Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le stack whey+leucine + maltodextrine augmente l'anabolisme

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Re: Le stack whey+leucine + maltodextrine augmente l'anaboli

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 29 Déc 2016 20:48

Nutrient provision increases signalling and protein synthesis in human skeletal muscle after repeated sprints
European Journal of Applied Physiology Volume 111, Number 7, 1473-1483 Vernon G. Coffey,

The effect of nutrient availability on the acute molecular responses following repeated sprint exercise is unknown. The aim of this study was to determine skeletal muscle cellular and protein synthetic responses following repeated sprint exercise with nutrient provision. Eight healthy young male subjects undertook two sprint cycling sessions (10 × 6 s, 0.75 N m torque kg−1, 54 s recovery) with either

pre-exercise nutrient (24 g whey, 4.8 g leucine, 50 g maltodextrin)

or non-caloric placebo ingestion. Muscle biopsies were taken from vastus lateralis at rest, and after 15 and 240 min post-exercise recovery to determine muscle cell signalling responses and protein synthesis by primed constant infusion of l-[ring-13C6] phenylalanine. Peak and mean power outputs were similar between nutrient and placebo trials. Post-exercise myofibrillar protein synthetic rate was greater with nutrient ingestion compared with placebo (~48%, P < 0.05) but the rate of mitochondrial protein synthesis was similar between treatments. The increased myofibrillar protein synthesis following sprints with nutrient ingestion was associated with coordinated increases in Akt-mTOR-S6K-rpS6 phosphorylation 15 min post-exercise (~200–600%, P < 0.05), while there was no effect on these signalling molecules when exercise was undertaken in the fasted state.

For the first time we report a beneficial effect of nutrient provision on anabolic signalling and muscle myofibrillar protein synthesis following repeated sprint exercise. Ingestion of protein/carbohydrate in close proximity to high-intensity sprint exercise provides an environment that increases cell signalling and protein synthesis.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38837
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Re: Le stack whey+leucine + maltodextrine augmente l'anaboli

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 30 Déc 2016 16:51

Traduction de l'étude :wink:

La prise d'éléments nutritifs augmente la signalisation et la synthèse des protéines dans le muscle squelettique après des sprints répétés
Revue européenne de physiologie appliquée Volume 111, Numéro 7, 1473-1483 Vernon G. Coffey,

L'effet de la disponibilité des éléments nutritifs sur les réponses moléculaires aiguës après un exercice en sprint est inconnu. Le but de cette étude était de déterminer les réponses cellulaires et synthétiques des cellules squelettiques après un exercice de sprint répété avec des apports en nutriments. 8 jeunes hommes en bonne santé ont entrepris deux séances en sprint (10 × 6 s, 0,75 N m de couple kg-1, 54 s de récupération) avec soit pré-exercice (24 g de whey protéine, 4,8 g de leucine, 50 g de maltodextrine)

Ou l'ingestion de placebo non calorique. Les biopsies musculaires ont été prélevées à partir de vastus lateralis au repos et après 15 et 240 min de récupération après l'effort pour déterminer les réponses de signalisation des cellules musculaires et la synthèse protéique par prise de l- [ring-13C6] phénylalanine. La puissance moyenne était semblable entre les essais sur les éléments nutritifs et les essais sur placebo. Le taux de synthèse des protéines myofibrillaires post-exercice était plus élevé avec l'ingestion d'éléments nutritifs que le placebo (~ 48%, P <0,05), mais le taux de synthèse des protéines mitochondriales était similaire entre les traitements. L'augmentation de la synthèse des protéines myofibrillaires après les sprints avec l'ingestion de nutriments a été associée à des augmentations coordonnées de la phosphorylation d'Akt-mTOR-S6K-rpS6 15 min après l'effort (~ 200-600%, P <0,05), sans effet sur ces molécules de signalisation, à jeun.

Pour la première fois, nous rapportons un effet bénéfique de la prise d'éléments nutritifs sur la signalisation anabolisante et la synthèse des protéines myofibrillaires musculaires suite à un sprint répété. L'ingestion de protéines / hydrates de carbone à proximité immédiate de l'exercice fournit un environnement qui augmente la signalisation cellulaire et la synthèse des protéines.
Suggérer une modification
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité