Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Efficacité des oméga-3 contre les maux de tête?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Efficacité des oméga-3 contre les maux de tête?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Aoû 2018 10:13

Acides gras oméga-3 à longue chaîne et maux de tête dans la population américaine
A.E. Sanders
Prostaglandines, leucotriènes et acides gras essentiels Volume 135 , août 2018 , pages 47-53


Points forts
• Les acides gras polyinsaturés oméga-3 à longue chaîne protègent contre la douleur dans les études expérimentales animales et humaines.
• L'association entre l'apport alimentaire d'acides gras polyinsaturés oméga-3 à longue chaîne et les céphalées est inconnue dans la population générale.
Nous avons trouvé des associations inverses dose-dépendantes entre les apports d'EPA et de DHA et la prévalence de migraines sévères ou de céphalées dans un échantillon représentatif de la population adulte américaine.
• La protéine C-réactive ne représentait pas l'association inverse entre les acides gras oméga-3 à longue chaîne et les céphalées.
La force de l'association entre les acides gras oméga-3 à longue chaîne et les maux de tête et les maux de tête variait selon l'origine ethnique.


L'objectif de cette étude était d'évaluer si l'apport alimentaire d'acides gras polyinsaturés (AGPI) à longue chaîne en acides gras oméga-3 est associé à une plus faible prévalence de maux de tête dans la population américaine. Cette étude transversale a utilisé des données pour un échantillon national représentatif de 12 317 hommes et femmes âgés de 20 ans et plus participant aux enquêtes nationales sur la santé et l'examen nutritionnel de 1999-2004. Les enquêteurs ont enregistré des cas de maux de tête sévères ou de migraines au cours des trois derniers mois. L'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA) ont été quantifiés à partir d'un rappel alimentaire de 24 heures à l'aide de la base de données nationale sur les nutriments du département américain de l'Agriculture. La concentration sérique de la protéine C-réactive, un marqueur de l'inflammation et un médiateur potentiel des propriétés analgésiques des AGPI, a été quantifiée par néphélométrie renforcée au latex. Les modèles linéaires généralisés multivariables ont estimé les taux de prévalence (RP) avec des limites de confiance à 95% (CL) pour les céphalées sévères ou les migraines ajustées pour le cycle NHANES, les caractéristiques sociodémographiques, l'indice de masse corporelle et l'apport énergétique total.

La prévalence non ajustée des céphalées sévères ou des migraines était de 22,0% (femmes 28,2%, hommes 15,5%). En analyse multivariée, un apport plus important en AGPI oméga-3 était associé à une prévalence plus faible de céphalées sévères ou de migraines: PR 0,94 (95% CL: 0,88, 0,99, p = 0,035) par augmentation de CL: 0,90, 0,99, p = 0,023) par unité logarithmique en DHA. La force de l'association était plus grande chez les Hispaniques non mexicains que chez les autres groupes raciaux / ethniques, mais n'a pas été atténuée après ajustement pour la protéine C-réactive.

En conclusion, des apports alimentaires plus élevés d'EPA et de DHA ont été associés à une prévalence plus faible de céphalées, ce qui confirme l'hypothèse selon laquelle les AGPI oméga-3 pourraient prévenir ou réduire les céphalées.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités