Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les polyphénols protègent l'immunité du sportif

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les polyphénols protègent l'immunité du sportif

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Juin 2017 12:14

Influence of polyphenol-rich diet on exercise-induced Immunomodulation in male endurance athletes

Korbinian Lackermair Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism June 2017.

Stress is associated with increased susceptibility to infection. We investigated if the mechanism involves immunomodulation of dendritic cells and whether this can be inhibited by a polyphenol-rich diet.

Blood samples were taken from a total of 100 male endurance athletes at five time points around a marathon run: four weeks before, during one week before, and immediately, 24hours and 72hours after. Participants were randomized into two double blinded groups. One group received a polyphenol rich beverage during a three week training phase before marathon while the other group received a placebo beverage. Flow cytometric analysis of dendritic cell (DC) counts and subpopulation counts (myeloid, plasmocytoid DCs) was performed. Levels of viral antigen presenting Toll-like-receptor (TLR) 7 mRNA was measured by rt-PCR.

Marathon running induced a significant increase of circulating myeloid DCs (0.2 vs. 0.33% of whole blood leukocytes [wbl]; p<0.01) and a significant decrease of plasmozytoid DCs (0.12 vs. 0.03% of wbl; p<0.01) and TLR7 expression (decline of 60%; p<0.01).
Polyphenol supplementation did not significantly affect mobilization of dendritic cells but showed beneficial effects on regeneration of TLR7 expression in whole blood leukocytes three days post marathon (decline of 40% vs. increase of 1000%; p<0.05).

Physical stress affects circulating dendritic cells, with an increase of myeloid and a decrease of plasmozytoid DCs. This may partially explain the susceptibility to viral infections after strenuous exercise. These detrimental effects are not attenuated by polyphenol supplementation. However, polyphenols support regeneration of viral antigen presenting TLR7 after strenuous exercise.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38841
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les polyphénols protègent l'immunité du sportif

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 12 Juin 2017 18:09

Traduction de l’étude :wink:
L’influence du régime riche en polyphénols sur l'immunoglobulie induite par l'exercice chez des athlètes masculins d'endurance
Korbinian Lackermair Physiologie Appliquée, Nutrition et Métabolisme Juin 2017.

Le stress est associé à une susceptibilité accrue à l'infection. Nous avons étudié si le mécanisme implique l'immunomodulation des cellules dendritiques et si cela peut être inhibé par un régime riche en polyphénol.

Des échantillons de sang ont été prélevés sur un total de 100 athlètes masculins d'endurance à cinq points de temps autour d'un marathon: quatre semaines avant, une semaine avant, et, 24 heures et 72 heures après. Les participants ont été randomisés en deux groupes à double insu. Un groupe a reçu une boisson riche en polyphénols pendant une phase d'entraînement de trois semaines avant le marathon tandis que l'autre groupe a reçu une boisson placebo. L'analyse cytométrique du débit des comptes de cellules dendritiques (DC) et le nombre de sous-populations (myéloïdes, DC plasmocytoïdes) a été effectué. Les niveaux de l'antigène viral présentant l'ARNm du récepteur-récepteur du type à péage (TLR) 7 ont été mesurés par rt-PCR.

Le marathon entraînait une augmentation significative des DC myéloïdes circulants (0,2 contre 0,33% des leucocytes de sang total [wbl]; p <0,01) et une diminution significative des DC plasmozytoïdes (0,12 contre 0,03% de wbl, p <0,01) et TLR7 Expression (baisse de 60%, p <0,01).

La supplémentation en polyphénol n'a pas affecté de manière significative la mobilisation des cellules dendritiques, mais a montré des effets bénéfiques sur la régénération de l'expression de TLR7 dans les leucocytes totales sanguins trois jours après le marathon (déclin de 40% vs augmentation de 1000% p <0,05).

Le stress physique affecte les cellules dendritiques circulantes, avec une augmentation de la myéloïde et une diminution des DC plasmozytoïdes. Cela peut expliquer en partie la susceptibilité aux infections virales après un exercice intense. Ces effets néfastes ne sont pas atténués par la supplémentation en polyphénol. Cependant, les polyphénols supportent la régénération de l'antigène viral présentant TLR7 après un exercice intense.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 3 invités