Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Effet bénéfique de la taurine sur la digestion des protéines

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Effet bénéfique de la taurine sur la digestion des protéines

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Fév 2017 20:43

Effet de la taurine sur la réponse anaphylactique locale de souris Balb/c immunisées par voie parentérale à la β-lactoglobuline
Nutrition Clinique et Métabolisme Volume 31, Issue 1, February 2017, Pages 49 S. Ainad-Tabet

La taurine (acide 2-amino-éthanesulfonique) est un puissant acide aminé antioxydant ayant de nombreuses propriétés thérapeutiques bénéfiques sur la santé de l’homme. On ignore cependant les effets de cet acide aminé sur les manifestations liées à l’allergie aux protéines du lait de vache.

Objectif

Le but de ce travail est d’étudier en chambre de Ussing l’effet immunomodulateur de la taurine sur la réponse anaphylactique de souris immunisées à la β-lactoglobuline, allergène majeur du lait de vache.

Matériel et méthodes

Pour les besoins de l’étude, 18 souris femelles Balb/c âgées de 4 semaines et pesant (20 ± 2,01 g) sont réparties en trois groupes de six souris chacun selon la méthode d’échantillonnage aléatoire simple. Le premier groupe ou groupe témoin négatif ne reçoit aucun traitement particulier. Les animaux du groupe 2 ou groupe témoin positif sont immunisés par voie intrapéritonéale à la β-Lg. Le troisième groupe ou groupe expérimental reçoit quotidiennement par gavage une dose unique de 3 mmol/kg/j de taurine (2-aminoethane sulfonic acid, fluka analytical) pendant 15 jours consécutifs. Les animaux de ce groupe sont ensuite immunisés par voie parentérale à la β-Lg. Après sacrifice, la réponse anaphylactique est mesurée par des tests de provocation par l’antigène sensibilisant sur des fragments jéjunaux montés en chambre de Ussing.

Résultats et analyse statistique

Les résultats obtenus montrent que chez le groupe témoins, les valeurs de base de l’ISC sont de 29,41 ± 7,28 μA/cm2. Ils restent inchangés après stimulation de fragments jéjunaux par la b-Lg. L’ISC passe de 58,55 ± 9,42 μA/cm2 à 77,84 ± 7,75 μA/cm2 (p < 0,001) chez le groupe témoin positif, traduisant une importante réaction anaphylactique en réponse à la stimulation par l’antigène sensibilisant. Les valeurs de l’ISC(53,12 ± 6,45 μA/cm2) restent stables chez le groupe expérimental préalablement traité avec la taurine, indiquant l’absence de toute réaction anaphylactique après stimulation par la b-Lg.

Conclusion

En conclusion, la taurine semble prévenir, par une action immunomodulatrice, la réponse anaphylactique locale déclenchée par les éléments du système immunitaire associé au tube digestif chez la souris Balb/c après provocation par l’antigène sensibilisant.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38804
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités