Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Les aliments irradiés sont-ils bons pour la santé?



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32361

comme la nourriture, vos suppléments ont-ils subit une irradiation ou non?

The effects of diet on the severity of central nervous system disease: One part of lab-to-lab variability
Jane E. Libbey Nutrition Volume 32, Issues 7–8, July–August 2016, Pages 877–883

Highlights
• Varied sources of food can impact reproducibility of results from lab to lab.
• Teklad irradiated rodent diet enhanced seizures in a mouse model of disease.
• Mice fed the Teklad irradiated rodent diet had earlier onset of EAE.
• Teklad irradiated rodent diet enhanced clinical disease in 2 EAE models.

Objective
Many things can impact the reproducibility of results from laboratory to laboratory. For example, food from various sources can vary markedly in composition. We examined the effects of two different food sources, the Teklad Global Soy Protein-Free Extruded Rodent Diet (irradiated diet) and the Teklad Sterilizable Rodent Diet (autoclaved diet), on central nervous system disease.

Methods
Three preclinical models for human disease: Two different experimental autoimmune encephalomyelitis models (multiple sclerosis) and the Theiler's murine encephalomyelitis virus-induced seizure model (epilepsy), were examined for the effects of two different food sources on disease.

Results
We found that mice fed the irradiated diet had more severe clinical disease and enhanced seizures compared with animals provided the autoclaved diet in both experimental autoimmune encephalomyelitis models examined and in the Theiler's murine encephalomyelitis virus-induced seizure model, respectively.

Conclusions
Therefore, just altering the source of food (lab chow) can have marked effects on disease severity and outcome.


Messages: 3628
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

Les effets de l'alimentation sur la gravité de la maladie du système nerveux central: Une partie de la variabilité lab-to-lab
Jane E. Libbey Nutrition Volume 32, Issues 7-8, Juillet-Août 2016, Pages 877-883

Points importants
• Les sources variées d'aliments peuvent avoir un impact sur les résultats dans un laboratoire.
• L’alimentation irradiée des rongeurs ont améliorés la guérison de la maladie chez les rongeurs.
• Des souris nourries avec de l’alimentation irradié avaient auparavant une apparition de l’EAE.
L’alimentation irradiée améliore la guérison clinique chez des rongeurs de 2 modèles EAE.

Objectif
Beaucoup de choses peuvent influer sur la reproductibilité des résultats dans un laboratoire . Par exemple, les aliments provenant de diverses sources peut varier sensiblement dans la composition. Nous avons examiné les effets de deux différentes sources de nourriture, l’alimentation sans protéine et irradiée (avec du soja), et une nourriture stérile sur les maladies du système nerveux central.

Méthodes
Trois modèles précliniques pour les maladies humaines: Deux modèles différents expérimentaux de maladies auto-immunes encéphalomyélite (sclérose en plaques) et l'encéphalomyélite induite par le virus de la Theiler (épilepsie), ont été examinés pour les effets de deux différentes sources de nourriture sur la maladie.

Résultats
Nous avons constaté que les souris recevant le régime irradiée avait une maladie clinique plus sévère et des convulsions améliorées par rapport aux animaux à condition que le régime alimentaire autoclavé dans les deux modèles expérimentaux d'encéphalomyélite auto-immune examinés et dans le modèle de maladie encéphalomyélite induite par le virus de l'Theiler, respectivement.

Conclusions
Par conséquent, il suffit de modifier la source de nourriture (laboratoire) peut avoir des effets marqués sur la gravité de la maladie et les résultats.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.