Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Encore de la mélamine dans les protéines en poudre



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

La mélamine permet de gonfler les niveaux de protéines lorsque l'on teste une protéine en poudre.
Même s'il y en a peu, c'est quand même inquiétant

Melamine contamination in nutritional supplements - Is it an alarm bell for the general consumer, athletes, and ‘Weekend Warriors’?
Gary Gabriels Nutrition Journal 2015, 14:69

Nutritional supplements are used or experimented with by consumers, notably these are; competitive and recreational athletes of all ages, and ‘weekend warriors’. As a consequence the supplement industry has grown to meet the increasing demand. A Global Industry Analysts Inc. report indicates that the herbal supplement market has not declined during the worldwide recession, but in fact exhibited steady growth over the period 2008 to 2009. It is anticipated that the market will reach US$93.15 billion by the year 2015. These supplements may contain adulterated substances that may potentially have harmful short - and long-term health consequences to the consumer. “Scrap Melamine” is such an example, which has been implicated in the kidney failure and death of several cats, dogs and pigs. In China in 2008, reports described very severe health effects in infants and young children. At the time over 294 000 infants were screened and diagnosed with urinary tract stones and sand-like calculi associated with melamine in milk products, of which 50 000 infants were hospitalised, and at least six associated deaths, recorded. The extent that melamine contamination occurs in nutritional supplements is not known. Therefore, the aim of this study was to determine whether commercially available nutritional and traditional supplement products contain melamine, even though they are not declared by the manufacturer on the product label.


Methods
A total of 138 nutritional supplements products were obtained from (i) direct purchases from shops, pharmacies and outlets, (ii) directly from consumers, and (iii) from suppliers, manufacturers and distributors. The products were laboratory analysed for melamine, using Tandem Liquid Chromatography Mass Spectrometry.

Results
Forty-seven % of all the products (n = 138) tested positive for melamine. Eight-two % of the South African produced products (n = 27) tested positive and 58 % of the products imported into South Africa (n = 50) tested positive. The median concentration estimate for melamine in the products tested were, 6.0 μg/g for the 138 supplements tested, 8.9 μg/g for South African produced products, and 6.9 μg/g for products imported into South Africa.

Conclusion
The melamine (undeclared on product label) levels detected in the nutritional supplements products investigated were within the Tolerable Daily intake (TDI) limit guidelines of 200 μg/g as set by WHO and others. Melamine over exposure within the context of the nutritional supplements consumption in the products investigated should not be of concern to the consumer provided the recommended guidelines of daily product use are adhered to. Further investigation is warranted to determine, (i) the link of melamine as (part) substitute for the perceived total declared protein content on the product label, (ii) cyanuric and uric acid presence in the supplement products that could form chemical-complex formation with melamine and/or analogues that could cause adverse health effects.


Messages: 3628
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:
La contamination de mélamine dans les suppléments nutritionnels- Est-ce la sonette d’alarme pour le consommateur ?
Gary Gabriel Nutrition Journal 2015, 14:69

Les suppléments nutritionnels sont utilisés par les consommateurs, notamment These Are; athlètes récréatifs ou en compétition à tous les âges, et «Weekend Warriors». En conséquence, l'industrie des suppléments a augmenté la production pour répondre à la demande croissante. Un rapport de l'industrie mondiale indique en effet que le marché des suppléments à base de plantes a diminué après avoir connu une croissance constante au cours de la période 2008 à 2009. Il est prévuque le marché atteindra US $ 93,15 milliards pour 2015. Ces suppléments peuvent contenir des substances frelatées et cela peut potentiellement avoir un effet nocifs à court et à long terme pour la santé du consommateur. La mélamine a été implqiué dans l'insuffisance rénale et la mort chez plusieurs chats, les chiens et les porcs. En Chine en 2008, des effets de santé très graves chez les nourrissons et les jeunes enfants. À l'époque plus de 294 000 enfants ont été examinés et diagnostiqués avec des pierres des voies urinaires et les calculs rénaux associés avec de la mélamine se trouvant dans les produits laitiers, dont 50 000. nourrissons ont été hospitalisés, et au moins six décès associés. La contamination par la mélamine dans les suppléments nutritionnels n’ est pas connue. EN CONSÉQUENCE, le but de cette étude était de déterminer si le commerce des suppléments nutritionnels et produits traditionnels contiennent de la mélamine, même si elles ne sont pas déclarées par le fabricant sur l'étiquette du produit.


Méthodes
Un total de 138 produits de suppléments nutritionnels ont été obtenus à partir de (i) d’achats directs de boutiques, de pharmacies et de points de vente, (ii) directement auprès des consommateurs, et (iii) des fournisseurs, des fabricants et des distributeurs. Les produits ont été analysés pour la mélamine, en utilisant la chromatographie liquide spectrométrie de masse.

Résultats
47% de tous les produits (n = 138) ont été testés positifs pour la mélamine. 8,2% de l'Afrique du Sud produit produits (n = 27) a été testé positif et 58% des produits importés en Afrique du Sud (n = 50)ont été testé positif. L'estimation médiane de la concentration pour la mélamine dans les produits testés étaient 6,0 ug / g pour les 138 suppléments testés, 8,9 ug / g pour l'Afrique du Sud produit des produits, et 6,9 ug / g pour les produits importés en Afrique du Sud.

Conclusion
Les niveaux de la mélamine (non déclarés sur l'étiquette du produit) détectés dans les produits nutritionnels suppléments étudiés étaient dans les dose journalière tolérable (DJT) de valeur limite de 200 ug / g comme fixé par l'OMS et d'autres. La surexposition en mélamine dans le contexte de la consommation de suppléments nutritionnels dans les produits ne devrait pas être une préoccupation pour le consommateur, et a fourni les lignes directrices recommandées de l'utilisation quotidienne de produits sont respectées. Une enquête plus approfondie est justifiée pour déterminer, (i) le lien de la mélamine comme (partie) substitut pour le total teneur en protéines perçue sur l'étiquette du produit, (ii) la cyanurique et la présence d'acide urique dans les produits de suppléments qui pourraient former la formation chimique complexe avec de la mélamine et / ou analogues qui pourraient entraîner des effets néfastes sur la santé.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.