Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Rôles bénéfiques de la créatine sur le système digestif

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Rôles bénéfiques de la créatine sur le système digestif

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 12 Aoû 2016 16:10

The role of dietary creatine
Margaret E. Brosna Amino Acids August 2016, Volume 48, Issue 8, pp 1785-1791

The daily requirement of a 70-kg male for creatine is about 2 g; up to half of this may be obtained from a typical omnivorous diet, with the remainder being synthesized in the body Creatine is a carninutrient, which means that it is only available to adults via animal foodstuffs, principally skeletal muscle, or via supplements. Infants receive creatine in mother’s milk or in milk-based formulas. Vegans and infants fed on soy-based formulas receive no dietary creatine.

Plasma and muscle creatine levels are usually somewhat lower in vegetarians than in omnivores. Human intake of creatine was probably much higher in Paleolithic times than today; some groups with extreme diets, such as Greenland and Alaskan Inuit, ingest much more than is currently typical. Creatine is synthesized from three amino acids: arginine, glycine and methionine (as S-adenosylmethionine). Humans can synthesize sufficient creatine for normal function unless they have an inborn error in a creatine-synthetic enzyme or a problem with the supply of substrate amino acids. Carnivorous animals, such as lions and wolves, ingest much larger amounts of creatine than humans would.

The gastrointestinal tract and the liver are exposed to dietary creatine in higher concentrations before it is assimilated by other tissues. In this regard, our observations that creatine supplementation can prevent hepatic steatosis (Deminice et al. J Nutr 141:1799–1804, 2011) in a rodent model may be a function of the route of dietary assimilation.

Creatine supplementation has also been reported to improve the intestinal barrier function of the rodent suffering from inflammatory bowel disease.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Rôles bénéfiques de la créatine sur le système digestif

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 14 Aoû 2016 19:57

Traduction de l’étude :wink:

Le rôle de la créatine
Margaret E. Brosna Amino Acids Août 2016, Volume 48, numéro 8, pp 1785-1791

Les besoins journaliers d'un homme de 70 kg en créatine est d'environ 2 g; jusqu'à la moitié peut être obtenu à partir d'un régime alimentaire typique omnivores, le reste étant synthétisé par le corps, la créatine est un carninutrient, ce qui signifie qu'il est disponible uniquement aux adultes par l'intermédiaire d'aliments pour animaux, principalement le muscle squelettique, ou par des suppléments. Les nourrissons reçoivent la créatine dans le lait maternel ou dans les formules à base de lait. Les végétaliens et les nourrissons nourris avec des formules à base de soja ne reçoivent pas de créatine alimentaire.

Les concentrations plasmatiques en créatine musculaire sont généralement un peu plus faible chez les végétariens que chez les omnivores. L’apport humain en créatine était probablement beaucoup plus élevé dans les temps paléolithiques qu’aujourd’hui ; certains groupes avec des régimes extrêmes, tels que le Groenland et l'Alaska Inuit, ingèrent beaucoup plus que ce qui est actuellement typique. La créatine est synthétisée à partir de trois acides aminés : arginine, la glycine et la méthionine (S-adénosylméthionine). Les humains peuvent synthétiser la créatine pour une fonction normale à moins qu'ils aient une erreur innée dans une enzyme de la créatine-synthétique ou un problème avec l'apport d'acides aminés substrat. Les animaux carnivores, comme les lions et les loups, les ingèrent beaucoup plus grandes quantités de créatine que les humains feraient.

Le tractus gastro-intestinal et le foie sont exposés à la créatine alimentaires dans des concentrations plus élevées avant d'être assimilé par les autres tissus. À cet égard, nos observations déduisent que la supplémentation en créatine peut prévenir la stéatose hépatique
(Deminice et al J Nutr 141:. 1799-1804, 2011) dans un modèle de rongeur et peut être une fonction de la voie d'assimilation alimentaire.

La supplémentation en créatine a également été rapportée pour améliorer la fonction de barrière intestinale des rongeurs de la maladie inflammatoire de l'intestin.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités
cron