Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les produits laitiers bons pour la santé cardio-vasculaire

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les produits laitiers bons pour la santé cardio-vasculaire

Messagepar Gilles » 17 Jan 2014 06:38

D'après le CERIN (Centre de Recherche et d'Information Nutritionnelles) :

La consommation de produits laitiers est associée à une moindre mortalité cardio-vasculaire
14/01/2014

Les dernières données de MONICA et MONA LISA-NUT montrent que la consommation de produits laitiers est associée à un meilleur équilibre alimentaire, un profil métabolique favorable et une moindre mortalité cardio-vasculaire.

L’étude transversale MONA LISA NUT 2005-2007 a pour objectif d’étudier la prévalence des facteurs de risque cardio-vasculaires en relation avec l’alimentation dans 3 régions françaises (Lille, Strasbourg et Toulouse) chez des sujets des 2 sexes : 3078 sujets âgés de 35 à 64 ans (environ 50% d’hommes et de femmes). La consommation alimentaire a été évaluée sur 3 jours c0nsécutifs dont un jour de week-end. Les facteurs de risque considérés sont ceux susceptibles d’être influencés par l’alimentation : HTA, diabète, dyslipidémie, surpoids, syndrome métabolique ainsi qu’une estimation du risque de mortalité à 10 ans par le calcul de l’indice SCORE.

La consommation totale de produits laitiers, de lait et de produits laitiers frais est significativement négativement corrélée au risque d’HTA, de dyslipidémie (augmentation du LDL-C ou des TG), de syndrome métabolique, ainsi qu’au risque de décès par maladie cardiovasculaire dans les 10 ans qui suivent. Le fromage quant à lui n’est pas associé aux facteurs de risque cardio-vasculaire ; que l’on mange peu ou beaucoup de fromage n’a aucune incidence.

A noter que les consommateurs de produits laitiers ont un meilleur équilibre alimentaire : ils mangent plus de fruits et légumes, de poisson, de viande, volaille et œufs et boivent moins d’alcool.

Ces résultats sont confortés par des données récentes issues de la célèbre étude prospective MONICA, menée par les mêmes investigateurs dans les mêmes 3 régions françaises, mais seulement sur des hommes. A l’issue des 15 ans de suivi, la mortalité toutes causes confondues est plus faible chez les consommateurs de produits laitiers (baisse de 39%, 51% et 39% pour le lait, les yaourts et fromages frais, et les fromages respectivement), de fruits et légumes (45%) et produits céréaliers (41%). Au total la mortalité est diminuée de 59% chez les consommateurs appartenant au quartile supérieur de consommation de produits laitiers, fruits et légumes et produits céréaliers; c’est la mortalité cardio-vasculaire qui chute.

Selon le Pr Jean Ferrières, l’un des investigateurs à Toulouse, le profil alimentaire le plus favorable correspond à la consommation quotidienne de 3 à 4 produits laitiers, 5 à 600 g de fruits et légumes et 150 g de pain. Finalement quasiment les recommandations du PNNS…

Source
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar Gilles » 17 Jan 2014 06:43

La première étude citée par le CERIN :

Low-fat and high-fat dairy products are differently related to blood lipids and cardiovascular risk score
Jean Ferrières et al
Eur J Prev Cardiol. 2013 Sep

Background Fat content of dairy foods is diverse, potentially leading to varying effects on cardiovascular risk. We studied relationships of low- and high-fat dairy products with lipids and level of cardiovascular risk (assessed by the SCORE equation), in a cross-sectional population survey conducted in three French areas.

Subjects and methods A sample of 3078 participants aged 35–64 years underwent a standardized cardiovascular risk assessment. Subjects were asked to record the types and amounts of foods and beverages they consumed over a three-consecutive-day period. Dairy products were separated into two groups: the low-fat group comprised milk (including milk in desserts and beverages), yogurts and cottage cheese, whereas other cheeses formed the high-fat group.

Results After adjustment (including physical activity and a diet quality score), the probability of an increased cardiovascular mortality score (≥1%) decreased from the lowest to the highest quartile (Q) of low-fat dairy intake: odds ratio (OR) ORQ1 = 1; ORQ2 = 0.89 (95% confidence interval: 0.73–1.10), ORQ3 = 0.78 (0.63–0.97) and ORQ4 = 0.68 (0.55–0.85) for the first, second, third and fourth quartile, respectively. Results were notably different for high-fat dairy intake: ORQ2 = 1.02 (0.82–1.25); ORQ3 = 0.90 (0.73–1.11); ORQ4 = 1.07 (0.86–1.32). Intake of low-fat dairy products was inversely associated with low-density lipoprotein cholesterol (LDL-C), but no significant independent relationship was found with high-density lipoprotein cholesterol (HDL-C) or triglycerides. None of the lipid parameters was significantly associated with the consumption of high-fat dairy products.

Conclusion Participants with the highest intake of low-fat dairy products had the lowest mortality risk score and exhibited the best LDL-C profile. Such favourable associations were not observed with cheese consumption.

Source
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar Gilles » 17 Jan 2014 08:12

Info reprise ce matin sur Europe 1 :

Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar OLYBAR » 17 Jan 2014 11:29

Jusque là les produits laitiers étaient catalogués comme néfaste.

Pour une fois que des études en montrent les bienfaits.

comme quoi rien n'est figé.



En ce moment c'est le gluten qui est ciblé. On va peut être avoir des études qui montrent que l'on a exagéré sa "toxicité"
Avatar de l’utilisateur
OLYBAR
 
Messages: 5493
Inscription: 12 Fév 2009 19:38
Localisation: World Gym

Messagepar NICO-71 » 17 Jan 2014 11:34

En même temps...:

"A noter que les consommateurs de produits laitiers ont un meilleur équilibre alimentaire : ils mangent plus de fruits et légumes, de poisson, de viande, volaille et œufs et boivent moins d’alcool. "
Avatar de l’utilisateur
NICO-71
 
Messages: 599
Inscription: 4 Déc 2008 18:31

Messagepar Gilles » 17 Jan 2014 14:27

La phrase me paraissait effectivement importante et c'est bien pour ça que je l'avais mise en gras... :wink:

D'après Jean Ferrières cependant, la caséine et le calcium diminuent la pression artérielle. On peut l'entendre intervenir sur le sujet dans la matinale d'Europe 1 d'hier à 31min 45s du début.
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 17 Jan 2014 18:01

Traduction de l’étude : :wink:

Les produits laitiers riches en matières grasses et les produits faibles en matières grasses sont liés différemment aux score de risque cardiovasculaire.
Jean Ferrières et alEur J Cardiol Précédent . 2013 septembre

Contexte : la teneur en matières grasses des produits laitiers est diversifiée,pouvant conduire à des effets variables sur le risque cardiovasculaire. Nous avons étudié les relations entre les différents produits à faible teneur en lipides et à haute teneur en lipides sur le risque cardiovasculaire (évalués par l’équation SCORE, dans une population transversale menée sur trois régions françaises.

Sujets et méthodes : un échatillon de 3078 participants âgés de 35 ans à 64 ans ont subi une évaluation du risque cardiovasculaire. On a demandé aux sujets d’enregistrer les types et les quantités d’aliments et boissons qu’ils consomment sur une période de 3 jouts consécutifs. Les produits laitiers ont été séparés en deux groupes : le groupe à faible teneur en matières grasses ( y compris le lait dans les desserts et les boissons ) , les yaourts et le fromage cottage , tandis que d'autres fromages ont été regroupé dans le groupe riche en lipides.

Résultats : après l’ajustement (y compris l'activité physique et un score de qualité de l'alimentation ) , la probabilité d'une augmentation du score de la mortalité cardiovasculaire ( ≥ 1 % ) a diminuée du plus bas au plus haut quartile ( Q ) de la consommation de produits laitiers faibles en matières grasses : odds ratio ( OR) ORQ1 = 1; ORQ2 = 0,89 (95% intervalle de confiance : 0,73 à 1,10 ) , ORQ3 = 0,78 ( de 0,63 à 0,97 ) et ORQ4 = 0,68 ( de 0,55 à 0,85 ) pour le premier , deuxième , troisième et quatrième quartile , respectivement . Les résultats ont été notablement différents concernant la consommation des produits laitiers riches en matières grasses : ORQ2 = 1,02 ( 0,82 à 1,25 ) ; ORQ3 = 0,90 ( 0,73 à 1,11 ) ; ORQ4 = 1,07 ( 0,86 à 1,32 ) . La consommation de produits laitiers faibles en lipides était inversement associé au cholestérol des lipoprotéines de basse intensité ( LDL - C ) , mais aucune relation indépendante significative a été trouvée avec le cholestérol des lipoprotéines de haute densité ( HDL - C ) ou des triglycérides . Aucun des paramètres lipidiques n’était significativement associé à la consommation de produits laitiers à haute teneur en matières grasses des produits laitiers.


Conclusion : les participants qui consommaient le plus de produits laitiers pauvre en matières grasses avait la plus faible mortalité et un moindre risque cardiovasculaires et un meilleur profil en LDL-C. Ces associations n’ont pas été observées avec la consommation de fromage.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Messagepar Alban » 17 Jan 2014 18:09

Il faut savoir que le CERIN est financé par l'industrie laitière... enfin, la dernière fois que j'ai regardé.
Et J.F Lemoine a perdu tout crédibilité à mes yeux depuis longtemps.
Alban
 
Messages: 2608
Inscription: 14 Sep 2008 16:48
Localisation: 92

Messagepar Gilles » 17 Jan 2014 18:51

Alban a écrit:Il faut savoir que le CERIN est financé par l'industrie laitière...

Ce n'est pas un scoop. :wink:
C'est indiqué clairement sur leur site :

Le CERIN, centre de recherche et d'information nutritionnelles, est le département santé de l'interprofession des produits laitiers.

Cela dit, les études mentionnées ne semblent pas financées par cet organisme.
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar pel » 18 Jan 2014 19:52

Je serais curieux d'avoir l'avis de J.Venesson sur cette étude.
pel
 
Messages: 96
Inscription: 15 Juil 2010 12:31
Localisation: Cannes

Messagepar fat » 19 Jan 2014 19:26

C'est facile de faire dire à une étude ce que l'on veut. Là ils comparent des produits riche en graisses (fromages) et des produits laitiers à faible matières grasses.
Ils auraient dû comparer une alimentation avec produits laitiers pauvres en graisses face à une consommation sans produits laitiers.

Je suis sur que la consommation sans laitage serait sortie vainqueur par K.O technique !
Avatar de l’utilisateur
fat
 
Messages: 215
Inscription: 8 Fév 2009 13:55
Localisation: Lyon

Messagepar Gilles » 19 Jan 2014 20:07

fat a écrit:Là ils comparent des produits riche en graisses (fromages) et des produits laitiers à faible matières grasses.

Non ce n'est pas tout à fait ça. Ils ont comparé selon la quantité de produits laitiers consommés, produits séparés effectivement en 2 groupes. Les meilleurs résultats vont à ceux qui consomment "le plus de produits laitiers pauvres en matières grasses" et pas à ceux qui en consomment le moins.
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar Gilles » 21 Jan 2014 08:24

Voici deux diagrammes qui illustrent clairement les résultats :

ImageImage
Source
Avatar de l’utilisateur
Gilles
 
Messages: 29298
Inscription: 21 Déc 2011 11:47

Messagepar Le Docteur » 21 Jan 2014 13:03

Les produits ne sont pas considérés comme néfastes. C'est seulement dans un petit cercle qu'ils le sont.
Par contre, ce que je note c'est qu'ici les produits laitiers sont un indicateur de style de vie, par autre chose.
Pour quelqu'un qui consomme de très grandes quantités de produits laitiers et qui ne mangent pas spécialement mieux, ça doit être une autre histoire.
Avatar de l’utilisateur
Le Docteur
 
Messages: 2540
Inscription: 30 Mai 2012 13:07

Messagepar Gaston » 21 Jan 2014 17:46

Le Docteur a écrit:Les produits ne sont pas considérés comme néfastes. C'est seulement dans un petit cercle qu'ils le sont.
Par contre, ce que je note c'est qu'ici les produits laitiers sont un indicateur de style de vie, par autre chose.
Pour quelqu'un qui consomme de très grandes quantités de produits laitiers et qui ne mangent pas spécialement mieux, ça doit être une autre histoire.


Quoiqu'il en soit, c'est difficile de tout déméler !
En ce qui me concerne, à l'époque où je mangeais sans faire gaffe, je digérais mal et j'ai donc décidé d'arrèter les produits laitiers. J'avais senti une légère amélioration, du coup j'étais persuadé qu'ils n'étaient pas bons pour moi.
J'ai ensuite commencé à établir une diète, plus équilibrée et limitant beaucoup le gluten avec des résultats vraiment satisfaisant. Et un beau jour, j'ai voulu tester les produits laitiers à nouveau (après 2 ans sans), dans des quantités raisonnables (une portion par jour), et ça passe sans problème.
Les interactions entre tout ce qu'on avale sont importantes, et le principal me semble d'avoir une diète bien réglée avant de pointer une catégorie d'aliment en particulier ...
Gaston
 
Messages: 205
Inscription: 3 Déc 2012 09:58

Suivante

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités