Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le sport pour éliminer les effets néfastes de la malbouffe?

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Le sport pour éliminer les effets néfastes de la malbouffe?

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 15 Aoû 2019 11:16

Effets aigus et résiduels des exercices d'aérobic sur la lipémie postprandiale induite par le fructose chez les hommes maigres
Journal européen de la nutrition Septembre 2019, Volume 58, Numéro 6 , pp 2293–2303 Rodrigo Cauduro Oliveira Macedo

Objectif
L'ajout de fructose à un ou plusieurs repas par jour peut entraîner une augmentation de la lipémie postprandiale (PPL). L'exercice aérobie a réussi à prévenir ces augmentations; Cependant, la durée des effets de l'exercice est encore inconnue. Le but de cette étude était d'évaluer les effets aigus et résiduels de l'exercice aérobie et de l'ingestion de fructose sur la PPL.

Les méthodes
Douze hommes jeunes et sédentaires ont participé à un essai randomisé croisé en aveugle. Le jour 0, ils ont effectué 45 minutes d'exercice aérobie à 60% de V O 2peak , ou 45 min de repos. Au jour 1, ils ont reçu un repas riche en graisse accompagné de l'une des affections suivantes: (a) une boisson riche en fructose (FRUCT) ou (b) un exercice physique effectué 13 heures avant l'ingestion de boisson riche en fructose (FRUCTEX), ou (c) une boisson à base de dextrose (dextrose). Au jour 2, tous les sujets ont reçu un repas riche en graisse plus du dextrose. Cinq échantillons de sang ont été prélevés aux jours 1 et 2 pour mesurer les triglycérides (TG), le cholestérol HDL, les VLDL, le cholestérol total (TC), le glucose et l'insuline.

Résultats
Au jour 1, le delta du pic de TG était plus élevé pour FRUCT par rapport à la condition dextrose (+ 73,7%; p  = 0,019). L'aire totale sous la courbe (AUC) de TG était plus faible dans l'état FRUCTEX par rapport à FRUCT (+ 30%; p  = 0,001). Les boissons ou l'exercice n'ont eu aucun effet sur les cholestérol VLDL, TC, HDL et non HDL ( p  > 0,05). Aucune différence n'a été trouvée dans les paramètres évalués au jour 2 ( p  > 0,05).

Conclusions
La consommation de fructose (0,5 g / kg) a considérablement augmenté la TG postprandiale le jour 1, mais pas le jour 2. Les performances physiques antérieures pourraient entraîner une réduction d'environ 30% de l'ASC de la TG postprandiale en 13 h, mais pas après 37 h suivie de fructose. La régularité de l'exercice physique semble être essentielle pour favoriser un effet hypolipémique constant.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38476
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité