Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Oméga 3 marins, 8 fois plus efficaces qu'oméga 3 végétaux

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Oméga 3 marins, 8 fois plus efficaces qu'oméga 3 végétaux

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 6 Fév 2018 20:57

L'huile de poisson marine est plus puissante que les acides gras polyinsaturés n-3 à base de plantes dans la prévention des tumeurs mammaires
Jiajie Liu Le journal de la biochimie nutritionnelle Disponible en ligne le 27 décembre 2017

Il a été démontré que les acides gras polyinsaturés n-3 (AGPI) d'origine marine , tels que l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA), inhibent la carcinogenèse mammaire. Cependant, les preuves concernant l' acide α-linolénique (ALA) à base de plantes , le principal AGPI n-3 dans l'alimentation occidentale, restent équivoques. L'objectif de cette étude était d'examiner l'effet de l'exposition à vie aux AGPI n-3 d'origine végétale ou marine sur la glande mammaire pubertaire et le développement de tumeurs chez MMTV- neu(ndl) -YD5 souris. Il est émis l'hypothèse que l'exposition à vie aux AGPI n-3 réduit les bourgeons terminaux à la puberté, ce qui entraîne une apparition, un volume et une multiplicité tumoraux retardés. Il est en outre supposé que les AGPI n-3 dérivés des plantes exerceront des effets dépendants de la dose.

Les mâles des mâles MMTV-FVB ont été élevés avec des femelles de type sauvage et nourris avec 1) 10% de carthame (10% de SF, AGPI n-6, témoin), 2) 10% de graines de lin(10% FS), 3) 7% de carthame plus 3% de graines de lin (3% FS), ou 4) 7% de carthame et 3% de menhaden (3% FO). La progéniture femelle a été maintenue sur les régimes parentaux. Comparé à SF, 10% FS et 3% FO ont réduit (p <0,05) les bourgeons terminaux à 6 semaines et le volume tumoral et la multiplicité à 20 semaines. Une réduction dose-dépendante du volume et de la multiplicité de la tumeur a été observée chez les souris nourries avec 3% et 10% de FS. Les effets anti-tumorigènes ont été associés à altération HER2 , Pher-2, pAkt et Ki-67 expression des protéines. Comparé à 10% de SF, 3% FO expression significativement régulée à la baisse des gènes impliqués dans l'eicosanoïde synthèse et inflammation.

A partir de là, on peut estimer que l'ALA était 1/8 aussi puissant que l'EPA + DHA. Ainsi, les AGPI n-3 d'origine marine ont une plus grande puissance que les AGPI n-3 à base de plantes.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Nutrimuscle-Conseils et 3 invités