Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


La protéine favorise la prolifération des cellules souches



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

Dietary Protein Intake Modulates Satellite Cell Myostatin Expression Following A Bout Of Resistance Exercise
Tim Snijders Medicine & Science in Sports & Exercise. 45(5S):497 , May 2013.

Skeletal muscle satellite cells (SCs) play a significant role in the myogenic adaptive response to exercise. It remains to be established whether nutrition plays a role in SC activation and/or signaling in response to exercise.
PURPOSE: In the present study we assessed whether dietary protein alters the SC response to a single bout of resistance-type exercise.

METHODS: Twenty healthy young (21±2y) males were randomly assigned to consume a controlled diet that provided either 1.2 g protein · kg BW-1· d-1 (normal protein diet; NPD) or 0.1 g protein · kg BW-1· d-1 (low protein diet; LPD). On the second day of the controlled diet, subjects performed a single bout of resistance-type exercise. Muscle biopsies from the vastus lateralis muscle were collected prior to exercise and after 12, 24, 48, and 72h of post-exercise recovery. Muscle fiber type-specific SC content and activation status were determined using immunohistochemical staining. In addition, myostatin protein expression was determined at the different time points using western blotting.

RESULTS: The number of SCs per muscle fiber increased significantly by 26±8 and 23±12% (NPD) and 39±6 and 26±8% (LPD) following 72h of post-exercise recovery in type I and type II muscle fibers, respectively (P<0.05), with no difference between groups. The number of myostatin+ SCs decreased significantly at 12, 24 and 48h after exercise cessation (P<0.05), with no difference between groups. Yet, whereas the number of myostatin+ SCs returned to baseline in the type II muscle fibers on the NPD after 72h of recovery, the number remained low on the
LPD. Myostatin protein expression remained unchanged at 12 and 24h after the single bout of resistance exercise, in both groups. However, at the 48 and 72h time point myostatin protein expression was elevated ~2 fold on the NPD (P<0.05), whereas no change was observed on the LPD.

CONCLUSION: Dietary protein intake modulates SC activation and myostatin expression following a single bout of exercise in humans. This is the first study to demonstrate that nutrition may modulate the regulation of SCs.

Message 11 Juil 2013 21:26

Messages: 3628
Localisation: Athus
Traduction de l'étude : :wink:

L’apport alimentaire en protéines module l’expression de la myostatine cellulaire après un exercice de résistance.
Tim Snijders Medicine & Science in Sports & Exercise. 45 (5S): 497, mai 2013.

Les cellules satellites du muscle squelettique (SCs) jouent un rôle important dans la réponse ou la signalisation de SC lors de l’exercice.

Objectif : dans la présente étude, nous avons étudié si les protéines alimentaires altère la réponse de SC lors d’une seule séance d’exercice de résistance.

Méthodes : 20 jeunes hommes (21 ± 2a) en bonne santé ont été répartis au hasard à consommer une alimentation contrôlée en protéines : soit 1,2 g de protéines • kg BW-1 • j-1 (alimentation normale des protéines; NPD) ou 0,1 g de protéines • kg BW-1 • j-1 (régime faible en protéines; LPD). Le deuxième jour de la diète contrôlée, les sujets ont effectué une seule séance d’exercice de résistance. Des biopsies musculaires du muscle vaste externe ont été effectués lors de la récupération. Et ce, avant l’exercice et après 12, 24, 48 et 72h de récupération. La teneur en fibres SC spécifique du muscle et l’état d’activation ont été déterminés en utilisant la coloration immunohistochimique. En outre, l’expression des protéines de la myostatine a été déterminée à différents point dans le temps à l’aide de western blotting.

Résultats : Le nombre de SC par fibre musculaire a augmenté de manière significative de 26± 8 et 23 ± 12% (NPD) et 39 ± 6 et 26 ± 8% (LPD) après 72h de récupération post-exercice de type I et de fibres musculaires de type II , respectivement (P <0,05), sans différence entre les groupes. Le nombre de myostatine SC a sensiblement diminué à 12h, 24h et 4h après la fin de l’exercice (P <0,05), sans différence entre les groupes. Alors que le nombre de myostatine SC est redevenu à la normale dans le type 2 des fibres musculaires sur le NPD après 72h de récupération, le nombre est resté faible sur le LPD.

L’expression de la protéine myostatine est resté inchangée à 12h et à 24h après l’unique séance de résistance, dans les deux groupes. Cependant, à l'expression de la protéine myostatine les points de temps 48 et 72h a été élevé ~ 2 fois sur le NPD (P <0,05), alors qu'aucun changement n'a été observé sur la LPD.

Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 32364

Les cellules satellites du muscle jouent un rôle important dans la réponse à l’exercice. Dans la présente étude, nous avons étudié si les protéines alimentaires altèrent leur croissance en réponse à une seule séance d’exercice?


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.