Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Un niveau bas de vitamine D élève l'incidence des douleurs



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36046

Low vitamin D and the risk of developing chronic widespread pain: results from the European male ageing study
Paul S. McCabe BMC Musculoskeletal Disorders 2016 17:32

The association between low levels of vitamin D and the occurrence of chronic widespread pain (CWP) remains unclear. The aim of our analysis was to determine the relationship between low vitamin D levels and the risk of developing CWP in a population sample of middle age and elderly men.

Methods
Three thousand three hundred sixty nine men aged 40–79 were recruited from 8 European centres for a longitudinal study of male ageing, the European Male Ageing Study. At baseline participants underwent assessment of lifestyle, health factors, physical characteristics and gave a fasting blood sample. The occurrence of pain was assessed at baseline and follow up (a mean of 4.3 years later) by shading painful sites on a body manikin. The presence of CWP was determined using the ACR criteria for fibromyalgia. Serum 25-hydroxyvitamin D (25-(OH) D) was assessed by radioimmunoassay. Logistic regression was used to determine the relationship between baseline vitamin D levels and the new occurrence of CWP.

Results
Two thousand three hundred thirteen men, mean age 58.8 years (SD = 10.6), had complete pain and vitamin data available and contributed to this analysis. 151 (6.5 %) developed new CWP at follow up and 577 (24.9 %) were pain free at both time points, the comparator group. After adjustment for age and centre, physical performance and number of comorbidities, compared to those in upper quintile of 25-(OH) D ( ≥36.3 ng/mL), those in the lowest quintile (<15.6 ng/mL) were more likely to develop CWP (Odds Ratio [OR] = 1.93; 95 % CI = 1.0-3.6). Further adjustment for BMI (OR = 1.67; 95 % CI = 0.93-3.02) or depression (OR = 1.77; 95 % CI = 0.98-3.21), however rendered the association non-significant.

Conclusions
Low vitamin D is linked with the new occurrence of CWP, although this may be explained by underlying adverse health factors, particularly obesity and depression.


Messages: 3758
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

De faibles niveaux en vitamine D et le risque du développement d’une douleur chronique généralisée : résultats d’une étude européenne.
Troubles Paul S. McCabe BMC musculosquelettiques 2016 17h32

L'association entre de faibles niveaux en vitamine D et l'apparition de douleur chronique généralisée (CWP) reste encore mal connue. Le but de notre analyse est de déterminer la relation entre des niveaux faibles en vitamine D et le risque de développer une CWP dans un échantillon d’hommes âgés.

Méthodes
3000 hommes âgés de 40 à 79 ans ont été recrutés à partir de 8 centres européens pour une étude longitudinale chez des hommes. Les bases d’évaluations ont été :le mode de vie, les facteurs de santé, les caractéristiques physiques, ainsi qu’une échantillon sanguin.
L'apparition de la douleur a été évaluée au départ et pendant la période de suivi (une moyenne de 4,3 ans plus tard), en noircissant les sites douloureux sur un mannequin corporelle. La présence de CWP a été déterminé en utilisant les critères de l'ACR pour la fibromyalgie. Le taux en 25-hydroxyvitamine D (25 (OH) D) a été évaluée par dosage radio-immunologique. La régression logistique a déterminé la relation entre la relation entre les niveaux en vitamine D de base et lapparition de la CWP.

résultats
2313 hommes, d’âge moyen 58,8 ans (SD = 10,6), avaient des données complètes pour la douleur et en vitamines ont contribué à cette analyse. 151 (6,5%) ont développé une nouvelle CWP au suivi et 577 (24,9%) étaient sans douleur à deux points dans le temps, le groupe de comparaison. Après ajustement pour l'âge, la performance physique et le nombre de comorbidités, par rapport à ceux du quintile supérieur en 25 (OH) D (≥36.3 ng / mL), ceux du quintile inférieur (<15,6 ng / ml) étaient plus susceptibles de développer une CWP (odds ratio [OR] = 1,93; IC à 95% = 1,0 à 3,6). Un nouvel ajustement pour l'IMC (OR = 1,67; IC à 95% = 0,93 à 3,02) ou la répression (OR = 1,77; IC à 95% = 0,98 à 3,21), mais l'association est non significative.

conclusions
De faibles niveaux en vitamine est liée à une nouvelle apparition de doueleur, même si cela peut être expliqué »par des facteurs néfastes de santé sous-jacents, en particulier l'obésité et la dépression.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.