Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Les glucides agissent directement sur le cerveau



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 34610

Les glucides agissent directement sur le cerveau pour améliorer les performances physiques, même sans être avalés

Carbohydrate in the mouth enhances activation of brain circuitry involved in motor performance and sensory perception
Clare E. Turner Appetite Volume 80, 1 September 2014, Pages 212–219

Highlights

• We combined a mouth-rinsing protocol and motor task during a neuroimaging sequence.
• Mouth-rinsing a carbohydrate solution increases activation within sensorimotor cortex.
• Oral carbohydrate exposure also primes cortical regions involved in visual perception.
• Tasteless carbohydrate solutions can immediately alter task-specific brain function.
• Carbohydrate elicits a novel form of nutrient signalling that is distinct from taste.


The presence of carbohydrate in the human mouth has been associated with the facilitation of motor output and improvements in physical performance. Oral receptors have been identified as a potential mode of afferent transduction for this novel form of nutrient signalling that is distinct from taste. In the current study oral exposure to carbohydrate was combined with a motor task in a neuroimaging environment to identify areas of the brain involved in this phenomenon. A mouth-rinsing protocol was conducted whilst carbohydrate (CHO) and taste-matched placebo (PLA) solutions were delivered and recovered from the mouths of 10 healthy volunteers within a double-blind, counterbalanced design. This protocol eliminates post-oral factors and controls for the perceptual qualities of solutions. Functional magnetic resonance imaging of the brain was used to identify cortical areas responsive to oral carbohydrate during rest and activity phases of a hand-grip motor task. Mean blood-oxygen-level dependent signal change experienced in the contralateral primary sensorimotor cortex was larger for CHO compared with PLA during the motor task when contrasted with a control condition. Areas of activation associated with CHO exclusively were observed over the primary taste cortex and regions involved in visual perception. Regions in the limbic system associated with reward were also significantly more active with CHO. This is the first demonstration that oral carbohydrate signalling can increase activation within the primary sensorimotor cortex during physical activity and enhance activation of neural networks involved in sensory perception.



Messages: 3720
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

Un apport en glucides au niveau de la bouche améliore l’activation des circuits cérébraux dans la performance moteur et de la perception sensorielle.
Clare E. Turner appétit Volume 80, Septembre 1 2014, Pages 212-219

Faits importants

• Nous avons combiné un protocole de rinçage de boucher et l’activité moteur en neuro-imagerie.
• Le rinçage de bouche était une solution d’hydrate de carbone, qui augmente l’activité dans le cortex sensori-moteur.
•La prise orale en glucides amorce des régions corticales impliquées dans la perception visuelle.
• Les solutions d’hydrates de carbones insipides peuvent immédiatement modifier le fonctionnement du cerveau.
• Les glucides suscite une nouvelle forme de signalisation des nutriments, distincte des goûts.

La présence d’hydrate de carbone dans la bouche a été associé à l’amélioration de la performance physique. Des récepteurs oraux ont été identifiés comme un mode potentiel de transduction afférente à cette nouvelle forme de signalisation des nutriments, distincte du goût. Dans l’étude actuelle d’exposition par voie orale à des glucides , a été combiné avec une tâche motrice dans un environnement de neuro-imagerie afin d’identifier les zones du cerveau impliqués dans ce phénomène. Un protocole de rinçage de bouche a été réalisée avec des glucides (CHO), et un placebo (PLA). Des solutions ont été donnés et récupérés par la bouche de 10 volontaires en bonne santé dans un design à double insu frontal. Ce protocole élimine les facteurs post orales et des contrôles de la qualité de la perception des solutions. L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle du cerveau a été utilisée afin d’identifier les aires corticales sensibles aux glucides par voie orale pendant une phase de repos et d’activité telle que l’activité du poignet.
Le changement du signal du niveau d’oxygène dans le sang, identifié par la controlatéral cortex sensorimoteur primaire était plus grande avec CHO par rapport à PLA pendant la fonction motrice. Les domaines d’activité associés à CHO, ont été observés au niveau du cortex et des régions impliqués dans la perception du goût. Les régions du système limbique associée à la récompence, qui était plus actif avec CHO. Il s’agit de la première signalisation par voie orale d’une prise de glucides, et nous avons observé l’augmentation de l’activité du cortex sensori-moteur primaire au cours d’une activité physique et permettent d'améliorer l'activation des réseaux de neurones impliqués dans la perception sensorielle.


Messages: 1042
Localisation: Bordeaux
Sait-on l'indice sucrant des glucides utilisés?

Car si c'est juste le goût sucré en bouche qui agit sur le cerveau, c'est assez différent. Mais si l'étude marche avec des glucides à très faible pouvoir sucrant comme la maltodextrine..


Messages: 29298
Criti a écrit:
Sait-on l'indice sucrant des glucides utilisés?

Trois solutions ont été utilisées : goût sucré + énergie, goût sucré seul, ni goût sucré ni énergie :

In this study we used fMRI to assess cortical responses to the presence of forthcoming energetically useful nutrients using a unique three-solution design. Carbohydrate (CHO), containing both sweet taste and energy properties, placebo (PLA), matched for taste but deficient of energy, and a control (C O N), lacking both sweet taste and energy, were used to assess neural activation networks in response to energy and/or sweet taste.

(...)

Test solutions

A carbohydrate solution (CHO), that has been previously associated with motor output facilitation when mouth-rinsed (Gant et al., 2010), C O N and PLA solutions were delivered to participants continuously throughout each run. The C O N solution consisted of 0.21 g of NaHCO3 and 1.875 g of KCl per 1000 mL of ddH2O. NaHCO3 and KCl are the principal ionic components of saliva (de Araujo et al, 2003 and O'Doherty et al, 2001). C O N allowed for activation of cortical taste areas sensitive to fluid, temperature and other attributes common to all solutions to be controlled for in the subsequent fMRI analysis. The PLA solution consisted of 0.053 g of Acesulfame K (Zymus, Auckland, NZ) per 1000 mL of the C O N solution. The CHO solution comprised 148 g of maltodextrin (DE 10.8, Hawkins Watts, Auckland, NZ) per 1000 mL of the PLA solution. As a result, PLA was matched to CHO for taste qualities but not energy content.

Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 34610

Criti a écrit:
Sait-on l'indice sucrant des glucides utilisés?

Car si c'est juste le goût sucré en bouche qui agit sur le cerveau, c'est assez différent. Mais si l'étude marche avec des glucides à très faible pouvoir sucrant comme la maltodextrine..


la base, c'est toujours un sucre n'ayant aucun gout


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.