Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga améliorent la santé intestinale et la digestion

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga améliorent la santé intestinale et la digestion

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 25 Aoû 2015 15:39

Les oméga 3 stimulent la prolifération des bonnes bactéries intestinales tout en inhibant la propagation des bactéries pathogènes. Il existe donc une synergie entre les oméga 3 et les probiotiques qui sont source de bonnes bactéries intestinales.

How fish oils could support our friendly bacteria
Kerry L. Bentley-Hewitt Lipid Technology Volume 27, Issue 8, pages 179–182, August 2015

Commensal gut bacteria are generally considered to be friendly bacteria, since they can help their host in numerous ways. These can include breaking down undigested food to produce metabolites (by-products), which can be a fuel source for gut cells and can help to regulate the immune system, amongst many other beneficial functions that support the host's health. Probiotic bacteria are bacteria that offer a benefit to their host. They are used in dietary supplements and many are of the genus Lactobacilli.

We tested whether gut cells respond differently to a commensal bacterium (Lactobacillus gasseri) and two pathogenic bacteria (Escherichia coli and Staphylococcus aureus), and also whether the responses could be altered with PUFAs. We used a cell co-culture model containing a layer of colorectal cells, with immune cells in a porous compartment beneath. This model represents the outer cell lining of our lower gut and the immune cells that sit underneath in an area called the lamina propria.

We showed that commensal L. gasseri increased the secretion of the immune signalling protein TGF-β1 (Transforming Growth Factor β1), along with increased expression of its encoding gene signal. TGF-β1 has an important role in promoting tolerance towards commensal bacteria and has a role in dampening immune responses following inflammation. The pathogenic bacteria had no effect on the amount of TGF-β1. Our results indicate that L. gasseri could have a way of promoting its own survival in the gut by inducing tolerance towards itself, an effect which pathogenic bacteria do not have. When eicosapentaenoic acid was added to the cell culture model along with L. gasseri, there was a greater increase in TGF-β1 gene expression. This early research shows the potential of combining fish oil with probiotic bacteria to promote probiotic survival in the gut and/or dampening inflammatory responses.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga améliorent la santé intestinale et la digestio

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 25 Aoû 2015 19:45

Traduction de l’étude :wink:

Les huiles de poissons permettent de conserver les bonnes bactéries.

Kerry L. Bentley-Hewitt Lipid technologie Volume 27, Numéro 8, pages 179-182, Août ici à 2015

Les bactéries commensales sont généralement considérés comme de bonnes bactéries, car ils peuvent aider leur hôte de nombreuses façons. Celles-ci peuvent inclure la décomposition des aliments non digérés afin de produire des métabolites, qui peuvent être une source de carburant pour les cellules et aider à réguler le système immunitaire, et des autres fonctions bénéfiques. Les bactéries probiotiques sont des bactéries apportant un avantage à leur hôte. Ils sont utilisés dans des compléments alimentaires et beaucoup sont du genre Lactobacillus.

Nous avons vérifié si les bonnes cellules réagissent différemment à une bactérie commensale (Lactobacillus gasseri) et à deux bactéries pathogènes (Escherichia coli et Staphylococcus aureus), et permettant ainsi de savoir si les réponses pourraient être modifiées avec les AGPI. Nous avons utilisé un modèle de culture de cellules contenant une couche de cellules colorectales, de cellules immunitaires dans un compartiment au-dessous poreux. Ce modèle représente la doublure cellulaire externe et les cellules immunitaires dans une zone appelée la lamina propria.

Nous avons montré que L. gasseri commensal provoque une augmentation de la sécrétion de la protéine de signalisation TGF-β1 immunitaire (facteur de croissance transformant de β1), provoquant une expression accrue de son signal de gène codant. TGF-β1 a un rôle important dans la promotion de la tolérance envers les bactéries commensales et joue un rôle dans les réponses immunitaires après l'inflammation. Les bactéries pathogènes n’ont eu aucun effet sur la quantité de TGF-β1. Nos résultats indiquent que la L. gasseri pourrait être un moyen d’amélioration en induisant une tolérance envers elle-même, effet que les bactéries pathogènes ne possède pas. Lorsque que l'acide eicosapentaénoïque, il y avait une plus grande augmentation de l'expression du gène TGF-β1. Cette première recherche montre le potentiel de combiner l'huile de poisson par des bactéries probiotiques pour favoriser la survie des probiotiques lors des réponses inflammatoires.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités