Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 sont bons pour la santé cardiovasculaire

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 sont bons pour la santé cardiovasculaire

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 12 Oct 2016 13:42

Effects of eicosapentaenoic acid and docosahexaenoic acid on cardiovascular disease risk factors: a randomized clinical trial
Metabolism Volume 65, Issue 11, November 2016, Pages 1636–1645 Ivor B. Asztalos

Eicosapentaenoic acid (EPA) and docosahexaenoic acid (DHA), the primary omega-3 fatty acids in fish oil, have been shown to reduce cardiovascular disease (CVD) risk.

Objective

This study aimed to examine the independent effects of EPA and DHA on lipid and apolipoprotein levels, as well as on inflammatory biomarkers of CVD risk, using doses often used in the general population.

Design

A blinded, randomized 6-week trial was performed in 121 healthy, normolipidemic subjects who received olive oil placebo 6 g/d, EPA 600 mg/d, EPA 1800 mg/d, or DHA 600 mg/d. The EPA was derived from genetically modified yeast.

Results

The subjects tolerated the supplements well with no safety issues; and the expected treatment-specific increases in plasma EPA and DHA levels were observed. Compared to placebo, the DHA group had significant decreases in postprandial triglyceride (TG) concentrations (− 20%, − 52.2 mg/dL, P = 0.03), significant increases in fasting and postprandial low-density lipoprotein cholesterol (LDL-C) (+ 18.4%, 17.1 mg/dL, P = 0.001), with no significant changes in inflammatory biomarkers. No significant effects were observed in the EPA 600 mg/d group. The high-dose EPA group had significant decreases in lipoprotein-associated phospholipase A2 concentrations (Lp-PLA2) (− 14.1%, − 21.4 ng/mL, P = 0.003).

Conclusions

The beneficial effects of EPA 1800 mg/d on CVD risk reduction may relate in part to the lowering of Lp-PLA2 without adversely affecting LDL-C. In contrast, DHA decreased postprandial TG, but raised LDL-C. Our observations indicate that these dietary fatty acids have divergent effects on cardiovascular risk markers.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38839
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 sont bons pour la santé cardiovasculaire

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 12 Oct 2016 18:58

Traduction de l’étude :wink:

Les effets de l'acide eicosapentaénoïque et l'acide docosahexaénoïque sur les facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires: un essai clinique randomisé
Métabolisme Volume 65, Numéro 11, Novembre 2016, Pages 1636-1645 Ivor B. Asztalos

L'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA), les principaux acides gras oméga-3, des acides gras dans l'huile de poisson, ont été montrés pour réduire les maladies cardiovasculaires (MCV).

Objectif
Cette étude visait à examiner les effets indépendants de l'EPA et de DHA sur les taux de lipides et les apolipoprotéines, ainsi que sur les biomarqueurs inflammatoires du risque de MCV, en utilisant des doses souvent utilisées dans la population générale.

Conception
Un aveugle, randomisé de 6 semaines d'essai a été effectué chez 121 sujets sains, les sujets normolipémiques qui ont reçu de l'huile d'olive placebo 6 g / j, EPA 600 mg / j, EPA 1800 mg / j, ou DHA 600 mg / j. L'EPA a été dérivé d’une levure génétiquement modifiée.

Résultats
Les sujets ont toléré les suppléments sans problèmes de sécurité; et les augmentations spécifiques du traitement prévus dans les niveaux plasmatiques d’EPA et DHA ont été observés. Par rapport au placebo, le groupe DHA avait une diminution significative des triglycérides postprandial (TG) (- 20%, - 52,2 mg / dL, p = 0,03), des augmentations significatives de jeûne et de faible densité postprandiale des lipoprotéines (LDL-C) ( + 18,4%, 17,1 mg / dL, p = 0,001), avec aucun changement significatif dans les biomarqueurs inflammatoires. Aucun effet significatif n'a été observé dans le groupe mg / j EPA 600. Le groupe EPA avait une diminution significative des concentrations phospholipase A2 associée aux lipoprotéines (Lp-PLA2) (- 14,1%, - 21,4 ng / ml, p = 0,003).

Conclusions
Les effets bénéfiques de l'EPA 1800 mg / j sur la réduction des risques de maladies cardiovasculaires peuvent se rapporter en partie à la baisse de Lp-PLA2 sans affecter négativement le LDL-C. En revanche, le DHA a diminué postprandiale TG, mais une élevation de LDL-C. Nos observations indiquent que ces acides gras alimentaires ont des effets divergents sur les marqueurs du risque cardiovasculaire.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités