Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Les glucides pendant l'effort préservent la masse osseuse



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32852

Les glucides pendant l'effort préservent la masse osseuse du sportif

Effect of carbohydrate feeding on the bone metabolic response to running
Craig Sale Journal of Applied Physiology Published 1 October 2015 Vol. 119 no. 7, 824-830

Bone resorption is increased after running, with no change in bone formation. Feeding during exercise might attenuate this increase, preventing associated problems for bone. This study investigated the immediate and short-term bone metabolic responses to carbohydrate (CHO) feeding during treadmill running.

Ten men completed two 7-day trials, once being fed CHO (8% glucose immediately before, every 20 min during, and immediately after exercise at a rate of 0.7 g CHO·kg body mass−1·h−1) and once being fed placebo (PBO). On day 4 of each trial, participants completed a 120-min treadmill run at 70% of maximal oxygen consumption (V̇o2 max). Blood was taken at baseline (BASE), immediately after exercise (EE), after 60 (R1) and 120 (R2) min of recovery, and on three follow-up days (FU1-FU3). Markers of bone resorption [COOH-terminal telopeptide region of collagen type 1 (β-CTX)] and formation [NH2-terminal propeptides of procollagen type 1 (P1NP)] were measured, along with osteocalcin (OC), parathyroid hormone (PTH), albumin-adjusted calcium (ACa), phosphate, glucagon-like peptide-2 (GLP-2), interleukin-6 (IL-6), insulin, cortisol, leptin, and osteoprotogerin (OPG). Area under the curve was calculated in terms of the immediate (BASE, EE, R1, and R2) and short-term (BASE, FU1, FU2, and FU3) responses to exercise.

β-CTX, P1NP, and IL-6 responses to exercise were significantly lower in the immediate postexercise period with CHO feeding compared with PBO (β-CTX: P = 0.028; P1NP: P = 0.021; IL-6: P = 0.036), although there was no difference in the short-term response (β-CTX: P = 0.856; P1NP: P = 0.721; IL-6: P = 0.327). No other variable was significantly affected by CHO feeding during exercise.

We conclude that CHO feeding during exercise attenuated the β-CTX and P1NP responses in the hours but not days following exercise, indicating an acute effect of CHO feeding on bone turnover.


Messages: 3667
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

Les effets d’une alimentation riche en glucides sur la réponse métaboliques des os et son fonctionnement.
Craig Vente Journal of Applied Physiology publié 1 Octobre ici à 2015 Vol. 119 no. 7, 824-830

La résorption osseuse est augmentée après l’effort physique, sans modification de la formation osseuse. L'alimentation pendant l'exercice pourrait atténuer cette augmentation, d’où l’importance de la prévention des problèmes associés à l'os. Cette étude a examiné les réponses immédiates et à court terme des os par rapport aux glucides (CHO).

10 hommes ont effectués deux essais de 7 jours, une fois alimenté CHO (8% de glucose immédiatement avant, toutes les 20 minutes pendant et immédiatement après l'exercice à un taux de 0,7 g de glucides
• masse corporelle kg -1 • h-1) et une fois être avec un placebo (PBO). Le jour 4 de chaque essai, les participants ont effectué sur un tapis roulant pendant 120 min à 70% de la consommation maximale d'oxygène (VO2 max). Le prélèvement de sang a été pris au départ (BASE), etimmédiatement après l'exercice (EE), après 60 (R1) et 120 (R2) minutes de récupération, et sur trois jours de suivi (FU1-FU3). Les marqueurs de la résorption osseuse [région de télopeptide COOH-terminal du collagène de type 1 (β-CTX)] et la formation [propeptide NH2-terminal de procollagène de type 1 (P1NP)] ont été mesurés, l’ostéocalcine (OC), la parathormone (PTH) , le calcium d'albumine (ACA), les phosphates, le glucagon-like peptide-2 (GLP-2), l'interleukine-6 (IL-6), l'insuline, la leptine cortisol, et osteoprotogerin (OPG). L’aire sous la courbe a été calculé dans l'immédiat (BASE, EE, R1, et R2) et à court terme (BASE, FU1, FU2, et FU3)

Les réponses β-CTX, P1NP, et IL-6 étaient significativement plus faibles dans la période de post-exercice immédiat avec CHO comparaison avec PBO (β-CTX: P = 0,028; P1NP: P = 0,021; IL-6: P = 0,036) , bien qu'il n'y ait aucune différence dans la réponse à court terme (β-CTX: P = 0,856; P1NP: P = 0,721; IL-6: P = 0,327). Aucune autre variable n’a été significativement affectée par CHO alimentation pendant l'exercice.

Nous concluons que Cho pendant l'exercice a atténué les réponses β-CTX et P1NP dans les heures, mais pas dans les jours après l'exercice, indiquant à effet aigu de CHO sur le remodelage osseux.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.