Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Effet neuroprotecteur des oméga 3 chez les sportifs

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Effet neuroprotecteur des oméga 3 chez les sportifs

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 2 Fév 2016 06:35

Effet neuroprotecteur des oméga 3 dans les sports de contacts

Effect of Docosahexaenoic Acid on a Biomarker of Head Trauma in American Football.
Med Sci Sports Exerc. 2016 [Epub ahead of print] Oliver JM

American football athletes are exposed to sub-concussive impacts over the course of the season resulting in elevations in serum neurofilament light (NFL), a biomarker of axonal injury. Docosahexaenoic acid (DHA) has been reported to reduce axonal trauma associated with traumatic brain injury in rodent models. However, the optimal dose in American football athletes is unknown. This study examined the effect of differing doses of DHA on serum NFL over the course of a season of American football.

METHODS:
In a randomized, double-blind, placebo-controlled, parallel design eighty-one (n = 81) National Collegiate Athletic Association (NCAA) Division I American football athletes were assigned to ingest either 2 g•d, 4 g•d, 6 g•d of DHA, or placebo. Blood was sampled at specific times over the course 189 days coincident with changes in intensity, hours of contact, and likely changes in head impacts. Standardized magnitude-based inference was used to define outcomes.

RESULTS:
DHA supplementation increased plasma DHA in dose-dependent manner (mean difference from baseline; ± 90% CL; 2 g•d: 1.3; ±0.6; 4 g•d: 1.6; ±0.7%; 6 g•d: 2.8; ±1.2%). Serum NFL increased to a greater extent in starters (AUC, 1995 ± 1383 pg•mL•day) versus non-starters (1398 ± 581 pg•mL•day; p = 0.024). Irrespective of dose, supplemental DHA likely attenuated serum NFL coincident with increases in serum NFL by likely small and moderate magnitude (ES = 0.4 to 0.7).

CONCLUSION:
Findings from this study, the first large scale study examining potential prophylactic use of DHA in American football athletes, include identification of optimal dose of DHA suggest a neuroprotective effect of DHA supplementation.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38841
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Effet neuroprotecteur des oméga 3 chez les sportifs

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 2 Fév 2016 18:53

Traduction de l’étude :wink:

Les effets de l’acide docosahexaénoïque sur le biomarqueur du traumatisme crânien en football américain.
Med Sci Sport exerc. 2016 [Epub ahead of print] Oliver JM

Les footballeurs américain sont exposés à des impacts à risque de commotion au cours de la saison, ce qui résulte d’une augmentation dans le sérum neurofilamentaire sérique (NFL)), un biomarqueur de lésions axonales. L'acide docosahexaénoïque (DHA) a été testé pour réduire le traumatisme axonale associée à une lésion cérébrale traumatique chez des rongeurs. Cependant, la dose optimale chez les footballeurs américain est inconnue. Cette étude a examiné l'effet de doses en DHA sur le sérum A de la NFL au cours d'une saison de football américain.

MÉTHODES:
Dans un essai, contrôlé par un placebo, à conception parallèle, 81 essais ont été randomisé, en double aveugle (n = 81). Essais provenant de la National Collegiate Athletic Association (NCAA). Les footballeurs américain ont été affectés à ingérer Soit 2 g • d, 4 g • d, 6 g • d de DHA, ou un placebo. Le sang a été prélevé à des moments précis au cours de 189 jours afin de coïncider avec les changements d'intensité, les heures de contact, et les changements probables dû aux chocs. La normalisation de l’inférence a permit de définir les résultats.

RÉSULTATS:
La supplémentation en DHA a permit d’augmenter le DHA plasmatique de manière dose-dépendante (différence initiale moyenne; ± 90% CL; 2 g • d: 1,3; ± 0,6; 4 g • d: 1,6; ± 0,7%; 6 g • d: 2,8; ± 1,2%). Le taux du sérum NFL accrue d’une plus grande quantité (AUC 1995 ± 1383 pg • mL • jour) versus les sédentaires (1 398 ± 581 pg ml • • jour; p = 0,024). Indépendamment de la dose, la DHA a atténué l’augmentation dans le sérum NFL. (ES = 0,4 à 0,7).

CONCLUSION:
Les résultats de cette étude, la première étude à grande échelle qui examine l’utilisation prophylactique potentielle de la DHA chez les footballeurs américains, qui incluent l'identification de la dose optimale de DHA, ce qui suggèrent un effet neuroprotecteur de la supplémentation en DHA.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités