Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Quels facteurs influencent l’absorption de la caféine?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Quels facteurs influencent l’absorption de la caféine?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Aoû 2013 03:38

Factors influencing serum caffeine concentrations following caffeine ingestion
Journal of Science and Medicine in Sport Available online 7 August 2013 Tina L. Skinner

Methods

Trained cyclists/triathletes (n = 14) and active (n = 14) males consumed 6 mg kg−1 anhydrous caffeine. Peak, total and time to peak serum caffeine concentrations were determined from venous blood samples at baseline and 6 time-points over 4 h following intake. Body composition was assessed by dual energy X-ray absorptiometry and habitual caffeine intake by a questionnaire.

Results

Trained cyclists/triathletes had 16% lower peak caffeine concentrations following caffeine ingestion compared to active individuals, although this was not statistically significant (p = 0.066). There was no significant difference between trained cyclists/triathletes and active males in total (p = 0.131) or time to peak (p = 0.249) serum caffeine concentrations. Fat mass was significantly associated with total (r = 0.427, p = 0.038) but not peak (r = 0.343, p = 0.101) or time to peak serum caffeine concentration (β = 0.00008, p = 0.961). There were no associations between habitual caffeine intake and peak, total or time to peak serum caffeine concentrations.

Conclusions

Following caffeine ingestion three findings from the study were evident: (1) endurance-trained athletes trended towards lower peak caffeine concentrations compared to active males; (2) higher fat mass was associated with higher concentrations of caffeine in the blood over 4 h, and (3) habitual caffeine intake does not appear to influence serum caffeine concentrations. Identification of the optimal conditions to ensure peak availability of caffeine within the blood and/or overcoming some of the variation in how individuals respond to caffeine requires consideration of the training status and body composition of the athlete.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 16 Aoû 2013 16:56

Traduction de l'étude : :wink:

Les différents facteurs influençant la concentration sérique en caféine après l’ingestion de caféine.
Journal of Science and Medicine in Sport disponible en ligne le 7 Août 2013 Tina L. Skinner

Méthodes

Des hommes cyclistes / triathlètes entrainés (n = 14) et des hommes actifs (n = 14) ont consommé 6 mg kg-1 d’anhydre de caféine.
La concentration totale en cafeine et le pic de concentrations en fonction du temps ont été déterminés à partir d’échantillons de sang au départ de l’épreuve et après 4h d’ingestion de la caféine. La composition corporelle a été évaluée par absorptiométrie à rayons X en double énergie et la consommation de caféine habituelle a été quantifié par un questionnaire.

Résultats

Les cyclistes / triathlètes entraînés avaient des concentrations de pointe en caféine inférieure de 16% par rapport aux personnes actives, même si cela n'était pas statistiquement significatif (p = 0,066). Il n'y avait pas de différence significative entre les cyclistes / triathlètes entraînés et les hommes actifs au total (p = 0,131) ou le temps d’apparition du pic des concentrations sériques de caféine (p = 0,249)

La masse grasse était significativement associée à la concentration totale en caféine (r = 0,427, p = 0,038), mais pas associé significativement au pic de concentration sérique (r = 0,343, p = 0,101) ou le temps d’accumulation de la caféine au niveau du sérum (β = 0,00008, p = 0,961). Il n'y avait aucune association entre la consommation habituelle de caféine et ni en fonction du pic de concentration , du niveau de concentration totale ou le temps du pic de concentration en caféine.

Conclusions

Suite à l'ingestion de caféine trois conclusions sont évidentes:
(1) les athlètes entraînés en endurance ont eu un pic de concentration en caféine inférieur aux hommes actifs.

(2)Une masse grasse plus élevée a été associée à une concentration sanguine en caféine plus élevée 4h après l’ingestion de caféine.

(3) La consommation habituelle en caféine ne semble pas avoir d’ influence sur les concentrations sériques en caféine. L’identification des conditions optimales pour assurer une disponibilité maximale de caféine dans le sang et / ou tenir de la variabilité de la façon dont les individus réagissent à l’ingestion de caféine (il faut prendre en compte le niveau entrainement et de la composition corporelle de l’athlète)

Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re:

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 26 Jan 2016 20:08

Quels facteurs influencent l’absorption de la caféine?
Nutrimuscle-Diététique a écrit: Suite à l'ingestion de caféine trois conclusions sont évidentes:
(1) les athlètes entraînés en endurance ont eu un pic de concentration en caféine inférieur aux hommes actifs.
(2)Une masse grasse plus élevée a été associée à une concentration sanguine en caféine plus élevée 4h après l’ingestion de caféine.
(3) La consommation habituelle en caféine ne semble pas avoir d’ influence sur les concentrations sériques en caféine.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], Nutrimuscle-Conseils et 3 invités