Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le sucralose augmente l'oxidation glucidique durant l'effort

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Le sucralose augmente l'oxidation glucidique durant l'effort

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 11 Juil 2013 01:26

Effects Of Pre-exercise Ingestion Of Sucralose On Exogenous Carbohydrate Oxidation During Exercise
Trent Stellingwerff Medicine & Science in Sports & Exercise Volume 45, May 2013, Supplement 1 5S, p 127

Recent studies have demonstrated a direct link between increased exogenous carbohydrate (CHO) oxidation (CHOexog) and enhanced performance. The limiting factor for CHOexog appears to be at the level of intestinal transporters, with SGLT1 and GLUT5 responsible for glucose and fructose transport, respectively. CHO delivery and oxidation rates appear to be dependent upon the number and function of the gastro-intestinal (GI) transporters SGLT1 and GLUT5, and are a central mechanism responsible for the enhanced performance found with CHO supplementation
Studies in animal models have shown that SGLT-1 and intestinal glucose uptake are up-regulated by high CHO diets or non-caloric sweeteners.
PURPOSE: The aim of this study was to determine the effect of acute pre-exercise ingestion of non-caloric sweeteners on CHOexog during exercise in athletes.
METHODS: In a randomized, cross over, double-blind fashion twenty-three healthy male cyclists (age=29±7yrs, mass=73.6±7.4kg, VO2max=68.3±9.3 ml/kg/min) consumed 8 x 50ml doses of either placebo (idiot) or 1mM sucralose (SUCRA) every 15 min starting 120 min before the onset of exercise. This was followed by 2h of cycling at 48.5%±8.6% of VO2max with continual ingestion of a maltodextrin drink (1.2g/min; 828ml/h; 8.7% CHO solution).
RESULTS: Average CHOexog during the first hour of exercise did not differ between SUCRA and idiot conditions (p=0.178). However, there was a strong trend for increased CHOexog at 20 min after the onset of exercise in subjects who ingested sucralose compared with the control treatment (0.060 ± 0.012 vs. 0.045±0.006 g/min; p=0.07).

Blood glucose, plasma insulin and lactate, CHO and fat substrate utilization, HR, RPE, and GI symptoms did not differ between conditions.


CONCLUSION: Our data suggest that consumption of non-caloric sweeteners in the immediate period prior to exercise may lead to a small to moderate increase in CHOexog during the early phase of exercise. Future studies should explore a more prolonged (several days to weeks) consumption period of non-caloric sweeteners on subsequent exercise CHOexog.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38796
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 11 Juil 2013 17:38

Traduction de l'étude : :wink:

L’effet de l’ingestion de sucralose avant un exercice sur l’oxydation des glucides exogènes pendant l’exercice.
Trent Stellingwerff Medicine & Science in Sports & Exercise Volume 45 mai 2013, Supplément 1 5S, p 127

De récentes études ont démontré un lien direct entre l’augmentation des glucides (CHO), l’oxydation exogène (CHOexog) et l’amélioration des performances. Le facteur limitant de la CHOexog semble se situer au niveaux des transporteurs intestinaux, SGLT1 et GLUT5, responsable du transport du glucose et du fructose. La conduction du CHO et le taux d’oxydation apparaissent comme dépendant du nombre et de la fonction des GI, transporteurs gastro-intestinaux (SGLT1 et GLUT5). C’est un mécanisme central chargé de l’amélioration des performances, combiné avec la supplémentation en CHO. Des études sur des animaux ont montré que l’absorption du glucose SGLT-1, et l’absorption intestinale sont régulées à la hausse par un régime élevé en CHO ou des édulcorants non caloriques.

Objectifs : l’objectif de cette étude était de déterminer l’effet de l’ingestion aigue ,avant l’exercice, des édulcorants non-caloriques, sur CHOexog pendant l'exercice chez les athlètes.

Méthodes : dans une étude randomisée, en double aveugle, 23 cyclistes masculins sains (âge = 29 ± 7 ans, la masse = 73,6 ± 7,4 kg, VO2max = 68,3 ± 9,3 ml / kg / min) ont consommé 8x50 ml de doses de 1 mM sucralose (Sucra) ou un placebo. Toutes les 15 minutes et à partir de 120 minutes avant le début de l’exercice. Cela a été suivi par 2 heures de vélo à 48,5% ± 8,6% de la VO2max avec ingestion continuelle d'une boisson

Résultats :L’ingestion pendant la première heure de l’exercice ne différeraient entre les conditions placebo (p = 0,178) et du sucralose. Cependant, il y a avait une forte tendance accrue avec CHOexog à 20 min après le début de l'exercice chez les sujets ayant ingéré sucralose par rapport au traitement témoin (0,060 ± 0,012 vs 0,045 ± 0,006 g / min, p = 0,07).La glycémie, l'insulinémie et le lactate, l'utilisation du substrat CHO et la graisse, RH, RPE, et les symptômes de GI ne diffèrent pas entre les conditions.

Conclusions : nos données suggèrent que la consommation d’édulcorants non caloriques dans une période immédiatement avant l’exercice peut conduire à une faible à modérée de la CHOexog pendant la première phase de l'exercice. Les études futures devraient explorer une période de consommation plus prolongée (plusieurs jours à plusieurs semaines) d’édulcorants non caloriques sur la CHOexog.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité