Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 sont bons pour notre audition

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 sont bons pour notre audition

Messagepar Gilles » 17 Sep 2014 06:30

Fish and fatty acid consumption and the risk of hearing loss in women
Sharon G Curhan, Roland D Eavey, Molin Wang, Eric B Rimm, and Gary C Curhan
American Journal of Clinical Nutrition First published September 10, 2014

Abstract

Background: Acquired hearing loss is common and often disabling, yet limited prospective data exist on potentially modifiable risk factors. Evidence suggests that higher intake of fish and long-chain omega-3 (n−3) polyunsaturated fatty acids (PUFAs) may be associated with a lower risk of hearing loss, but prospective information on these relations is limited.

Objective: We prospectively examined the independent associations between consumption of total and specific types of fish, long-chain omega-3 PUFAs, and self-reported hearing loss in women.

Design: Data were from the Nurses’ Health Study II, a prospective cohort study. The independent associations between consumption of fish and long-chain omega-3 PUFAs and self-reported hearing loss were examined in 65,215 women followed from 1991 to 2009. Baseline and updated information was obtained from validated biennial questionnaires. Cox proportional hazards regression models were used to estimate multivariable-adjusted RRs and 95% CIs.

Results: After 1,038,093 person-years of follow-up, 11,606 cases of incident hearing loss were reported. Consumption of 2 or more servings of fish per week was associated with a lower risk of hearing loss. In comparison with women who rarely consumed fish (<1 serving/mo), the multivariable-adjusted RR for hearing loss among women who consumed 2–4 servings of fish per week was 0.80 (95% CI: 0.74, 0.88) (P-trend < 0.001). When examined individually, higher consumption of each specific fish type was inversely associated with risk (P-trend ≤ 0.04). Higher intake of long-chain omega-3 PUFAs was also inversely associated with risk of hearing loss. In comparison with women in the lowest quintile of intake of long-chain omega-3 PUFAs, the multivariable-adjusted RR for hearing loss among women in the highest quintile was 0.85 (95% CI: 0.80, 0.91) and among women in the highest decile was 0.78 (95% CI: 0.72, 0.85) (P-trend < 0.001).

Conclusion: Regular fish consumption and higher intake of long-chain omega-3 PUFAs are associated with lower risk of hearing loss in women.
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Les oméga 3 sont bons pour notre audition

Messagepar Gilles » 17 Sep 2014 06:34

Reprise de l'étude :

Manger du poisson deux fois par semaine est bon pour l'audition

Leur richesse en oméga 3 pourrait améliorer la microcirculation de l'oreille interne.

À partir de 60 ans, plus d'un Français sur cinq souffre d'une perte, plus ou moins grave, de l'audition. Un enjeu majeur de santé publique qui explique l'intérêt des chercheurs pour tous les moyens de réduire ce risque.

On connaît déjà l'importance d'éviter l'exposition aux bruits ou aux médicaments dits «ototoxiques », c'est-à-dire susceptibles d'abîmer l'audition ; une nouvelle étude américaine montre que la consommation de poissons pourrait peut-être aussi jouer un rôle.

Car les poissons sont riches en oméga 3, ces acides gras polyinsaturés aux multiples vertus cardiovasculaires. Ils améliorent le bilan lipidique, ont un rôle anti-inflammatoire et favorisent la micro-circulation.

Données considérables

Déjà, en 2007, des chercheurs de l'université de Sydney (Australie) avaient observé, chez des femmes de plus de 54 ans, un risque accru de perte d'audition sur les basses fréquences pour celles qui avaient une altération de la microcirculation de la rétine. La même équipe avait ensuite montré, sur une période de cinq ans, que l'audition de près de 3000 femmes et hommes de cette tranche d'âge était mieux préservée s'ils mangeaient du poisson au moins deux fois par semaine.

L'étude américaine publiée le 10 septembre dans l'American Journal of Clinical Nutrition est d'une tout autre envergure puisqu'elle porte sur dix-huit ans et concerne 65.215 femmes, âgées au départ, en 1991, de 25 à 42 ans. Sur la durée de l'étude, 11.606 d'entre elles ont présenté une baisse d'audition.

Une masse de données considérable qui a permis aux chercheurs du département de biostatistiques de Harvard (États-Unis) de calculer précisément l'impact de la consommation de poisson, en l'isolant mathématiquement des autres caractéristiques (analyse multivariée). Par exemple de la consommation d'alcool, réputée protectrice sur le plan cardiovasculaire lorsqu'elle est modérée, et qui était effectivement plus élevée parmi les grosses consommatrices de poisson !

Selon le Dr Sharon Curhan et ses collègues du Brigham and Women's Hospital de Boston,«les résultats prouvent que des modifications diététiques peuvent aider à réduire le risque de perte d'audition ».

Varier les espèces

«Cela ne me surprend pas, commente le Pr Jean-Michel Lecerf, chef du service de nutrition à l'Institut Pasteur de Lille, car les oméga 3 sont des molécules présentes dans toutes les membranes et notamment celles de la cochlée (oreille interne), comme la rétine d'ailleurs. Ces organes ont des fonctions qui dépendent de la fluidité des membranes, qui elle-même dépend des oméga 3.»

Pour le Dr Laurent Chevallier, médecin nutritionniste : «Globalement la consommation de poisson peut-être considérée comme bonne pour la santé, mais il faut tempérer ceci car les poissons concentrent aussi des métaux lourds et des perturbateurs endocriniens nocifs.» Selon l'auteur du Livre antitoxique (Le Livre de poche, 2014), «il est prudent de s'en tenir aux recommandations de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses)». Il faudrait donc consommer deux portions de poisson par semaine, dont une de poisson gras, type saumon, sardine, maquereau ou hareng, «en variant les espèces et les lieux d'approvisionnement », précise l'Anses.

Le Pr Lecerf invite aussi à la prudence : «Ce ne sont que des données épidémiologique et la surdité est un mécanisme plurifactoriel. On peut juste dire que cela confirme l'importance des oméga 3 mais il ne faudrait pas en faire la panacée.» Bref, pour protéger son audition, manger du poisson régulièrement fait peut-être du bien, mais le plus important reste encore de baisser le son des casques d'écoute !

Source
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Re: Les oméga 3 sont bons pour notre audition

Messagepar kojak34 » 18 Sep 2014 00:06

Là je suis septique :roll: car perso je prends des omégas3 de chez nutri :lol: et j'au quand même une perte d'audition :cry:
Avatar de l’utilisateur
kojak34
 
Messages: 404
Inscription: 29 Jan 2013 01:25
Localisation: Europe

Re: Les oméga 3 sont bons pour notre audition

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 18 Sep 2014 13:34

Ce sont des études statistiques qui montrent une diminution des risques pas une élimination totale
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38841
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 3 invités