Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Quels effets de la caféine sur l'hypertrophie musculaire?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Quels effets de la caféine sur l'hypertrophie musculaire?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 31 Jan 2017 00:23

The effect of caffeine on skeletal muscle anabolic signaling and hypertrophy.
Timothy M. Moore Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism 26 January 2017.


Caffeine is a widely-consumed stimulant with the potential to enhance physical performance through multiple mechanisms. However, recent in vitro findings have suggested that caffeine may block skeletal muscle anabolic signaling through AMP-activated protein kinase (AMPK)-mediated inhibition of mechanistic target of rapamycin (mTOR) signaling pathway. This could negatively affect protein synthesis and the capacity for muscle growth. The primary purpose of this study was to assess the effect of caffeine on in vivo AMPK and mTOR pathway signaling, protein synthesis and muscle growth. In cultured C2C12 muscle cells, physiological levels of caffeine failed to impact mTOR activation or myoblast proliferation or differentiation. We found that caffeine administration to mice did not significantly enhance the phosphorylation of AMPK or inhibit signaling proteins downstream of mTOR (p70S6k, S6 or 4EBP1) or protein synthesis after a bout of electrically stimulated contractions. Skeletal muscle-specific knockout of LKB1, the primary AMPK activator in skeletal muscle, on the other hand, eliminated AMPK activation by contractions and enhanced S6k, S6 and 4EBP1 activation before and after contractions.

In rats, the addition of caffeine did not affect plantaris hypertrophy induced by the tenotomy of the gastrocnemius and soleus muscles.

In conclusion, caffeine administration does not impair skeletal muscle load-induced mTOR signaling, protein synthesis or muscle hypertrophy.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Quels effets de la caféine sur l'hypertrophie musculaire

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 31 Jan 2017 20:04

Traduction de l’étude :wink:

L'effet de la caféine sur la signalisation anabolique du muscle squelettique et l'hypertrophie.
Timothy M. Moore Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme 26 janvier 2017.

La caféine est un stimulant largement consommé avec le potentiel d'améliorer la performance physique à travers de multiples mécanismes. Cependant, des résultats in vitro récents ont suggéré que la caféine peut bloquer la signalisation anabolique du muscle squelettique par l'intermédiaire de l'inhibition de la cible mécaniste de la rapamycine (mTOR) par la protéine kinase activée par AMP (AMPK). Cela pourrait affecter négativement la synthèse des protéines et la capacité de croissance musculaire. Le but principal de cette étude était d'évaluer l'effet de la caféine sur l'AMPK in vivo et la signalisation de la voie mTOR, la synthèse des protéines et la croissance musculaire. Dans les cellules musculaires C2C12 cultivées, les niveaux physiologiques de la caféine n'avaient pas d'impact sur l'activation du mTOR ou sur la prolifération ou la différenciation des myoblastes. Nous avons découvert que l'administration de caféine n'améliorait pas de manière significative la phosphorylation de l'AMPK ou inhibait les protéines de signalisation en aval de mTOR (p70S6k, S6 ou 4EBP1) ou la synthèse de protéine après une période de contractions stimulées électriquement. Le taux spécifique du muscle squelettique de LKB1, l'activateur primaire de l'AMPK dans le muscle squelettique, en revanche, a éliminé l'activation de l'AMPK par des contractions et activé S6k, S6 et 4EBP1 avant et après les contractions.

Chez les rats, l'addition de caféine n'a pas affecté l'hypertrophie plantaire induite par la tenotomie des muscles gastrocnémien et soléaire.

En conclusion, l'administration de caféine n'altère pas la signalisation mTOR induite par la charge musculaire squelettique, la synthèse protéique ou l'hypertrophie musculaire.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Nutrimuscle-Conseils et 3 invités