Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 sont bons pour le coeur

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 sont bons pour le coeur

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 20 Avr 2013 08:11

Short-term effects of fish-oil supplementation on heart rate variability in humans: a meta-analysis of randomized controlled trials
Wei Xin, Wei Wei Am J Clin Nutr May 2013 vol. 97 no. 5 926-935

Background: The effects of fish oil on heart rate variability in humans remain unclear.

Objective: A meta-analysis of randomized controlled trials was performed to investigate the influence of fish oil on heart rate variability.

Design: Human intervention studies were identified by systematic search of PubMed, Embase, The Cochrane Library, and references of related reviews and studies. A random-effects model was applied to estimate the pooled results.

Results: Fifteen studies were included. Results of the meta-analysis showed that the SD of normal-to-normal interval [standardized mean difference (SMD) = 0.10, P = 0.35] and square of successive differences (SMD = 0.05, P = 0.35), 2 of the time-domain parameters of heart rate variability, were not significantly influenced by fish-oil supplementation. For the frequency-domain parameters, the high-frequency power (HF), a surrogate of vagal function, was significantly increased by fish-oil supplementation (SMD = 0.30, P = 0.005), the low-frequency power (LF) was not significantly affected (SMD = 0.03, P = 0.79), and the ratio of LF to HF (LF/HF) showed a trend of reduction (SMD = −0.22, P = 0.08). The trend for a treatment effect on LF/HF became significant at P = 0.01 when the 2 studies with a dose <1000 mg/d were omitted. Subgroup analyses according to predefined study characteristics showed no significant results.

Conclusion: Short-term fish-oil supplementation may favorably influence the frequency domain of heart rate variability, as indicated by an enhanced vagal tone, which may be an important mechanism underlying the antiarrhythmic and other clinical effects of fish oil.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 22 Avr 2013 09:12

Traduction de l'étude : :wink:

Les effets à court terme d’une supplémentation en huile de poisson sur la variation de la fréquence cardiaque chez l’homme :une méta-analyse d’essais contrôlés et radomisés.

Contexte : les effets de l’huile de poisson sur la variation de la fréquence cardiaque chez l’homme restent floues.

Objectif : une méta-analyse d’essais contrôlés et randomisés a été réalisée pour étudier l’influence de l’huile de poisson sur la variation de la fréquence cardiaque.

Conception : des études sur l’homme ont été identifiées par une recherche systématique sur PubMed, Embase, The Cochrane Library, ainsi que les références des examens et des études relatifs à ce sujet. Un modèle statistique à effet aléatoire a été utilisé pour traiter les résultats ainsi regroupés.

Résultats: Quinze études ont été incluses. Les résultats de la méta-analyse ont montré que l'écart de temps qui s’écoule à la normale [différence moyenne standardisée (DMS) = 0,10, P = 0,35], et de la place des différences successives (SMD = 0,05, P = 0,35), deux du temps de paramètres de la variation de la fréquence cardiaque, n’ont pas été influencés de manière significative par la supplémentation en huile de poisson. Pour les paramètres à fréquence, la puissance à haute fréquence (HF), un substitut de la fonction vagal, a été significativement augmentée par la supplémentation en huile de poisson (SMD = 0,30, P = 0,005), la puissance à basse fréquence (LF) n’était pas significativement affectée non plus (SMD = 0,03, P = 0,79), et le rapport LF/HF a montré une tendance à la baisse (SMD = -0.22, p = 0.08 ). L’évolution de l’effet du traitement sur LF/HF est devenu significative à P = 0,01 lorsque les deux études avec une dose inférieur à 1000mg/jour ont été enlevées. Les analyses des sous-groupes en fonction des caractéristiques de l’étude prédéfinis n’ont montré aucun résultat significatif.

Conclusions : la supplémentation en huile de poisson à court terme peut influencer favorable les variations de la fréquence cardiaque, par un tonus vagal amélioré. Ce mécanisme est important car il sous-entend les effets cliniques anti-arythmiques et autres de l’huile de poisson.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 3 invités