Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


La musique améliore les performances et la récupération




Messages: 29298
HOW DOES MUSIC AID 5 KM OF RUNNING?
Bigliassi M, León-Domínguez U, Buzzachera CF, Barreto-Silva V, Altimari LR.
Journal of Strength & Conditioning Research 2014 Jul 15.

Abstract

This research investigated the effects of music and its time of application on a 5 km run. 15 well-trained, male long-distance runners (24.87 ± 2.47 years; 78.87 ± 10.57 kg; 178 ± 07 cm) participated in the present study. Five randomized experimental conditions during a 5 km run on an official track were tested (PM: Motivational songs, applied before 5 km of running; SM: Slow motivational songs, applied during 5 km; FM: Fast and motivational songs, applied during 5 km; CS: Calm songs, applied after 5 km; CO: Control condition). Psychophysiological assessments were done before (functional near-infrared spectroscopy, heart rate variability, valence and arousal), during (performance time, heart rate and rate of perceived exertion) and after (mood, rate of perceived exertion and heart rate variability) tests. The chosen songs were considered pleasurable and capable of activating. Furthermore, they activated the three assessed prefrontal cortex areas (medial, right dorsolateral, left dorsolateral) similarly, generating positive emotional consequences via autonomous system analysis. The first 800 meters were accomplished faster for SM and FM compared to other conditions (P < 0.05); moreover, there was a high probability of improving running performance when music was applied (SM: 89%; FM: 85%; PM: 39%). Finally, music was capable of accelerating vagal tonus after 5 km of running with CS (P < 0.05). In conclusion, music was able to activate the prefrontal cortex area, minimize perceptions, improve performance and accelerate recovery during 5 km of running.


Messages: 29298
Reprise de l'étude :

Les effets de la musique avant, pendant et après la course à pieds

Une recherche confirme le fait d’écouter de la musique pour se motiver avant d’aller courir, et montre que le fait d’écouter de la musique après avoir couru peut même accélérer la récupération. Cette recherche, publiée dans le Journal of Strength and Conditioning Research, confirme aussi les résultats d’études précédentes selon lesquels vous tirez probablement moins de bénéfices de la musique quand vous vous entrainez plus durement.

Des chercheurs brésiliens ont testé les effets de la musique sur 15 coureurs avant, pendant et après qu’ils courent sur une distance de 5 kilomètres sur piste. Les participants de l’étude font de la course à pieds depuis cinq ans en moyenne, et s’entraînent environ une heure par jour.

Les chercheurs ont mesuré des éléments comme l’activité cérébrale, la motivation et le rythme cardiaque avant de courir ; puis l’effort et le temps ressenti pendant la course et enfin l’humeur et la variabilité du rythme cardiaque après avoir couru. Il y a eu quatre tests réalisés avec de la musique : de la musique motivante avant de courir (110-150 battements/minute), de la musique lente pendant la course (80-100 battements/minute), de la musique rapide pendant la course (140-160 battements par minute), de la musique apaisante après la course (95-110 battements/minute) et pas de musique du tout.

La musique avant de courir a provoqué une baisse du tonus vagal, qui est un processus cérébral relatif au système nerveux autonome ou inconscient ; le tonus vagal affecte le fonctionnement interne des organes, y compris le cœur. En termes pratiques, une diminution du tonus vagal signifie que la musique avant d’aller courir stimule les coureurs et, selon les chercheurs, les prépare mieux pour leur épreuve de 5 kilomètres.

Pendant les 5 kilomètres, quand les coureurs avaient écouté de la musique, ils ont couru les deux premiers tours plus rapidement que quand ils courraient sans musique. Après cela, les différences de temps pour chaque tour de piste entre les conditions avec ou sans musique ont grandement diminué.

Ces résultats sont cohérents avec des recherches précédentes qui avaient conclu que plus votre effort était important, moins la musique avait d’effet sur la performance. Comme les chercheurs l’écrivent : "au début, les participants étaient influencés par la musique car ils avaient besoin d’un certain temps pour traiter toute l’information afférente concernant les récepteurs périphériques. Dés que le cerveau a atteint l’intensité de l’exercice, un mécanisme appelé la commutation de l’attention est apparu qui a dirigé l’attention vers les signaux les plus importants".

En moyenne, les coureurs ont couvert les 5 km plus rapidement quand ils écoutaient de la musique avant et pendant la course. Les différences de temps n’étaient pas considérés comme statistiquement significatives, mais ce qui est important dans un article de recherche et dans l’enregistrement d’un coureur peut être différent. Dans la condition sans musique, le temps moyen pour parcourir les 5 km était juste en dessous de 27,2 minutes.

Dans la condition musicale avant de courir, le temps était juste au-dessus de 26,45 mn. Quand les coureurs écoutaient de la musique rapide tout en courant, leur temps moyen se situait juste au-dessus de 26 minutes. Dans ce qui peut être sans doute le résultat le plus contre-intuitif, le temps moyen le plus rapide, 26 minutes, était celui quand les coureurs écoutaient de la musique lente pendant qu’ils couraient les 5 kilomètres.

Quand les coureurs écoutaient de la musique après leurs 5 km, elle avait l’effet complètement contraire de la musique avant de courir sur le tonus vagal : la musique l’augmentait par rapport à la condition sans musique après avoir couru. Selon les chercheurs, cela montre que les systèmes internes des coureurs, y compris le rythme cardiaque, revenaient plus rapidement à la normale. Comme l’objectif des mesures de récupération post course, tels que l’hydratation, l’alimentation et les exercices légers, est de faire revenir le corps dans les conditions d’avant l’entrainement, ces résultats montrent que la musique lente après une épreuve difficile peut aider ce processus.

Il faut enfin noter que l’une des musiques écoutée après avoir couru était d’Enya. Personne n’a jamais dit que courir n’impliquait pas un certain sacrifice !

Source


Messages: 2856
pour ceux qui aiment l'electro qui tabasse




Messages: 2856
David Guetta vient d'uploader un nouveau live

Ca envoie sévère pour la motivation :


Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36053

juste l'impression de l'avoir déjà entendu 100 fois


Messages: 262
Localisation: Clichy (92)
Vous savez quoi mettre comme ça pour vos prochaines vidéos d'entrainement :thumb:


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.