Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Les protéines augmentent les performances

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Les protéines augmentent les performances

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 16 Fév 2017 21:03

Multi-modal exercise training and protein-pacing enhances physical performance adaptations independent of growth hormone and BDNF but may be dependent on IGF-1 in exercise-trained men Growth Hormone & IGF Research Volume 32, February 2017, Pages 60–70 Stephen J. Ives

Multi-modal exercise training and protein-pacing enhances physical performance adaptations independent of growth hormone and BDNF but may be dependent on IGF-1 in exercise-trained men

Highlights

• Multi-modal training that incorporates resistance, interval, stretch, and endurance exercise training components (RISE), improves multiple aspects of fitness (muscle strength, power, endurance, flexibility, aerobic power), as well as improving cardiometabolic health (cholesterol profile, body composition, blood pressure, vascular stiffness) in previously active normal weight men.
• When multimodal training is combined with protein-pacing (2.0 g/kg BW/day) greater improvements in fitness related outcomes are realized.
• The adaptations to the exercise or combined intervention (diet and exercise) do not appear to be related to circulating levels of GH or BDNF but may be due to IGF-1 response.

Objective

Protein-pacing (P; 5–6 meals/day @ 2.0 g/kg BW/day) and multi-mode exercise (RISE; resistance, interval, stretching, endurance) training (PRISE) improves muscular endurance, strength, power and arterial health in exercise-trained women. The current study extends these findings by examining PRISE on fitness, growth hormone (GH), insulin-like growth factor-1 (IGF-1), and brain-derived neurotrophic factor (BDNF) response, cardiometabolic health, and body composition in exercise-trained men.
Design

Twenty active males (> 4 days exercise/week) completed either: PRISE (n = 11) or RISE (5–6 meals/day @ 1.0 g/kg BW/day; n = 9) for 12 weeks. Muscular strength (1-repetition maximum bench and leg press, 1-RM bicarbonate de potassium, and 1-RM LP), endurance (sit-ups, SU; push-ups, PU), power (squat jump, SJ, and bench throw, BT), flexibility (sit-and-reach, SR), aerobic performance (5 km cycling time-trial, TT), GH, IGF-1, BDNF, augmentation index, (AIx), and body composition, were assessed at weeks 0 (pre) and 13 (post).
Results

At baseline, no differences existed between groups except for GH (RISE, 230 ± 13 vs. PRISE, 382 ± 59 pg/ml, p < 0.05). The exercise intervention improved 1-RM, SJ, BT, PU, SU, SR, 5 km-TT, GH, AIx, bicarbonate de potassium, and body composition in both groups (time, p < 0.05). However, PRISE elicited greater improvements in 1-RM bicarbonate de potassium (21 vs. 10 ∆ lbs), SJ (171 vs. 13 ∆ W), 5 km-TT (− 37 vs. − 11 ∆ s), and sit-and-reach (5.3 vs. 1.2 ∆ cm) over RISE alone (p < 0.05) including increased IGF-1 (12%, p < 0.05).

Conclusions

Exercise-trained men consuming a P diet combined with multi-component exercise training (PRISE) enhance muscular power, strength, aerobic performance, and flexibility which are not likely related to GH or BDNF but possibly to IGF-1 response.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38802
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Les protéines augmentent les performances

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 17 Fév 2017 11:25

Traduction de l’étude :wink:

L’entrainement via des exercices différents et la stimulation des protéines améliorent les adaptations physiques de la performance indépendamment de l'hormone de croissance et du BDNF, mais peuvent dépendre de l'IGF-1 chez des hommes entraînés.
Growth Hormone & IGF Research Volume 32, February 2017, Pages 60–70 Stephen J. Ives

L'entraînement multimodal et la stimulation protéique améliorent les performances physiques indépendamment de l'hormone de croissance et du BDNF, mais peuvent dépendre de l'IGF-1 chez les hommes entraînés par l'exercice
Points importants

• L’entrainement multimodale qui intègre les composantes de la résistance, de l'intervalle, de l'étirement et de l'endurance (RISE) améliore les multiples aspects de la condition physique (force musculaire, puissance, endurance, flexibilité, puissance aérobie) et l'amélioration de la santé cardiométabolique (profil de cholestérol , La composition corporelle, la pression artérielle, la rigidité vasculaire) chez des hommes de poids normal précédemment actifs.
Lorsque l’entrainement multimodale est combinée à la stimulation protéique (2,0 g / kg pc / jour), des améliorations plus importantes des résultats liés à la condition physique sont réalisées.
• Les adaptations à l'exercice ou à l'intervention combinée (alimentation et exercice) ne semblent pas être liées aux niveaux circulants de GH ou de BDNF, mais peuvent être dues à la réponse à l'IGF-1.

Objectif
L'entraînement par stimulation de la protéine (P, 5 à 6 repas par jour à 2,0 g / kg de poids corporel / jour) et par l'exercice multi-mode (RISE, résistance, intervalle, étirement, endurance) (PRISE) améliore l'endurance musculaire, la force, et la santé chez les femmes entraînées par l'exercice. L'étude actuelle étend ces résultats en examinant PRIZE sur le fitness, l'hormone de croissance (GH), le facteur de croissance insulinomimétique-1 (IGF-1) et la réponse du facteur neurotrophique dérivé du cerveau (BDNF), la santé cardiométabolique et la composition corporelle lors de l'exercice des hommes entrainés

Conception
20 hommes actifs (> 4 jours d'exercice / semaine) ont complété soit: PRISE (n = 11) soit RISE (5-6 repas / jour à 1,0 g / kg de poids corporel / jour; n = 9) pendant 12 semaines. La force musculaire (1-répétition maximale de banc et pression jambe, 1-RM bicarbonate de potassium et 1-RM LP), l’endurance (sit-ups, SU, push-ups, PU) , la flexibilité (sit-and-reach, SR), la performance aérobie (essai cycliste de 5 km, TT), la GH, l'IGF-1, le BDNF, l'index d'augmentation (AIx) et la composition corporelle aux semaines 0 (pré) et 13 (post).

Résultats
Au départ, aucune différence n'existait entre les groupes, sauf pour la GH (RISE, 230 ± 13 vs PRISE, 382 ± 59 pg / ml, p <0,05). L'intervention de l'exercice a amélioré les taux de 1-RM, de SJ, de BT, de PU, de SU, de SR, de 5 km-TT, de GH, d'AIx, du bicarbonate de potassium et de la composition corporelle dans les deux groupes (temps, p <0,05). Cependant, PRIZE a suscité de plus grandes améliorations du bicarbonate de potassium 1-RM (21 vs 10 Δ lbs), SJ (171 contre 13 Δ W), 5 km-TT (- 37 contre - 11 Δ s) (P <0,05), y compris l'augmentation de l'IGF-1 (12%, p <0,05).

Conclusions

Les hommes entraînés à l'exercice qui consomment un régime de P combiné à la formation d'exercice de multi-composant (PRIZE) augmentent la puissance, la force, la performance aérobie et la flexibilité qui ne sont probablement pas liées à GH ou BDNF mais à IGF-1.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités