Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les effets cardioprotecteurs des métabolites D'OMEGA 3?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les effets cardioprotecteurs des métabolites D'OMEGA 3?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 4 Nov 2018 10:57

Les effets cardioprotecteurs des métabolites époxydiques de l'acide docosahexaénoïque dérivés du CYP limitent l'activation de l'inflammasome NLRP3
Ahmed M. Darwesh Revue canadienne de physiologie et pharmacologie 16 octobre 2018.

L'affaiblissement de la fonction mitochondriale et l'activation de la cascade d'inflammasomes de NLRP3 jouent un rôle important dans la pathogenèse d'une lésion d'ischémie-reperfusion (IR) du myocarde. La présente étude a examiné si l’acide eicosapentaénoïque (EPA), l’acide docosahexaénoïque (DHA), ou leurs métabolites correspondants du CYP époxygénase, les acides 17,18-époxyéicosatétraénoïques (17,18-EEQ) et 19,20-époxydocosapenoénoïques (19,20-EDP) ), protège contre les dommages IR. Des coeurs de souris isolés ont été perfusés dans le mode de Langendorff avec un véhicule, du DHA, du 19,20-EDP, du EPA ou du 17,18-EEQ et ont été soumis à un schéma de 30 min et ont été suivis de 40 min de reperfusion. Contrairement à l'EPA et au 17,18-EEQ, la cardioprotection exercée par le DHA et le 19,20-EDP, comme le montre une amélioration significative de la récupération fonctionnelle post-ischémique associée à une atténuation significative de l'activation du complexe de l'inflammasome NLRP3 et à une fonction mitochondriale préservée. Les cœurs perfusés de DHA ou de 19,20-EDP ont présenté une réduction marquée de la localisation des niveaux mitochondriaux de Drp-1 et de Mfn-2, ainsi que des taux d’opa-1 bien maintenus. Le DHA et le 19,20-EDP ont préservé les activités du Trx-1 cytosolique et du Trx-2 mitochondrial. L'effet cardioprotecteur du DHA a été atténué par l'inhibiteur du CYP époxygénase, MSPPOH.

En conclusion, nos données indiquent une réponse cardioprotectrice différentielle entre le DHA, l'EPA et leurs métabolites actifs vis-à-vis des lésions IR. Il est intéressant de noter que le 19,20-EDP offrait la meilleure protection contre les lésions IR par le maintien de la fonction mitochondriale, réduisant ainsi les réponses néfastes à l’inflammation de NLRP3.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38838
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 0 invités
cron