Retour haut de page

Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.


Synergie oméga 3/vitamine D pour protéger le cerveau



Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36046

Très intéressant

Vitamin D and the omega-3 fatty acids control serotonin synthesis and action, part 2: relevance for ADHD, bipolar, schizophrenia, and impulsive behavior
Rhonda P. Patrick Faseb J February 24, 2015,

Serotonin regulates a wide variety of brain functions and behaviors. Here, we synthesize previous findings that serotonin regulates executive function, sensory gating, and social behavior and that attention deficit hyperactivity disorder, bipolar disorder, schizophrenia, and impulsive behavior all share in common defects in these functions. It has remained unclear why supplementation with omega-3 fatty acids and vitamin D improve cognitive function and behavior in these brain disorders.

Here, we propose mechanisms by which serotonin synthesis, release, and function in the brain are modulated by vitamin D and the 2 marine omega-3 fatty acids, eicosapentaenoic acid (EPA) and docosahexaenoic acid (DHA). Brain serotonin is synthesized from tryptophan by tryptophan hydroxylase 2, which is transcriptionally activated by vitamin D hormone. Inadequate levels of vitamin D (∼70% of the population) and omega-3 fatty acids are common, suggesting that brain serotonin synthesis is not optimal.

We propose mechanisms by which EPA increases serotonin release from presynaptic neurons by reducing E2 series prostaglandins and DHA influences serotonin receptor action by increasing cell membrane fluidity in postsynaptic neurons. We propose a model whereby insufficient levels of vitamin D, EPA, or DHA, in combination with genetic factors and at key periods during development, would lead to dysfunctional serotonin activation and function and may be one underlying mechanism that contributes to neuropsychiatric disorders and depression. This model suggests that optimizing vitamin D and marine omega-3 fatty acid intake may help prevent and modulate the severity of brain dysfunction.

Nutrimuscle-Conseils Avatar de l’utilisateur
Forum Admin

Messages: 36046

Vitamin D hormone regulates serotonin synthesis. Part 1: relevance for autism
Rhonda P. Patrick

Serotonin and vitamin D have been proposed to play a role in autism; however, no causal mechanism has been established. Here, we present evidence that vitamin D hormone (calcitriol) activates the transcription of the serotonin-synthesizing gene tryptophan hydroxylase 2 (TPH2) in the brain at a vitamin D response element (VDRE) and represses the transcription of TPH1 in tissues outside the blood-brain barrier at a distinct VDRE. The proposed mechanism explains 4 major characteristics associated with autism: the low concentrations of serotonin in the brain and its elevated concentrations in tissues outside the blood-brain barrier; the low concentrations of the vitamin D hormone precursor 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D3]; the high male prevalence of autism; and the presence of maternal antibodies against fetal brain tissue. Two peptide hormones, oxytocin and vasopressin, are also associated with autism and genes encoding the oxytocin-neurophysin I preproprotein, the oxytocin receptor, and the arginine vasopressin receptor contain VDREs for activation. Supplementation with vitamin D and tryptophan is a practical and affordable solution to help prevent autism and possibly ameliorate some symptoms of the disorder.


Messages: 3758
Localisation: Athus
Traduction de l’étude : :wink:

La vitamine D et les oméga-3 contrôlent la synthèse de sérotonine partie 2 : TDAH, trouble bipolaire, schizophrénie et le comportement impulsif.
Rhonda P. Patrick Faseb J 24 Février 2015

La sérotonine régule une grande variété de fonctions et de comportements du cerveau. Ici, nous synthétisons les résultats antérieurs au niveau de la sérotonine qui régule la fonction exécutive, le filtrage sensoriel, le comportement social, le déficit de l'attention, trouble d'hyperactivité, trouble bipolaire, la schizophrénie et le comportement impulsif : il est resté difficile de comprendre pourquoi la supplémentation en oméga-3, et en vitamine D dans l’amélioration de la fonction cognitive et le comportement des troubles cérébraux.

Ici, nous proposons des mécanismes par lesquels la synthèse de sérotonine, et la fonction neuronal sont influencés par la vitamine D et les oméga-3,l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA). La sérotonine cérébrale est synthétisée à partir du tryptophane par la tryptophane hydroxylase 2, qui est transcriptionnellement activé par l’hormone de la vitamine D. Les niveaux insuffisants de vitamine D (~ 70% de la population) et les oméga-3 sont communs, ce qui suggère que la synthèse de la sérotonine du cerveau n’est pas optimale.

Nous proposons des mécanismes par lesquels l'EPA augmente la libération de sérotonine par les neurones présynaptiques en réduisant E2 prostaglandines et le DHA influe sur l'action des récepteurs de la sérotonine en augmentant la fluidité de la membrane cellulaire dans les neurones post-synaptiques. Nous proposons un modèle dans lequel des niveaux insuffisants de vitamine D, l'EPA ou DHA, en combinaison avec les facteurs génétiques et à des périodes clés, mènerait à l'activation de la sérotonine dysfonctionnel et peuvent être un mécanisme sous-jacent qui contribue à des troubles neuropsychiatriques et la dépression. Ce modèle suggère que l'optimisation de la vitamine D et l’oméga-3 peut aider à prévenir la gravité du dysfonctionnement cérébral.

L’hormone de la vitamine D régule la synthèse de la sérotonine. Partie 1: l'autisme
Rhonda P. Patrick

La sérotonine et la vitamine D ont été proposées pour jouer un rôle dans l'autisme; Toutefois, aucun mécanisme n’a été établi. Ici, nous présentons des preuves que l'hormone vitamine D (calcitriol) active la transcription du gène hydroxylase de la sérotonine et de la synthèse du tryptophane 2 (TPH2) dans le cerveau (VDRE) et diminue la transcription de TPH1 dans les tissus neuronals dans une VDRE distincte. Le mécanisme proposé explique quatre caractéristiques majeures associées à l'autisme: les faibles concentrations de sérotonine dans le cerveau, ses concentrations élevées dans les tissus en dehors de la barrière hémato-encéphalique; de faibles concentrations de l'hormone précurseur de vitamine D 25-hydroxyvitamine D [25 (OH) D3]; la prévalence de l'autisme; et la présence d'anticorps maternels contre le foetus. Deux hormones peptidiques, l'oxytocine et la vasopressine, sont également associés à l'autisme et ainsi que des gènes dans le cadre l'ocytocine-neurophysine I préprotéine, le récepteur de l'ocytocine, et le récepteur de la vasopressine arginine. La supplémentation en vitamine D et le tryptophane est une solution pratique et abordable pour aider à prévenir l'autisme et éventuellement atténuer certains symptômes de la maladie.


Retourner vers Forum Nutrimuscle : Informations sur la nutrition musculaire pour la musculation.