Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


OGM, les dangers



Message 20 Sep 2012 02:16
Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32852

Image

Long term toxicity of a Roundup herbicide and a Roundup-tolerant genetically modified maize
Food and Chemical Toxicology Available online 19 September 2012 Gilles-Eric Séralini

The health effects of a Roundup-tolerant genetically modified maize (from 11% in the diet), cultivated with or without Roundup, and Roundup alone (from 0.1 ppb in water), were studied 2 years in rats. In females, all treated groups died 2–3 times more than controls, and more rapidly. This difference was visible in 3 male groups fed GMOs. All results were hormone and sex dependent, and the pathological profiles were comparable. Females developed large mammary tumors almost always more often than and before controls, the pituitary was the second most disabled organ; the sex hormonal balance was modified by GMO and Roundup treatments. In treated males, liver congestions and necrosis were 2.5–5.5 times higher. This pathology was confirmed by optic and transmission electron microscopy. Marked and severe kidney nephropathies were also generally 1.3–2.3 greater. Males presented 4 times more large palpable tumors than controls which occurred up to 600 days earlier. Biochemistry data confirmed very significant kidney chronic deficiencies; for all treatments and both sexes, 76% of the altered parameters were kidney related. These results can be explained by the non linear endocrine-disrupting effects of Roundup, but also by the overexpression of the transgene in the GMO and its metabolic consequences.

Highlights
&9658; A Roundup-tolerant maize and Roundup provoked chronic hormone and sex dependent pathologies. &9658; Female mortality was 2–3 times increased mostly due to large mammary tumors and disabled pituitary. &9658; Males had liver congestions, necrosis, severe kidney nephropathies and large palpable tumors. &9658; This may be due to an endocrine disruption linked to Roundup and a new metabolism due to the transgene. &9658; GMOs and formulated pesticides must be evaluated by long term studies to measure toxic effects..



http://tempsreel.nouvelobs.com/ogm-le-s ... isons.html

Message 20 Sep 2012 02:19
Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32852

qui veut des protéines "instant" maintenant :P :?:

Message 20 Sep 2012 09:10

Messages: 169
Localisation: Strasbourg
Au fond, tout le monde s'en doutais... Merci Monsanto :? Il y a un autre documentaire assez sympa à voir...

Message 20 Sep 2012 09:50

Messages: 2654
SANTÉ - Une étude montre que les rats nourris avec du maïs OGM meurent plus jeunes et développent plus de cancers...
Le débat sur les OGM relancé. Selon une étude de long terme à paraître ce mercredi en ligne dans la Revue internationale «Food and Chemical Toxicology» et présentée par ses auteurs comme une «première mondiale», des rats nourris avec un maïs OGM meurent plus jeunes et souffrent plus souvent de cancers que les autres.

Dans cette étude, on observe par exemple deux à trois fois plus de mortalité chez les femelles traitées. «Il y a deux à trois fois plus de tumeurs chez les rats traités des deux sexes», a expliqué à l'AFP Gilles-Eric Seralini, professeur à l'Université de Caen, qui a dirigé l'étude.

Régime alimentaire américain
Deux cents rats ont été alimentés pendant deux ans maximum soit avec un maïs OGM NK603 seul, soit avec ce maïs OGM traité au Roundup, soit avec du maïs non OGM traité au Roundup, herbicide le plus utilisé au monde. Ces deux produits sont la propriété du groupe américain Monsanto.

Le maïs était introduit au sein d'un régime équilibré dans des proportions représentatives du régime alimentaire américain. «Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits», résume le chercheur, qui fait ou a fait partie de commissions officielles sur les OGM dans 30 pays.

«Le premier mâle nourri aux OGM meurt un an avant le premier témoin. Le première femelle huit mois avant. Au 17e mois, on observe cinq fois plus de mâles nourris avec 11% de maïs (OGM) morts», détaille-t-il. Côté tumeurs, elles apparaissant jusqu'à 600 jours avant chez les mâles (au niveau de la peau et des reins) et en moyenne 94 jours avant pour les femelles (au niveau des glandes mammaires).

Tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong
Les chercheurs ont constaté que 93% des tumeurs des femelles étaient mammaires tandis que la majorité des mâles sont morts de problèmes hépatiques ou rénaux. L'article de Food and Chemical Toxicology, dont l'AFP a obtenu copie, montre des rats femelles de laboratoire avec des tumeurs plus grosses que des balles de ping-pong.

«A la dose la plus faible de Roundup, qui correspond à ce qu'on peut trouver dans l'eau en Bretagne au moment des épandages de ce produit, on observe 2,5 fois plus de tumeurs mammaires», souligne le professeur.

Les OGM agricoles sont modifiés pour tolérer ou produire des pesticides: 100% des OGM cultivés à grande échelle en 2011 sont des plantes à pesticides, a souligné Gilles-Eric Séralini. «Pour la première fois au monde, un OGM et un pesticide ont été évalués pour leur impact sur la santé plus longuement que les agences sanitaires, les gouvernements et les industriels ne l'ont fait», a affirmé le professeur.

«Les meilleurs tests avant d'aller tester chez l'homme»
Selon lui, le NK603 n'avait jusqu'alors été testé que sur une période de trois mois. Quelques OGM ont déjà été testés à trois ans, mais jamais avec des analyses aussi approfondies. C'est la première fois, selon Gilles-Eric Séralini, que le Roundup est testé sur le long terme. Jusqu'à présent, seul le principe actif du Roundup sans ses adjuvants avait été testé plus de six mois. «Ce sont les meilleurs tests qu'on peut avoir avant d'aller tester chez l'homme», a dit le chercheur.

L'étude a été financée par la fondation Ceres, financées notamment par une cinquantaine d'entreprises parfois dans l'alimentaire qui ne produisent pas d'OGM, et la Fondation Charles Leopold Meyer pour le progrès pour l'homme.

Les fonds sont gérés par le Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), dont Gilles-Eric Séralini préside le conseil scientifique et dont le conseil d'administration a été présidé par Corinne Lepage, ancienne ministre de l'Environnement.

—M.Gr. avec AFP

http://www.20minutes.fr/article/1006353/ogm-etude-choc-rats

Message 20 Sep 2012 10:25

Messages: 49
Localisation: 78
Ca me semble bien gros quand même. Faudrait le détail de l'étude et voir si d'autre études arrivent aux même résultats avec un protocole similaire.

Message 20 Sep 2012 12:28

Messages: 111
Localisation: Manche
Bhaaa quand je vois ça je suis bien content de commander sur Nutrimuscle !

Message 20 Sep 2012 12:29

Messages: 76
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012 ... de-sur-ogm

Un échantillon statistique insuffisant

Tous les titres anglo-saxons, dont le San Francisco Chronicle, rapportent également que le nombre de rats testés par l'équipe de Séralini n'est pas suffisant pour établir des conclusions définitives sur la toxicité des OGM pour l'animal. Les chercheurs expliquent qu'ils ont testé un total de 200 rats, mais il n'y avait en fait que 10 rats par groupe testé (alimentation avec ou sans OGM, avec ou sans herbicide dans l'eau potable). Pour Anthony Trewavas, de l'université d'Edimbourg, il aurait dû y avoir autant de rats testés avec OGM que de rats dans le groupe témoin (alimentation sans OGM), ce qui n'était pas le cas, rapporte New Scientist.

Le Los Angeles Times comme d'autres titres s'étonne que la gravité des symptômes observés par les Français n'augmente pas avec la dose d'OGM et d'herbicides donnés aux rats. Les rongeurs mâles nourris avec 33% d'OGM vivent ainsi plus longtemps que ceux qui n'en avaient que 11% dans leur alimentation et même que ceux qui n'en mangent pas du tout. «On observe probablement les variations d'un risque normal de développement de tumeurs au sein d'une petite population de rats», estime Kevin Folta, biologiste de l'université de Floride, à Gainsville, dans le Los Angeles Times.

Message 20 Sep 2012 12:33

Messages: 111
Localisation: Manche
Ouai fin les Americains se nourrissent que d'OGM c'est normal qu'ils les defendent sinon c'est tout leurs aliments qu'ils devront revoir ils ont beaucoup à perdre !

Message 20 Sep 2012 13:10

Messages: 169
Localisation: Strasbourg
Franck Castle a écrit:
Ouai fin les Americains se nourrissent que d'OGM c'est normal qu'ils les defendent sinon c'est tout leurs aliments qu'ils devront revoir ils ont beaucoup à perdre !


Surtout de la graisse :lol:

Message 20 Sep 2012 13:14

Messages: 111
Localisation: Manche
:lol: :lol: :lol:

Message 20 Sep 2012 13:47

Messages: 2654
gusterman a écrit:
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/09/20/19097-critiques-internationales-contre-letude-sur-ogm

Un échantillon statistique insuffisant

Tous les titres anglo-saxons, dont le San Francisco Chronicle, rapportent également que le nombre de rats testés par l'équipe de Séralini n'est pas suffisant pour établir des conclusions définitives sur la toxicité des OGM pour l'animal. Les chercheurs expliquent qu'ils ont testé un total de 200 rats, mais il n'y avait en fait que 10 rats par groupe testé (alimentation avec ou sans OGM, avec ou sans herbicide dans l'eau potable). Pour Anthony Trewavas, de l'université d'Edimbourg, il aurait dû y avoir autant de rats testés avec OGM que de rats dans le groupe témoin (alimentation sans OGM), ce qui n'était pas le cas, rapporte New Scientist.

Le Los Angeles Times comme d'autres titres s'étonne que la gravité des symptômes observés par les Français n'augmente pas avec la dose d'OGM et d'herbicides donnés aux rats. Les rongeurs mâles nourris avec 33% d'OGM vivent ainsi plus longtemps que ceux qui n'en avaient que 11% dans leur alimentation et même que ceux qui n'en mangent pas du tout. «On observe probablement les variations d'un risque normal de développement de tumeurs au sein d'une petite population de rats», estime Kevin Folta, biologiste de l'université de Floride, à Gainsville, dans le Los Angeles Times.


C'est tellement drole de lire des choses comme ca

quand tu vois la tête des rats, ce n'est même pas a peine d'essayer de chercher des excuses, je pense plutot que les personnes concernées devrait se faire toutes petites et présenter des excuses.

D'ailleurs je ne savais même pas qu il y avait pas eu d'étude à moyen-long terme...

On incrimine un produit comme la créatine alors qu l y a des études sur du long terme et la un produit GENETIQUEMENT modifié sans test sur du long terme qui est consommé partout dans le monde ...AMEN ...

Message 20 Sep 2012 14:04

Messages: 2464
Localisation: 92
Le "seul" problème, c'est que les auteurs de l'étude, G-E Séralini en tête, sont connus pour avoir par le passé bidonné leurs résultats. Et la présente publication n'est pas exempte de reproches.

Pour une discussion entre gens compétents, lire http://forums.futura-sciences.com/comme ... onnes.html (pas seulement la première page). C'est surement bête, mais j'ai plus tendance à faire confiance à des chercheurs biologistes professionnels qu'à des journalistes ou autres.

Message 20 Sep 2012 14:05

Messages: 2464
Localisation: 92
A noter également que les règles d'éthique veulent que si un animal de laboratoire développe une tumeur, il soit euthanasié dès que la masse tumorale dépasse 10 % de son poids. Je vous laisse conclure.

Message 20 Sep 2012 15:19

Messages: 76
Bon ok pas très éthique mais je pense que l' équipe voulais voir jusqu'ou cela pouvais aller, hier dans le magazine de santé sur France 5 (émission qui doit être trouvable en redif sur le net) l' équipe a expliquer qu' ils on du travailler en secret pendant 4 ans, dont 2 pour ce procurer le maïs ogm et les pesticides qui vont avec, cultivé tout ça et faire 2 ans d' étude dans le feutré.
Donc je pense que après avoir fourni un tel travail, autant aller jusqu'au bout et bien marquer les consciences

Message 20 Sep 2012 15:35
Babbage

Un OGM est tout simplement une plante qui est modifiée génétiquement.

Elle n'est donc pas dangereuse dans la mesure qu'elle est comestible. :D

Dans le cas du mais, celui-ci est modifié pour être capable de survivre à du round-up qui est un puisaant herbicides( cela tue tout). :shock:

Dans mon cas je ne mange jamais ou très rarement du mais.

D'ailleur au USA on appele cela du corn beef, soit de la nourriture pour le bétail.

Finalement, il ne faut pas oublier que le mais sert aussi à frabriquer industriellement du HFCS (High-fructose corn syrup )

Ce produit sert à sucrer tout les aliments industriels.

On le retrouve dans les sodas, pain, sauce etc. Bref tout partout.

Quand vous achetez un produit, regardez sur la liste d'ingrédients. Ils appelent cela aussi sirop de mais ou bien fructose.

Il s'agit d'un poison que le foie converti directement en graisse. D'où la raison de l'épidémie d'obésité.

Suivante

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.