Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Effets de la citrulline sur le turn over protéique?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Effets de la citrulline sur le turn over protéique?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 8 Sep 2017 09:01

Effets d’une complémentation de 3 semaines par la citrulline sur le turn over protéique chez des patients âgés dénutris
Nutrition Clinique et Métabolisme Volume 31, Issue 3, September 2017, Pages 233 C. Aussel

Introduction et but de l’étude

La prise en charge nutritionnelle de la sarcopénie et de la dénutrition est souvent peu efficace chez la personne âgée, notamment à cause de la résistance à l’anabolisme protéique postprandial. La citrulline stimule la synthèse protéique musculaire chez le rat âgé et chez l’homme jeune. Le but de cette étude était de mesurer si la citrulline est efficace sur le turn over protéique des patients âgés dénutris hospitalisés.

Matériel et méthodes

Cette étude prospective (PHRC national de 2007, ClinicalTrials.gov Identifier : NCT00714675), randomisée et multicentrique a inclus 29 patients âgés dénutris hospitalisés en soins de suite gériatrique. Ils recevaient tous, pendant 20 jours, par voie orale, soit 10 g de citrulline soit un mélange iso-azoté de 6 acides aminés non essentiels. Le turn over protéique corps entier, la vitesse de synthèse fractionnaire de l’albumine et la séquestration splanchnique ont été mesurés le 21e jour par une technique de dilution isotopique utilisant la (13C)-leucine et la 3D-leucine, chez des patients à jeun depuis 12 h et en situation postprandiale.

Résultats

Vingt-quatre patients ont terminé l’étude. Il n’y a pas de modification du turn over protéique et de la synthèse protéique corps entier (NOLD). La vitesse de synthèse fractionnaire de l’albumine n’était pas modifiée. En revanche, il existait une tendance à la diminution de l’extraction splanchnique des acides aminés chez les patients traités par la citrulline (citrulline : 45,2 [26,2 ; 58,4] %/j, acides aminés non essentiels : 60,3 [48,3 ; 69,7 %/j] p < 0,09, test de Wilcoson). Il y avait une augmentation de la différence de l’aire sous la courbe des acides aminés totaux dans le sang périphérique, entre l’état de jeune et postprandial, chez les patients ayant reçu la citrulline (1804 [1224 ; 2091] μmol·h/L) comparé aux témoins (821 [657 ; 1140] μmol·h/L ; p < 0,01, test de Wilcoxon) après soustraction des acides aminés non essentiels placebo (médiane ; quartiles [Q1 ; Q3]).

Conclusion

Cette étude montre que la citrulline n’a d’effet ni sur la synthèse protéique corps entier ni sur la vitesse de synthèse fractionnaire de l’albumine. En revanche, elle tend à diminuer la séquestration splanchnique des acides aminés et augmente leur biodisponibilité en périphérie. Ce processus étant une des clés de la synthèse protéique, la citrulline pourrait être un adjuvant nutritionnel intéressant, en présence d’une prise en charge hypercalorique–hyperprotéique, chez les personnes âgées dénutries.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38837
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Nutrimuscle-Conseils, sith et 3 invités