Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 contre les problèmes respiratoires du sportif

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 contre les problèmes respiratoires du sportif

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 24 Oct 2013 10:53

A RANDOMISED PLACEBO CONTROLLED TRIAL TO COMPARE THE EFFECTS OF TWO DOSAGES OF OMEGA-3 PUFA ON EXERCISE-INDUCED BRONCHOCONSTRICTION (EIB)
Br J Sports Med2013;47:e4 NC Williams

Treatment of EIB often involves drug interventions, but long-term use may cause systemic side effects (Dahl, Respir Med 2006;8:1307–1317). Supplementing the diet of EIB sufferers with fish oil rich in omega-3 (ω-3) polyunsaturated fatty acids (PUFA) improved post-exercise lung function and reduced systemic markers of inflammation and the need for bronchodilator use (Mickleborough et al. Am J Respir Crit Care Med 2003;168:1181–1189; Mickleborough et al. Chest 2006;129:39–49). However, these studies used high dosages of ω-3 PUFA (5–6 g·day−1), so we examined (and report preliminary data for) the effects of two different dosages of ω-3 PUFA on EIB in asthmatics.

Six physically active EIB positive (≥ −10%ΔFEV1 after eucapnic voluntary hyperventilation, EVH) males and 6 (age and activity matched) non-EIB males (CTRL) volunteered for the randomised, double-blind placebo (PLA) controlled crossover study. Subjects completed (in a counterbalanced fashion) three 21 day experimental conditions: (A) HIGH dose: 6.2 g·day−1 ω-3 PUFA (3.7 g EPA, 2.5 g DHA) (B) HALF dose 3.1 g·day−1 (1.8 g EPA, 1.3 g DHA) and (C) PLA (medium chain triglyceride). EIB response to EVH was assessed on days 0 and 21, with a 14 day washout period between conditions. For CTRLs, FEV1 was not different after EVH within or between conditions. In the EIB group, the %ΔFEV1 at 6-min post-EVH was improved equally after HIGH and HALF, both being better than PLA (P<0.05): at day 21 the %ΔFEV1 6 min post-EVH was −32±20% (PLA), −21±18% (HIGH), and −19±18% (HALF). From day 0 to 21, %ΔFEV1 at 6 min post-EVH showed 38±16% and 36±21% improvements for HIGH and HALF respectively and PLA showed no change (−6±19%) (P>0.05).

These data suggest that lower dosages (3.1 g·day−1) of ω-3 PUFA are as effective in aiding the treatment of EIB as high (6.2 g·day−1) dosages.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar yoyoyoco94 » 24 Oct 2013 11:05

Je comprend pas trop lol en anglais
yoyoyoco94
 
Messages: 181
Inscription: 11 Sep 2012 20:08

Messagepar Gilles » 24 Oct 2013 11:26

http://translate.google.com/

"Ces données suggèrent que des doses plus faibles (3,1 g · j-1) de ω-3 PUFA sont aussi efficaces que les dosages élevés (6,2 g · j-1) dans le traitement de la BEI."
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 24 Oct 2013 11:48

yoyoyoco94 a écrit:Je comprend pas trop lol en anglais


c'est sûr que pour comprendre la conclusion, il faut avoir fait au moins 30 ans d'anglais:
lower dosages (3.1 g·day−1) of ω-3 PUFA are as effective in aiding the treatment of EIB as high (6.2 g·day−1) dosages.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Oct 2013 12:54

Traduction de l’étude : :wink:

L’essai contrôlé randomisé afin de comparer les effets de deux doses d’oméga-3 AGPI sur la bronchoconstriction induite ( BEI)
Br J Sports Med2013 ; 47 : e4 NC Williams

Le traitement de la BEI implique souvent l’intervention de médicaments, mais l’utilisation de médicaments sur le long terme peut causer des effets secondaires systémiques (Dahl, Respir Med 2006; 8:1307-1317 ) . En complétant le régime avec de l’huile de poisson riche en oméga-3 ( ω -3 ) des acides gras polyinsaturés ( AGPI) chez des personnes de BEI, pourrait améliorer la fonction pulmonaire post-exercice, une réduction des marqueurs systémiques de l’inflammation, et l’utilisation de bronchodilatateur semble moins primordiale. ( Mickleborough et al. Am J Respir Crit Care Med 2003; 168:1181-1189 ; Mickleborough et al Chest 2006; . 129:39-49 ). Cependant, ces études ont utilisé des doses élevées d’oméga-3 (5-6 g • j -1), de sorte que nous avons examinés (et rapporter les données préliminaires) l’effet de deux doses différentes d’oméga-3 sur les asthmatiques.

6 hommes physiquement actifs souffrant de BEI ( ≥ 10% ΔFEV1 après hyperventilation volontaire eucapnique , EVH ) et 6 hommes ne souffrant pas de BEI, se sont portés volontaires pour participer à l’étude croisée et randomisée en double aveugle en présence d’n placebo (PLA ) . Les sujets ont rempli avec 3 doses différentes, pendant 21 jours : (A) une dose élevée : 6,2 g • j -1 ω - 3 PUFA (3,7 g EPA , DHA 2,5 g ) (B) demi-dose 3,1 g • j -1 ( 1,8 g d'EPA , DHA 1,3 g ) et (C) PLA ( triglycérides à chaîne moyenne ) . La réaction de BEI et d’EVH ont été évalués de 0 à 21 jours, avec une période de sevrage de 14 jours.

Pour les personnes ne souffrant pas de BEI, le FEV1 n’était pas différente après EVH. Dans le groupe BEI, le % ΔFEV1, 6 minutes après l’ EVH, lors de la prise forte ou peu élevées, les deux prise étant mieux que le placebo. ( P <0,05 ) au jour 21. Le % du ΔFEV1 6 min après l’EVH était de 32 ± 20 % ( PLA) , de 21 ± 18 % (élevé), et de 19 ± 18 % (peu élevée ) . De jour 0 à 21 , le % ΔFEV1 à 6 min après l’EVH a montré une amélioration de 38 ± 16 % et de 36 ± 21% des améliorations pour la dose élevée et avec la dose peu élevée, respectivement, et le PLA n'a montré aucun changement (-6 ± 19%) ( P> 0,05).

Ces données suggèrent que des doses plus faibles (3,1 g • j-1) d’oméga-3 sont aussi efficaces que des doses élevés (6,2 g • j-1) dans le traitement de la BEI.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Les oméga 3 contre les problèmes respiratoires du sporti

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Jan 2016 19:26

Le traitement de la bronchoconstriction induite par l’exercice implique souvent l’intervention de médicaments, mais l’utilisation de médicaments sur le long terme peut causer des effets secondaires. Un complément avec des oméga-3 pourrait améliorer la fonction pulmonaire post-exercice en réduisant les marqueurs de l’inflammation...
Image
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités