Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les oméga 3 et la tomate protègent la prostate

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les oméga 3 et la tomate protègent la prostate

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 23 Avr 2017 13:27

Tomato-based randomized controlled trial in prostate cancer patients: Effect on PSA
Clinical Nutrition Volume 36, Issue 3, June 2017, Pages 672–679 Ingvild Paur

The effect of lycopene-containing foods in prostate cancer development remains undetermined. We tested whether a lycopene-rich tomato intervention could reduce the levels of prostate specific antigen (PSA) in prostate cancer patients.

Methods

Prior to their curative treatment, 79 patients with prostate cancer were randomized to a nutritional intervention with either 1) tomato products containing 30 mg lycopene per day; 2) tomato products plus selenium, omega-3 fatty acids, soy isoflavones, grape/pomegranate juice, and green/black tea (tomato-plus); or 3) control diet for 3 weeks.

Results

The main analysis, which included patients in all risk categories, did not reveal differences in changes of PSA-values between the intervention and control groups. Post-hoc, exploratory analyses within intermediate risk (n = 41) patients based on tumor classification and Gleason score post-surgery, revealed that median PSA decreased significantly in the tomato group as compared to controls (−2.9% and +6.5% respectively, p = 0.016). In separate post-hoc analyses, we observed that median PSA-values decreased by 1% in patients with the highest increases in plasma lycopene, selenium and C20:5 n-3 fatty acid, compared to an 8.5% increase in the patients with the lowest increase in lycopene, selenium and C20:5 n-3 fatty acid (p = 0.003). Also, PSA decreased in patients with the highest increase in lycopene alone (p = 0.009).

Conclusions

Three week nutritional interventions with tomato-products alone or in combination with selenium and n-3 fatty acids lower PSA in patients with non-metastatic prostate cancer. Our observation suggests that the effect may depend on both aggressiveness of the disease and the blood levels of lycopene, selenium and omega-3 fatty acids.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les oméga 3 et la tomate protègent la prostate

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 24 Avr 2017 19:38

Traduction de l’étude :wink:

Un essai contrôlé randomisé basé sur la tomate chez des patients atteints de cancer de la prostate: l’effet sur le PSA
Nutrition clinique Volume 36, numéro 3, juin 2017, pages 672 à 679 Ingvild Paur

L'effet des aliments contenant du lycopène dans le développement du cancer de la prostate demeure indéterminé. Nous avons testé si une tomate riche en lycopène pourrait réduire les taux d'antigène prostatique spécifique (PSA) chez des patients atteints de cancer de la prostate.

Méthodes
Avant leur traitement curatif, 79 patients atteints de cancer de la prostate ont été randomisés pour une intervention nutritionnelle avec 1) des produits de tomate contenant 30 mg de lycopène par jour; 2) les produits de tomate plus le sélénium, les acides gras oméga-3, les isoflavones de soja, le jus de raisin et de grenade et le thé vert / noir (tomate-plus); Ou 3) contrôler le régime pendant 3 semaines.

Résultats

L'analyse principale, qui comprenait les patients dans toutes les catégories de risque, n'a pas révélé de différences dans les changements de valeurs de PSA entre les groupes d'intervention et de contrôle. Les analyses post-hoc, exploratoires au sein du risque intermédiaire (n = 41), selon la classification tumorale et le score de Gleason après la chirurgie, ont révélé que la PSA médian diminue de manière significative dans le groupe de tomates par rapport aux témoins (-2,9% et + 6,5% respectivement, P = 0,016). Dans des analyses post-hoc distinctes, nous avons observé que les valeurs médianes de PSA ont diminué de 1% chez les patients ayant les plus fortes augmentations du lycopène, du sélénium et de l'acide gras C20: 5 n-3, comparativement à une augmentation de 8,5% chez les patients contenant la plus faible augmentation du lycopène, du sélénium et de l'acide gras C20: 5 n-3 (p = 0,003). En outre, le PSA a diminué chez les patients ayant la plus forte augmentation de lycopène seul (p = 0,009).

Conclusions
Des interventions nutritionnelles de trois semaines avec des produits de tomate seuls ou en association avec des acides gras de sélénium et n-3 réduisent le PSA chez les patients atteints d'un cancer de la prostate non métastatique. Notre observation suggère que l'effet peut dépendre à la fois de l'agressivité de la maladie et des taux sanguins de lycopène, de sélénium et d'oméga-3.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités