Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Plus de fibres pour vivre plus longtemps?



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36297

Qualité des glucides et santé humaine: une série de revues systématiques et de méta-analyses
Andrew Reynolds The Lancet Publié le 10 janvier 2019

Contexte
Les revues systématiques précédentes et les méta-analyses expliquant la relation entre la qualité des glucides et la santé ont généralement examiné un seul marqueur et un nombre limité de résultats cliniques. Nous avons cherché à quantifier plus précisément le potentiel prédictif de plusieurs marqueurs, à déterminer ceux qui sont les plus utiles et à établir une base de preuves pour des recommandations quantitatives concernant les apports en fibres alimentaires.

Les méthodes
Nous avons effectué une série d'examens systématiques et de méta-analyses d'études prospectives publiées depuis la création de la base de données au 30 avril 2017 et d'essais contrôlés randomisés publiés depuis la création de la base de données au 28 février 2018, qui présentaient des indicateurs de la qualité des glucides et des maladies non transmissibles. l'incidence, la mortalité et les facteurs de risque. Les études ont été identifiées grâce à des recherches dans PubMed, Ovid MEDLINE, Embase et dans le registre central des essais contrôlés de Cochrane, ainsi qu'à la recherche manuelle de publications antérieures. Nous avons exclu les études prospectives et les essais portant sur des participants atteints d'une maladie chronique, ainsi que les essais de perte de poids ou les essais impliquant des suppléments. Les recherches, l'extraction des données et l'évaluation des biais ont été dupliquées de manière indépendante. La solidité des estimations combinées des modèles à effets aléatoires a été prise en compte lors d'analyses de sensibilité, de méta-régression, de tests dose-réponse et d'analyses de sous-groupes. L’approche GRADE a été utilisée pour évaluer la qualité des preuves.

Résultats
Un peu moins de 135 millions d'années-personnes de données provenant de 185 études prospectives et de 58 essais cliniques portant sur 4635 participants adultes ont été inclus dans les analyses. Les données observationnelles suggèrent une diminution de 15 à 30% de la mortalité toutes causes confondues et liée au cardiovasculaire, ainsi que de l'incidence des coronaropathies, de l'incidence des accidents vasculaires cérébraux et de la mortalité, du diabète de type 2 et du cancer colorectal lorsque l'on compare les plus gros consommateurs de fibres alimentaires aux plus faibles consommateurs.

Les essais cliniques montrent un poids corporel, une pression artérielle systolique et un taux de cholestérol total significativement plus faibles lorsque l’on compare des apports élevés en fibres alimentaires. La réduction du risque associé à une gamme de résultats critiques était maximale lorsque la consommation quotidienne de fibres alimentaires était comprise entre 25 et 29 g. Les courbes dose-réponse suggèrent que des apports plus élevés en fibres alimentaires pourraient conférer un bénéfice encore plus grand pour la protection contre les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2 et le cancer colorectal et du sein.

Des résultats similaires pour la consommation de grains entiers ont été observés. Les données d'observation ont permis de réduire les risques moins ou pas du tout, en comparant les effets de régimes caractérisés par une charge ou un indice glycémique faible plutôt que élevé. La certitude de la preuve des relations entre la qualité des glucides et les résultats critiques a été classée comme modérée pour les fibres alimentaires, faible à modérée pour les grains entiers et faible à très faible pour l’indice glycémique alimentaire et la charge glycémique. Les données relatives aux autres expositions alimentaires sont rares. Des résultats similaires pour la consommation de grains entiers ont été observés. Les données d'observation ont permis de réduire les risques moins ou pas du tout, en comparant les effets de régimes caractérisés par une charge ou un indice glycémique faible plutôt que élevé. La certitude de la preuve des relations entre la qualité des glucides et les résultats critiques a été classée comme modérée pour les fibres alimentaires, faible à modérée pour les grains entiers et faible à très faible pour l’indice glycémique alimentaire et la charge glycémique. Les données relatives aux autres expositions alimentaires sont rares. Des résultats similaires pour la consommation de grains entiers ont été observés. Les données d'observation ont permis de réduire les risques moins ou pas du tout, en comparant les effets de régimes caractérisés par une charge ou un indice glycémique faible plutôt que élevé. La certitude de la preuve des relations entre la qualité des glucides et les résultats critiques a été classée comme modérée pour les fibres alimentaires, faible à modérée pour les grains entiers et faible à très faible pour l’indice glycémique alimentaire et la charge glycémique. Les données relatives aux autres expositions alimentaires sont rares. La certitude de la preuve des relations entre la qualité des glucides et les résultats critiques a été classée comme modérée pour les fibres alimentaires, faible à modérée pour les grains entiers et faible à très faible pour l’indice glycémique alimentaire et la charge glycémique. Les données relatives aux autres expositions alimentaires sont rares. La certitude de la preuve des relations entre la qualité des glucides et les résultats critiques a été classée comme modérée pour les fibres alimentaires, faible à modérée pour les grains entiers et faible à très faible pour l’indice glycémique alimentaire et la charge glycémique. Les données relatives aux autres expositions alimentaires sont rares.

Interprétation
Les résultats d'études prospectives et d'essais cliniques associés à des apports relativement élevés en fibres alimentaires et en grains entiers étaient complémentaires, et des preuves frappantes de la relation dose-réponse indiquent que les relations avec plusieurs maladies non transmissibles pourraient être causales. La mise en œuvre des recommandations visant à augmenter l'apport en fibres alimentaires et à remplacer les grains raffinés par des grains entiers devrait profiter à la santé humaine. L’un des principaux atouts de l’étude réside dans sa capacité à examiner les indicateurs clés de la qualité des glucides en relation avec une gamme de résultats de maladies non transmissibles issus d’études de cohortes et d’essais randomisés dans une seule étude. Nos conclusions se limitent à la réduction des risques dans la population en général plutôt que dans les maladies chroniques.

Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36297

Les résultats suggèrent une diminution de 15 à 30% de la mortalité toutes causes confondues et liée à la cardiopathie en comparant les personnes qui consomment la plus grande quantité de fibres à celles qui mangent le moins. La consommation d'aliments riches en fibres a également réduit de 16 à 24% l'incidence des maladies coronariennes, des accidents vasculaires cérébraux, du diabète de type 2 et du cancer colorectal. Sur 1 000 participants, l’impact se traduit par 13 moins de décès et six moins de cas de maladie coronarienne.

Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36297

La plupart des gens dans le monde consomment moins de 20 g de fibres alimentaires par jour. En 2015, le Comité consultatif scientifique sur la nutrition du Royaume-Uni a recommandé d'augmenter l'apport en fibres alimentaires à 30 g par jour [1], mais seulement 9% des adultes britanniques parviennent à atteindre cet objectif.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.