Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Quel apport en protéines pour maximiser l'anabolisme?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Quel apport en protéines pour maximiser l'anabolisme?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 18 Oct 2018 12:28

Définir un apport en protéines alimentaires relatif pour maximiser
synthèse des protéines myofibrillaires post-exercice: une rétrospective
analyse

D.R. Moore
Appl. Physiol. Nutr. Metab. Vol. 43, 2018 S83

La stimulation de la synthèse des protéines myofibrillaires (MyoPS) induite par l'effort de résistance
sous-tend les gains d’hypertrophie musculaire induits par l’entraînement.
Une dose modérée de 20 g de protéines de haute qualité et à digestion rapide
a été montré pour maximiser MyoPS post-exercice chez les individus de
masse corporelle moyenne (85 kg).

Par conséquent, une analyse rétrospective des données publiées
la littérature a été réalisée pour identifier des études chez des jeunes en bonne santé
les individus qui ont mesuré MyoPS 3-6h après une crise aiguë de résistance
en réponse à l'ingestion en bolus de quantités variables de lactosérum
protéine.

Dix-huit études ont été identifiées représentant N = 28 différents
apport protéique absolu (0-50g). Taux moyens après l'exercice de MyoPS
ont été exprimés par rapport aux taux avant exercice à jeun avec le
apport en protéines normalisé à la fois dans la masse corporelle moyenne à l'étude
(fourchette: 0-0,51 g de protéines / kg de MB) et estimation moyenne du squelette actif
masse musculaire (plage: 0-12,5 g de protéines / kg de SKM).

MyoPS post-exercice était
mieux adapté à un biphasé linéaire par rapport au modèle linéaire général
(r2 = 0,37 vs 0,23, respectivement, P <0,05) entraînant un point d'arrêt correspondant
à une réponse anabolique maximale (146% supérieure à jeun) à un
apport en protéines relatif de 0,32 g / kg de BM
. Il n'y avait pas de corrélation
entre MyoPS et l’apport protéique normalisé en activité squelettique
masse musculaire (r2 = 0,03, p = 0,34).

Ces données rétrospectives suggèrent qu’une
apport modéré de 0,32 g / kg de poids corporel de haute qualité, à digestion rapide
la protéine doit être ciblée pour maximiser MyoPS et, à son tour, minimiser
excès d’oxydation d’acides aminés après un exercice de résistance.
Recherches futures
déterminer comment l’âge, la composition corporelle, le type de protéines et / ou
l'état du bilan énergétique peut modifier l'exigence
protéines alimentaires après l'exercice.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38811
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités