Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Supplément de vitamine D prénatal contre l'asthme infantile



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36046

Effect of Prenatal Supplementation With Vitamin D on Asthma or Recurrent Wheezing in Offspring by Age 3 YearsThe VDAART Randomized Clinical Trial
JAMA January 26, 2016, Vol 315, No. 4 Augusto A. Litonjua

Importance Asthma and wheezing begin early in life, and prenatal vitamin D deficiency has been variably associated with these disorders in offspring.


Objective To determine whether prenatal vitamin D (cholecalciferol) supplementation can prevent asthma or recurrent wheeze in early childhood.

Design, Setting, and Participants The Vitamin D Antenatal Asthma Reduction Trial was a randomized, double-blind, placebo-controlled trial conducted in 3 centers across the United States. Enrollment began in October 2009 and completed follow-up in January 2015. Eight hundred eighty-one pregnant women between the ages of 18 and 39 years at high risk of having children with asthma were randomized at 10 to 18 weeks’ gestation. Five participants were deemed ineligible shortly after randomization and were discontinued.

Interventions Four hundred forty women were randomized to receive daily 4000 IU vitamin D plus a prenatal vitamin containing 400 IU vitamin D, and 436 women were randomized to receive a placebo plus a prenatal vitamin containing 400 IU vitamin D.

Main Outcomes and Measures Coprimary outcomes of (1) parental report of physician-diagnosed asthma or recurrent wheezing through 3 years of age and (2) third trimester maternal 25-hydroxyvitamin D levels.

Results Eight hundred ten infants were born in the study, and 806 were included in the analyses for the 3-year outcomes. Two hundred eighteen children developed asthma or recurrent wheeze: 98 of 405 (24.3%; 95% CI, 18.7%-28.5%) in the 4400-IU group vs 120 of 401 (30.4%, 95% CI, 25.7%-73.1%) in the 400-IU group (hazard ratio, 0.8; 95% CI, 0.6-1.0; P = .051). Of the women in the 4400-IU group whose blood levels were checked, 289 (74.9%) had 25-hydroxyvitamin D levels of 30 ng/mL or higher by the third trimester of pregnancy compared with 133 of 391 (34.0%) in the 400-IU group (difference, 40.9%; 95% CI, 34.2%-47.5%, P < .001).

Conclusions and Relevance In pregnant women at risk of having a child with asthma, supplementation with 4400 IU/d of vitamin D compared with 400 IU/d significantly increased vitamin D levels in the women. The incidence of asthma and recurrent wheezing in their children at age 3 years was lower by 6.1%, but this did not meet statistical significance; however, the study may have been underpowered. Longer follow-up of the children is ongoing to determine whether the difference is clinically important.


Messages: 3758
Localisation: Athus
Traduction de l’étude :wink:

Les effets d’une supplémentation prénatale en vitamine D sur l’asthme ou une respiration sifflante chez le nouveau-né. : un essai clinique randomisé VDART.
JAMA 26 Janvier, 2016, Vol 315, No. 4 Augusto A. Litonjua

L’importance de l’asthme et la respiration sifflante commencent tôt dans la vie, la carence en vitamine D a été associée à des troubles de la synthèse chez le nouveau-né.

Objectif : déterminer si une supplémentation prénatal en vitamine D (cholécalciférol) peut prévenir l'asthme ou une respiration sifflante récurrente dans la petite enfance.

Schéma, environnement et participants : la supplémentation en vitamine D et la réduction de l’asthme dans une étude randomisée, en double aveugle contre un placebo, mené dans 3 centres à travers les États-Unis. L’étude a commencé en Octobre 2009 et s’est terminé en Janvier 2015. 881 femmes enceintes entre 18 et 39 ans à haut risque d'avoir des enfants asthmatiques ont été randomisés pendant la gestation de 10 à 18 semaines. 5 participantes ont été jugées inadmissibles peu de temps après la randomisation.

Interventions 440 femmes ont été randomisés à recevoir quotidiennement 4000 UI de vitamine D plus une vitamine prénatale contenant 400 UI de vitamine D, et 436 femmes ont été randomisés à recevoir un placebo plus une vitamine prénatale contenant 400 UI de vitamine D.

Principaux résultats : (1) Rapport parentale de l'asthme diagnostiqué ou une respiration sifflante récurrente à 3 ans en étant zu (2) troisième trimestre de grossesse, et prenant de la hydroxyvitamine D.

Résultats 810 enfants sont nés pendant l'étude, et 806 ont été inclus dans les analyses pour les résultats à 3 ans. 218 enfants ont développé l'asthme ou une respiration sifflante récurrente: 98 405 (24,3%; IC 95%, 18.7% -28.5%) dans le groupe UI 4400 vs 120 des 401 (30,4%; IC à 95%, 25,7% -73,1% ) dans le groupe de 400 UI (hazard ratio, 0,8; IC 95%, 0,6-1,0; P = 0,051). Des femmes dans le groupe UI 4400 Dont le sang niveaux ont été vérifiées, 289 (74,9%) avait 25-hydroxyvitamine D de 30 ng / mL ou plus par le troisième trimestre de la grossesse, comparativement à 133 391 (34,0%) dans le 400 UI groupe (différence, 40,9%; IC à 95%, 34,2% -47,5%, P <0,001).

Conclusions : pour les femmes enceintes à risque d'avoir un enfant avec l'asthme, la supplémentation avec 4400 UI / j de vitamine D contre 400 UI / j de vitamine D a significativement augmentée dans les femmes. L'incidence de l'asthme et de respiration sifflante récurrente chez les enfants à l'âge de 3 ans est inférieure de 6,1%, mais cela ne répond pas à la signification statistique; Un suivi plus long des enfants est en cours pour déterminer si la différence est cliniquement importante.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.