Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les diabétiques manquent-ils de créatine?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les diabétiques manquent-ils de créatine?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 2 Aoû 2018 10:46

Réduction de la concentration de phosphocréatine dans les muscles squelettiques chez les patients diabétiques de type 2: une étude quantitative par spectroscopie IRM du phosphore à base d'images
Erika M. Ripley Am J Physiol 2018

La fonction mitochondriale a été étudiée dans des états insulino-résistants (IR) incluant le diabète sucré de type 2 (T2DM). Des études antérieures utilisant la spectroscopie de résonance magnétique phosphore-31 (31P-MRS) en T2DM ont révélé des concentrations relatives de rapports de métabolites qui pourraient masquer les différences de concentrations de phosphocréatine ([PCr]) et d'adénosine triphosphate (ATP) entre le DT2 et le glucose normal. tolérances (NGT). Nous avons utilisé une méthode 31P-MRS guidée par l'image pour quantifier [PCr], phosphate inorganique [Pi], phosphodiester [PDE] et [ATP] dans le muscle vastus lateralis (VL) chez 11 sujets T2DM et 14 sujets NGT.

Les sujets ont également reçu un test de tolérance au glucose par voie orale, une pince d'insuline euglycémique, 1H-MRS pour mesurer les lipides intramyocellulaires [IMCL] et une biopsie du muscle VL pour évaluer la densité mitochondriale. Les sujets T2DM avaient une valeur absolue [PCr] et [ATP] inférieure à celle des sujets NGT (PCR 28,6 ± 3,2 vs. 24,6 ± 2,4, P <0,002 et ATP 7,18 ± 0,6 vs 6,37 ± 1,1, P <0,02) alors que [PDE] était plus élevé, mais pas de manière significative. [PCr], obtenu en utilisant la méthode du ratio traditionnelle, n'a montré aucune différence significative entre les groupes. [PCr] était négativement corrélée à l'HbA1c (r = -0,63, P <0,01) et à la glycémie à jeun (r = -0,51, P = 0,01). [PDE] était négativement corrélée avec l'indice de Matsuda (r = -0,43, P = 0,03) et M / I (r = -0,46, P = 0,04), mais positivement corrélée avec [IMCL] (r = 0,64, P <0,005 ), HbA1c et FPG (r = 0,60, p = 0,001).

En résumé, en utilisant une méthode 31P-MRS quantitative modifiée in vivo, le muscle squelettique [PCr] et [ATP] sont réduits en T2DM, alors que cette différence n'a pas été observée avec la méthode du ratio classique. La forte corrélation inverse entre [PCr] vs HbA1c, FPG, et la sensibilité à l'insuline soutient le concept que le muscle squelettique inférieur [PCr] est lié aux déterminants clés de l'homéostasie du glucose.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités
cron