Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


L'IGF-1 résiste à la pasteurisation du lait



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32351

Determination of insulin-like growth factor-1 and bovine insulin in raw milk and its casein and whey fractions after microfiltration and ultrafiltration

International Dairy Journal Volume 28, Issue 2, February 2013, Pages 83–87 Pia Ollikainen

Insulin-like growth-factor 1 (IGF-1) and insulin were analysed from bovine milk during microfiltration (MF) and ultrafiltration (UF) processes using immunochemical methods. IGF-1 was found in the MF retentate and in the UF retentate. A very small fraction of IGF-1 was in the UF permeate. The results indicated that IGF-1 was present in milk as a complex molecule or bound to milk proteins. Insulin showed similar behaviour, but more insulin was found in the MF retentate than in the UF retentate. No insulin was found in the UF permeate. There were

no differences in IGF-1 or insulin distribution between pasteurised or non-pasteurised milk.

The stability of bovine insulin to heat treatments was also determined. The molecule was stable during pasteurisation at 65 and 72 °C, but lost some of its immunochemical activity at 90 and 135 °C.

Message 18 Nov 2012 12:32

Messages: 392
Localisation: Cannes
Je m intéressais justement a ce sujet il y a deux jours et en regardant bien j ai compris que la pasteurisation et la stérilisation U.H.T abîmait le lait . J'essaie de consommer du lait frais microfiltré qui apparemment serait "un peu plus vivant"

Le traitement de microfiltration demande une séparation préalable du lait et de la crème, le lait entier ne pouvant être microfiltré dans de bonnes conditions. La microfiltration proprement utilise une membrane poreuse[1]. Les pores, qui ont un diamètre d'environ 0,5 micron, retiennent les bactéries. La crème est traitée séparément (elle peut être pasteurisée ou stérilisée) puis réincorporée au lait microfiltré.

Ce lait présente une réaction positive au test de la phosphatase puisqu'il n'a pas été chauffé. Il est conditionné et refroidi immédiatement après le traitement pour être ramené dans les meilleurs délais à une température ne dépassant pas 6 °C. Le lait frais microfiltré se conserve réfrigéré.

La microfiltration réduit de manière significative (à peu près comme la pasteurisation, soit au minimum d'un facteur 100 000) le nombre de micro-organismes dans le produit. Dans certaines variantes du procédé (chauffage des membranes, crème stérilisée) on s'approche de la stérilisation.

Par rapport aux traitements thermiques classiques (pasteurisation, lait UHT), le goût est plus proche du lait cru, et les protéines ne sont pas dénaturées.

Le lait microfiltré peut se conserver au réfrigérateur jusqu'à la date limite de consommation (DLC), soit environ 14 jours après le conditionnement, et plus selon le procédé exact employé.


La pasteurisation fait partie des traitements thermiques, elle assure la conservation des aliments. La pasteurisation diffère du procédé de stérilisation UHT du lait au cours duquel la température peut atteindre jusqu'à 150 °C afin de détruire tous les micro-organismes (y compris les spores). Cette méthode change les qualités gustatives car elle entraîne une plus grande dénaturation des protéines et une modification des globules de matière grasse et des micelles protéiques à cause de l’homogénéisation.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.