Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Produits laitiers et cancer de la prostate

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Produits laitiers et cancer de la prostate

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Nov 2017 14:31

On nous bassine à longueur de journée sur le fait que les protéines laitières donnent le cancer en particulier de la prostate. Une fois de plus, on nous montre que ce ne sont pas les protéines qui sont en cause... mais la graisse... qui est éliminée des protéines en poudre...

Milk and other dairy foods in relation to prostate cancer recurrence: Data from the cancer of the prostate strategic urologic research endeavor (CaPSURE™)
David Tat The Prostate First published: 6 November 2017Full publication history

Novelty and Impact: In this prospective study of 1336 men initially diagnosed with non-metastatic prostate cancer, we observed that men who consumed ≥4 servings/week of whole milk had an 80% increased risk of recurrence compared to men who consumed <3 servings/month. Further, among very overweight and obese men (body mass index ≥27 kg/m2), >4 servings/week versus 0-3 servings/month of whole milk was associated with a 3.4-fold higher risk of recurrence.

Abstract

Background

High-fat dairy, particularly whole milk, in healthy men may increase risk of aggressive prostate cancer. However, data are limited regarding dairy after prostate cancer diagnosis.
Method

We conducted a prospective study among 1334 men with non-metastatic prostate cancer in the Cancer of the Prostate Strategic Urologic Research Endeavor. Men answered a food frequency questionnaire in 2004-2005 (median 2 years after diagnosis) and were followed until 2016 for recurrence, defined as: prostate cancer death, bone metastases, biochemical recurrence, or secondary treatment. Multivariate Cox proportional hazards regression was used to calculate hazards ratios (HR) and 95% confidence intervals (CI) for associations between whole and low-fat milk; total, high-fat, and low-fat dairy; and other dairy items and risk of recurrence.

Results

During a median follow-up of 8 years, we observed 137 events. Men who consumed >4 servings/week versus 0-3 servings/month of whole milk had an 80% increased risk of recurrence (HR: 1.73; 95%CI: 1.00, 2.98; P-value = 0.04). Body mass index (BMI) modified the association (P-interaction = 0.007). Among men with a BMI ≥27 kg/m2, >4 servings/week versus 0-3 servings/month of whole milk was associated with a 3-fold higher risk of recurrence (HR: 2.96; 95%CI: 1.58, 5.54; P-value < 0.001). No association was seen in men with BMI <27 kg/m2. Low-fat milk and other dairy foods were not associated with recurrence.

Conclusion

In conclusion, whole milk consumption after prostate cancer diagnosis was associated with increased risk of recurrence, particularly among very overweight or obese men. Men with prostate cancer who choose to drink milk should select non-fat or low-fat options.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Produits laitiers et cancer de la prostate

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Nov 2017 14:32

Les produits laitiers riches en matières grasses, en particulier le lait entier, chez les hommes en bonne santé peuvent augmenter le risque de cancer de la prostate agressif. Cependant, les données concernant les produits laitiers après un diagnostic de cancer de la prostate sont limitées.
méthode

Nous avons mené une étude prospective auprès de 1334 hommes atteints d'un cancer de la prostate non métastatique dans le cadre du projet Endeavour stratégique de recherche sur le cancer de la prostate. Les hommes ont répondu à un questionnaire de fréquence alimentaire en 2004-2005 (médiane 2 ans après le diagnostic) et ont été suivis jusqu'en 2016 pour récidive, définie comme: décès par cancer de la prostate, métastases osseuses, récidive biochimique ou traitement secondaire. La régression à risques proportionnels multivariés de Cox a été utilisée pour calculer les rapports de risques (HR) et les intervalles de confiance à 95% (IC) pour les associations entre lait entier et faible en gras; produits laitiers totaux, riches en graisses et faibles en gras; et d'autres produits laitiers et risque de récurrence.

Résultats

Au cours d'un suivi médian de 8 ans, nous avons observé 137 événements. Les hommes ayant consommé> 4 portions / semaine versus 0-3 portions / mois de lait entier présentaient un risque accru de récidive de 80% (HR: 1,73; IC 95%: 1,00, 2,98; valeur P: 0,04). L'indice de masse corporelle (IMC) a modifié l'association (interaction P = 0,007). Chez les hommes ayant un IMC ≥ 27 kg / m2,> 4 portions / semaine versus 0-3 portions / mois de lait entier ont été associées à un risque de récidive 3 fois plus élevé (HR: 2,96; IC 95%: 1,58, 5,54; Valeur P <0,001). Aucune association n'a été observée chez les hommes ayant un IMC <27 kg / m2. Le lait à faible teneur en matière grasse et d'autres produits laitiers n'étaient pas associés à une récurrence.

Conclusion

En conclusion,la consommation de lait entier après le diagnostic du cancer de la prostate était associée à un risque accru de récurrence, en particulier chez les hommes très en surpoids ou obèses. Les hommes atteints d'un cancer de la prostate qui choisissent de boire du lait devraient choisir des options non grasses ou faibles en gras.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité