolescents (n = 203) aged 12–15 y with a BMI of 25.4 ± 2.3 kg/m2 (mean ± SD) were randomized to 1 L/d of skim milk, whey, casein, or water for 12 wk. All milk drinks contained 35 g protein/L. Before randomization, a subgroup of adolescents (n = 32) was studied for 12 wk before the intervention began as a pretest control group. The effects of the milk-based test drinks were compared with baseline (wk 0), the water group, and the pretest control group. Diet and physical activity were registered. Outcomes were BMI-for-age Z-scores (BAZs), waist circumference, plasma insulin, homeostatic model assessment, and plasma C-peptide. We found no change in BAZ in the pretest control and water groups, whereas it was greater at 12 wk in the skim milk, whey, and casein groups compared with baseline and with the water and pretest control groups. The plasma C-peptide concentration increased from baseline to wk 12 in the whey and casein groups and increments were greater than in the pretest control (P < 0.02). There were no significant changes in plasma C-peptide in the skim milk or water group. These data suggest that high intakes of skim milk, whey, and casein increase BAZs in overweight adolescents and that

whey and casein increase insulin secretion.

Whether the effect on body weight is primary or secondary to the increased insulin secretion remains to be elucidated

Message 23 Jan 2014 23:29

Messages: 3628
Localisation: Athus
Traduction de l’étude : :wink:

La combinaison des protéines et les glucides augmente les niveaux d’insuline postprandiale mais n’améliore pas la réponse glycémique chez des patients atteints de diabète de type 2.
Metabolism Volume 61 , Numéro 12 , Décembre 2012, Pages 1696-1702 Meidjie Ang

A chaque charge de glucides et de protéines, il y a une stimulation de sécrétion d’insuline. Cependant, les résultats sur les réponses de la glycémie postprandiale de type 2, ( DT2 ), chez des sujets diabétiques n’ont pas été concluantes. Par conséquent, nous avons étudié les effets de la co-gestion de glucides et de protéines dans les réponses des sujets

Méthodes
Après une nuit de jeun, 30 sujets ont consommé une boisson contenant 50g d’isomaltulose lentement digéré (ISO), combinée soit avec un mélange de 21g de whey protéine/soja ( ISO + WS ), ou avec 21g de caséine ( ISO + C ) dans un ordre aléatoire à des jours différents. Dans une autre expérience, les sujets ont consommé une boisson témoin ne contenant que 50g d’ISO.

Résultats
Aucune différence significative dans les réponses au glucose ont été observés après l’ingestion de la boisson. Par rapport à l’ingestion seul d’ISO, la réponse insulinique était de 190%-270% plus élevée (P < 0,001 ), alors que l’action de l’insuline était plus faible ( P < 0,01 ), après l’ingestion des niveaux d’insuline ISO + C. La combinaison ISO+WS ont augmenté significativement (P < 0,001 ) après l’ingestion de l’ISO+WS par rapport à ISO+C ont été positivement corrélé avec les niveaux totaux en acides aminés ( P < 0,001 ). L’action de l’insuline, cependant, a montré une diminution plus importante suite à l’ingestion d’ ISO + WS que ISO + C ( P < 0,01 ) .

Conclusions

La combinaison de glucides et de protéines peut élever les niveaux en insuline postprandiale, mais diminue l’action de l’insuline, et donc n’améliore pas la réponse en glucose chez des sujets diabétiques de type 2. Nos résultats suggèrent également que les différents types de protéines
( c'est- à absorption rapide de lwhey protéine / caséine de soja par rapport à absorption lente ) modulent différemment la réponse de l'insuline et de l'action de celle ci . Un mélange de protéines à absorption rapide réduit action de l'insuline dans une large mesure par rapport à une protéine à absorption lente et donc, ne peut être recommandé pour le contrôle glycémique chez des patients diabétique de type 2.

Message 23 Jan 2014 23:30

Messages: 3628
Localisation: Athus
Traduction de l’étude : :wink:

Le lait écrémé, la whey protéine, et la caséine augmente le poids corporel, la whey protéine et la caséine augmentent les concentrations plasmatiques en peptide C chez des adolescents en surpoids.
Karina Arnberg J. Nutr . 1 décembre 2012 vol. 142 no. 12 2083-2090

Chez les adultes, les protéines alimentaires semble induire que des protéines dites de perte de poids et des protéines des produits laitiers peuvent être insulinotropes. Cependant, l’effet des protéines de lait chez ces adolescents n’est pas clair. L’objectif était de vérifier si le lait et les protéines peuvent réduire le poids corporel, le tour de taille, l’évaluation du modèle homéostatique, l’insuline plasmatique, la sécrétion d’insuline, et l’estimation de la concentration plasmatique au peptide C chez des adolescents en surpoids. Les adolescents en surpoids (n = 203 ) âgés de 12-15 ans avec un IMC de 25,4 ± 2,3 kg/m2 (moyenne ± écart-type ) ont été randomisés à boire 1 L / j de lait écrémé , le lactosérum , caséine , ou de l'eau pendant 12 semaines . Toutes les boissons à base de lait contiennent 35 g de protéines / L. Avant la randomisation , un sous-groupe d’ adolescents ( n = 32 ) a été étudiée pendant 12 semaines avant l'intervention, comme un groupe de contrôle pré-test . Les effets de la boisson de test à base de lait ont été comparés à la base ( semaine 0) , le groupe de l'eau, et le groupe de contrôle pré-test . L'alimentation et l'activité physique ont été enregistrées. Les résultats ont été effectués pour l’IMC par âge( Z-scores,(bazs)), la circonférence de la taille, de l’insuline plasmatique, l’évaluation du modèle homéostatique, le C-peptide plasmatique. Nous n’avons pas trouvé de changement dans BAZ, dans le groupe témoins pré-test et celui de l’eau, alors qu’elle était supérieure à 12 semaines dans le lait écrémé, le lactosérum, la caséine, par rapport à la ligne de base. La concentration en peptide C plasmatique a augmenté à partir de la ligne de base à 12 semaines dans les groupes de lactosérum et de caséine, et les incréments étaient plus grande que dans le groupe de pré-test (P < 0,02 ). Il n’ y avait pas de changement significatifs dans le taux en peptide C plasmatique dans le lait écrémé ou dans le groupe de l’eau.

Ces données suggèrent que des apports élevés en lait écrémé, le lactosérum et augmentation de la caséine (et le lactosérum) chez des adolescents en surpoids augmente la sécrétion d’insuline. Si l’effet sur le poids corporel est primaire ou secondaire à la sécrétion accrue d’insuline reste à élucider.

Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

Différentes protéines modulent la sécrétion/effets de l'insuline
les rapides augmentent la sécrétion mais diminuent les effets
les lentes augmentent les effets mais ne boostent pas la sécrétion autant
au moins chez les diabétiques


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.