Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les anti-oxydants aident à vivre plus longtemps

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les anti-oxydants aident à vivre plus longtemps

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 7 Déc 2013 02:10

Serum Antioxidant Nutrients, Vitamin A, and Mortality in U.S. Adults
Abhishek Goyal Cancer Epidemiol Biomarkers Prev December 2013 22; 2202

Background: Observational studies have suggested that antioxidant nutrients may reduce cancer and overall mortality risks. However, most randomized trials have failed to show survival benefits. Examining nonlinear associations between antioxidant levels and health outcomes may help to explain these discrepant findings.

Methods: We evaluated all-cause, cancer, and cardiovascular mortality risks associated with quintiles (Q1–Q5) of serum antioxidant (vitamins C and E, β-carotene, and selenium) and vitamin A levels, in 16,008 adult participants of The Third National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES III; 1988–1994).

Results: Over a median follow-up period of 14.2 years, there were 4,225 deaths, including 891 from cancer and 1,891 from cardiovascular disease. We observed a dose–response decrease in cancer and overall mortality risks with higher vitamin C levels. In contrast, for vitamin A, risk of cancer death decreased from Q1–Q2, with no further decline in risk at higher levels. For vitamin E, having levels in Q4 was associated with the lowest cancer mortality risk. Both vitamin A and E had U-shaped associations with all-cause mortality. Cancer mortality risks decreased from Q1–Q2 for β-carotene and from Q1–Q4 for selenium. However, for β-carotene and selenium, overall mortality risks decreased from Q1–Q2 but then did not change significantly with higher levels.

Conclusions: Antioxidant supplement use should be studied in the context of overall mortality and other competing mortality risks.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38849
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 7 Déc 2013 18:31

Traduction de l’étude : :wink:

Les anti-oxydants et la vitamine A et la mortalité chez des adultes aux aux États-Unis.
Abhishek Goyal Cancer Epidemiol Biomarkers Prev Décembre 2013 22 ; 2202

Contexte: des études observationnelles ont suggéré que des antioxydants peuvent réduire le risque de cancer et les risques globaux de mortalité. Cependant, la plupart des essais randomisés n’ont pas montré des bénéfices sur la survie. Les examens non linéaires entre les niveaux d’antioxydants et les bénéfices sur la santé peuvent aider à expliquer ces résultats discordants.

Méthodes : nous avons évalué toutes les causes, le cancer et le risque de mortalité cardiovasculaires en associations à des quintiles (Q1 à Q5) d’antioxydants sériques ( vitamines C et E , β -carotène et le sélénium ) et les niveaux de vitamine A , dans 16 008 adultes participant à la troisième national Health and Nutrition Examination Survey (NHANES III ; 1988-1994) .

Résultats: sur une période moyenne de 14.2 années, il y a eu 4225 morts, dont 891 de cancers et 1891 de maladies cardiovasculaires. Nous avons observé une diminution du cancer et des risques globaux de mortalité avec des niveaux élevés en vitamine C. En revanche, pour la vitamine A, le risque de décès par cancer a été diminué par rapport au T1-T2, sans autre diminution du risque avec des niveaux plus élevés. Pour la vitamine E, ayant des niveaux de T4, elle a été associée à un risque de mortalité par cancer le plus bas. La vitamine E associée à la vitamine A avaient une association en forme de U avec la mortalité toutes causes confondues. Le risque de mortalité par cancer a diminué par rapport au T1-T2 avec la β -carotène et de Q1 à Q4 pour le sélénium . Toutefois, pour les β -carotène et le sélénium , l'ensemble des risques de mortalité a diminué de Q1 -Q2 mais n'ont pas changé de manière significative avec des niveaux plus élevés .

Conclusions : l'utilisation de suppléments antioxydants devrait être étudiée dans un contexte de mortalité globale et avec d'autres risques de mortalité.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: thanos999 et 3 invités