Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le NO, indispensable à l'anabolisme?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Le NO, indispensable à l'anabolisme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 18 Aoû 2017 20:08

Nitric oxide synthase inhibition impairs muscle regrowth following immobilization
Andreo Fernando Aguiara Nitric Oxide Volume 69, 30 September 2017, Pages 22-27

Highlights
• NOS inhibition impaired skeletal muscle regrowth during remobilization.
• NOS inhibition blocked the increase in Phos-mTOR expression during remobilization.
• NO is crucial for skeletal muscle regrowth during remobilization.
• NO may be a positive modulator of mTOR signaling pathway during remobilization.

Nitric oxide (NO) has been shown to increase skeletal muscle protein synthesis. However, the role of NO during skeletal muscle regrowth after immobilization remains unknown. The purpose of this study was to determine whether NO is required for muscle regrowth/recovery after a period of disuse by immobilization. Male Wistar rats were divided into 4 groups: recovered, 1-(2-trifluoromethyl-phenyl)-imidazole (TRIM; 10 mg·kg body mass−1·day−1), NG-nitro-l-arginine methyl ester (l-NAME; 90 mg·kg body mass−1·day−1), and control. The recovered, TRIM, l-NAME groups were submitted to a 7-d muscle recovery period (by remobilization), following a 10-d immobilization period (to induce plantaris [PLA] muscle atrophy). After the experimental period, the PLA muscle was collected for morphometrical (muscle fibers cross-sectional area [CSA]) and molecular (Phospho-mTORSer2448 protein expression) analysis. After 7 d of recovery, the recovered group displayed complete muscle regrowth (CSA, recovered: 2.216 ± 214 vs. control: 2.219 ± 280 cm2; P > 0.05). However, CSA of the l-NAME (1.911 ± 267 cm2) and TRIM (1.896 ± 219 cm2) groups were statistically (P < 0.05) lower than the recovered and control groups. Additionally, there was a 29% increase in Phos-mTORSer2448 protein expression levels in the recovered group compared to control group, and this increase was blocked in both TRIM and l-NAME groups.

In conclusion, our results indicate that NO is crucial for skeletal muscle regrowth after an immobilization period, potentially via the mTOR signaling pathway.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Le NO, indispensable à l'anabolisme?

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 19 Aoû 2017 17:14

Traduction de l’étude ;wink:

L'inhibition de l'oxyde nitrique synthétique nuit au développement musculaire après une période d’immobilisation
Andreo Fernando Aguiara Oxide Nitrique Volume 69, 30 septembre 2017, Pages 22-27

Points importants
• L'inhibition de la NSA a entravé le développement du muscle squelettique pendant la phase de remobilisation.
• L'inhibition de NOS a bloqué l'augmentation de l'expression de Phos-mTOR pendant la phase de remobilisation.
• Le NO est crucial pour le développement du muscle squelettique pendant la phase de remobilisation.
• NO peut être un modulateur positif de la voie de signalisation mTOR pendant la phase de remobilisation.

On a montré que l'oxyde nitrique (NO) augmente la synthèse des protéines musculaires squelettiques. Cependant, le rôle du NO pendant le développement du muscle squelettique après une période d’'immobilisation reste inconnu. Le but de cette étude était de déterminer si le NO est nécessaire pour le développement / récupération musculaire après une période de désuétude par immobilisation. Les rats Wistar mâles ont été divisés en 4 groupes: récupéré, 1- (2-trifluorométhylphényl) -imidazole (TRIM, 10 mg · kg de masse corporelle-1 · jour-1), l'ester méthylique de NG-nitro-l-arginine (l - NOM: 90 mg · kg de masse corporelle - 1 jour 1) et le contrôle. Les groupes récupérés, TRIM, l-NAME ont été soumis à une période de récupération musculaire de 7 jours (par remobilisation), suite à une période d'immobilisation de 10 jours (pour induire une atrophie musculaire au planaris [PLA]). Après la période expérimentale, le muscle PLA a été recueilli pour une analyse morphométrique (section transversale des fibres musculaires [CSA]) et une analyse moléculaire (Phospho-mTORSer2448 protéine). Après 7 jours de récupération, le groupe récupéré a montré une développement musculaire complète (CSA, récupéré: 2,216 ± 214 contre contrôle: 2,219 ± 280 cm2, P> 0,05). Cependant, les CSA des groupes l-NAME (1.911 ± 267 cm2) et TRIM (1.896 ± 219 cm2) étaient statistiquement (P <0,05) inférieurs aux groupes récupérés et témoins. En outre, il y a eu une augmentation de 29% des niveaux d'expression de protéines Phos-mTORSer2448 dans le groupe récupéré par rapport au groupe témoin, et cette augmentation a été bloquée dans les groupes TRIM et l-NAME.

En conclusion, nos résultats indiquent que le NO est crucial pour le développement du muscle squelettique après une période d'immobilisation, potentiellement via la voie de signalisation mTOR.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Nutrimuscle-Conseils et 1 invité