Nutrimuscle Forum : Mobile & Tablette

Le sucralose n'a pas d'impact glycémique chez le sportif

Actualités sport, fitness & musculation, vidéos des pros, études scientifiques. Discutez avec la communauté Nutrimuscle et partagez votre expérience...

Modérateurs: Nutrimuscle-Conseils, Nutrimuscle-Diététique

Le sucralose n'a pas d'impact glycémique chez le sportif

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 10 Jan 2014 19:24

Effects of Pre-Exercise Sucralose Ingestion on Carbohydrate Oxidation During Exercise
IJSNEM Volume 23, Issue 6, December 2013, 23, 584 – 592


Recent studies have demonstrated a direct link between increased exogenous CHO oxidation (CHOexog) and enhanced performance. The limiting factor for CHOexog appears to be at the level of intestinal transporters, with sodium/glucose cotransporter 1 (SGLT1) and glucose transporter Type 5 (GLUT5) responsible for glucose and fructose transport, respectively. Studies in animal models have shown that SGLT1 and intestinal glucose uptake are up-regulated by high carbohydrate diets or noncaloric sweeteners. The aim of this study was to determine the effect of preexercise ingestion of noncaloric sweeteners on CHOexog during exercise in athletes.

In a randomized, crossover, double-blind fashion twenty-three healthy male cyclists (age = 29 ± 7yrs, mass = 73.6 ± 7.4kg, VO2peak = 68.3 ± 9.3 ml/kg/min) consumed 8 × 50ml doses of either placebo (idiot) or 1mM sucralose (SUCRA) every 15 min starting 120 min before the onset of exercise. This was followed by 2h of cycling at 48.5 ± 8.6% of VO2peak with continual ingestion of a maltodextrin drink (1.2g/min; 828ml/ hr). Average CHOexog during the first hour of exercise did not differ between SUCRA and idiot conditions (0.226 ± 0.081 g/min vs. 0.212 ± 0.076 g/min, Δ =0.015 g/min, 95%CI -0.008 g/min, 0.038 g/min, p = .178).

Blood glucose, plasma insulin and lactate, CHO and fat substrate utilization, heart rate, ratings of perceived exertion, and gastrointestinal symptoms did not differ between conditions.

Our data suggest that consumption of noncaloric sweeteners in the immediate period before exercise does not lead to a significant increase in CHOexog during exercise.
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38816
Inscription: 11 Sep 2008 19:11

Messagepar Nutrimuscle-Diététique » 11 Jan 2014 13:21

Traduction de l’étude : :wink:

Les effets d’une ingestion de sucralose sur l’oxydation des glucides pendant l’exercice.
IJSNEM Volume 23, Numéro 6 , Décembre 2013, 23 , 584-592

Des études récentes ont démontré un lien direct entre l’augmentation de l’oxydation exogène de CHO (CHOexog) et l’amélioration des performances. Le facteur limitant du CHOexog semble se situer au niveau des transporteurs intestinaux, du cotransporteur de sodium/glucose ( SGLT1 ) et du transporteur de glucose de type 5 ( GLUT5 ), qui sont responsable du transport de glucose et de fructose, respectivement. Des études sur des animaux ont montré que l’ absorption intestinale de glucose (SGLT1) de glucose sont régulés par des régimes riches en glucides ou édulcorants non caloriques. Le but de cette étude était de déterminer l’effet de l’ingestion des édulcorants non caloriques avant un exercice, sur la CHOexog pendant l’exercice chez des athlètes.

Dans un essai croisé, à double insu randomisé, composé de 23 cyclistes de sexe masculin (âge = 29 ± 7ans , masse = 73,6 ± 7,4 kg , VO2peak = 68,3 ± 9,3 ml / kg / min ) ont consommé 8 × une dose de 50 ml de placebo ou une dose de sucralose de 1 mM ( Sucra ) toutes les 15 minutes et ce, 120 minutes avant le début de l' exercice . Cette prise a été suivie de 2 heures de vélo à 48,5 ± 8,6 % de VO2, avec pendant l’exercice une prise de maltodextrine
( 1.2g/min ; 828ml / h) . La CHOexog moyenne pendant la première heure d’exercice ne diffère pas avec le sucralose ( 0,226 ± 0,081 g / min vs 0,212 ± 0,076 g / min , Δ = 0,015 g / min , IC à 95% -0,008 g / min , 0,038 g / min , p = 0,178 ) .

La glycémie , l'insulinémie, le lactate , le CHO et l'utilisation de graisse par les substrats, la fréquence cardiaque , la perception de l'effort et les symptômes gastro-intestinaux ne différaient pas entre les conditions .

Nos données suggèrent que la consommation d'édulcorants non caloriques dans une période immédiatement avant l'exercice ne conduit pas à une augmentation significative de CHOexog pendant l'exercice
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Diététique
 
Messages: 3836
Inscription: 4 Mar 2013 09:39
Localisation: Athus

Re: Le sucralose n'a pas d'impact glycémique chez le sportif

Messagepar Nutrimuscle-Conseils » 13 Jan 2016 18:49

Le sucralose n'a pas d'impact glycémique chez le sportif
Avatar de l’utilisateur
Nutrimuscle-Conseils
Forum Admin
 
Messages: 38816
Inscription: 11 Sep 2008 19:11


Retourner vers Actualités, vidéos, études scientifiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités