Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le sport de haut niveau réduit la qualité du sommeil

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Le sport de haut niveau réduit la qualité du sommeil

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 9 Aoû 2016 17:04

Prevalence of poor sleep quality, sleepiness and obstructive sleep apnoea risk factors in athletes
European Journal of Sport Science Volume 16, Issue 7, 2016 pages 850-858 Richard Swinbourne

Purpose: Despite the perceived importance of sleep for athletes, little is known regarding athlete sleep quality, their prevalence of daytime sleepiness or risk factors for obstructive sleep apnoea (OSA) such as snoring and witnessed apnoeic episodes. The purpose of the present study was to characterise normative sleep quality among highly trained team sport athletes.
Methodology:175 elite or highly trained rugby sevens, rugby union and cricket athletes completed the Pittsburgh Sleep Quality Index (PSQI), Epworth Sleepiness Score (ESS) and Quality of Life questionnaires and an OSA risk factor screen.

Results: On average, athletes reported 7.9 ± 1.3 h of sleep per night. The average PSQI score was 5.9 ± 2.6, and 50% of athletes were found to be poor sleepers (PSQI > 5). Daytime sleepiness was prevalent throughout the population (average global score of 8.5) and clinically significant (ESS score of ≥10) in 28% of athletes. OSA may be an important clinical consideration within athletic populations, as a considerable number of athletes (38%) defined themselves as snorers and 8% reported having a witnessed apnoeic episode. The relationship between self-rated sleep quality and actual PSQI score was strong (Pearson correlation of 0.4 ± 0.1, 90% confidence limits).

Conclusion: These findings suggest that this cohort of team sport athletes suffer a preponderance of poor sleep quality, with associated high levels of daytime sleepiness. Athletes should receive education about how to improve sleep wake schedules, extend total sleep time and improve sleep quality
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38804
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Le sport de haut niveau réduit la qualité du sommeil

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 10 Aoû 2016 18:01

Traduction de l’étude :wink:

La prévalence de la mauvaise qualité du sommeil, de la somnolence, et des facteurs de risques de l’apnée obstructive chez des athlètes.
European Journal of Sport Science Volume 16, numéro 7, 2016 pages 850-858 Richard Swinbourne

Objectif: Malgré l'importance du sommeil pour les athlètes, peu de choses sont connues concernant la qualité du sommeil, la prévalence des facteurs de somnolence diurne ou le risque d'apnée obstructive du sommeil (AOS), tels que le ronflement et les épisodes d'apnée. Le but de la présente étude était de caractériser la qualité du sommeil chez les athlètes de sports d'équipe.

Méthodologie: 175 rugbymanes des athlètes de crickets ont complété un Indice de la qualité du sommeil de Pittsburgh (PSQI), le score de somnolence d'Epworth (ESS) et la qualité des questionnaires de la vie et un écran OSA des facteurs de risques.

Résultats: En moyenne, les athlètes ont rapporté 7,9 ± 1,3 h de sommeil par nuit. Le score moyen de PSQI était de 5,9 ± 2,6, et 50% des athlètes ont été jugés mauvais dormeurs (de PSQI> 5). La somnolence diurne était répandue dans la population (score global moyen de 8,5) et cliniquement significative (score ESS de ≥10) dans 28% des athlètes. OSA peut être une considération clinique importante dans les populations sportives, comme un grand nombre d'athlètes (38%) se définit comme ronfleurs et 8% ont déclaré avoir un épisode apnéique. La relation entre la qualité du sommeil et le score réel PSQI était forte (Pearson corrélation des limites de confiance de 0,4 ± 0,1, 90%).

Conclusion: Ces résultats suggèrent que cette cohorte d'athlètes de sport d'équipe souffrent d'une prépondérance de la mauvaise qualité du sommeil, avec des niveaux élevés associés de somnolence diurne. Les athlètes devraient recevoir une formation sur la façon d'améliorer les horaires de réveil du sommeil, prolonger le temps de sommeil total et d'améliorer la qualité du sommeil
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Le sport de haut niveau réduit la qualité du sommeil

Messagepar vincent59 » 10 Aoû 2016 19:48

Les athlètes devraient recevoir une formation


Le ZMB c'est bien aussi :lol:
Avatar de l’utilisateur
vincent59
 
Messages: 49
Inscription: 30 Mai 2016 21:44


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités